Sélectionner une page

Salut! C’est Théo. Bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Aujourd’hui, j’aimerais vous faire partager trois étapes concrètes pour augmenter les bénéfices de votre entreprise.

Alors que beaucoup de gourous sur le web vous parlent de chiffre d’affaires, d’euros qu’ils ont gagnés, faisons un petit peu le point sur la réalité des choses. Quelle est la réelle marge qu’ils font ? Quels sont les réels bénéfices ? L’objectif de cette vidéo, c’est justement que vous vous concentriez davantage sur les bénéfices plutôt que le chiffre d’affaires.

Chiffres d’affaires ou bénéfices ?

Déjà pour ma part, déjà petit message pour toutes les personnes qui parlent uniquement de chiffre d’affaires alors que ce qui est vraiment intéressant, c’est la marge, c’est les bénéfices, eh bien très simplement, pour moi, toutes les personnes qui ne vous parlent pas de bénéfice, ce sont tout simplement des personnes qui ne veulent pas vous révéler les bénéfices.

Donc la prochaine fois que quelqu’un vous dira : « Avec un business, j’ai généré autant, j’ai gagné autant, » posez-lui la question très simple : quelle est la marge ou quel est le bénéfice qu’il a réellement effectué ? Et vous en saurez d’ailleurs largement davantage que simplement en connaissant le chiffre d’affaires.

Déjà une très simple mise au point pour les personnes qui se disent : « OK. C’est quoi la différence entre un chiffre d’affaires et un bénéfice ? » C’est très simple. Un chiffre d’affaires c’est le nombre d’euros qui ont été encaissés et les bénéfices c’est tout simplement les bénéfices que vous allez faire, la marge que vous allez réellement gagner entre tout simplement ce que vous avez réellement encaissé et les dépenses qu’il y a eu entre-temps.

Pour vous donner un exemple très concret et très simple, une entreprise peut faire un million d’euros de chiffre d’affaires, mais si elle a dépensé un 1,2 million euros en publicité, eh bien elle est en déficit. Et pourtant, l’entreprise en question aura fait un million d’euros de chiffre d’affaires.

Alors que beaucoup de personnes vont s’arrêter là, moi ce que je vous recommande, c’est de toujours toujours lancer les business à fort bénéfice et si possible avec le moins de chiffre d’affaires possible pour avoir vraiment un haut pourcentage de bénéfice puisque, je vais vous en parler juste après, un des gros avantages d’avoir une boîte qui fait quasiment autant de bénéfice que de chiffre d’affaires, eh bien c’est que vous allez avoir beaucoup moins de responsabilité, mais bref, on y reviendra juste après.

Donc du coup faites bien la différence entre les entreprises qui vous disent qu’il faut autant de chiffre d’affaires mais qui ne vous révèlent pas leurs dépenses, parce que généralement chiffre d’affaires peut parfois être également synonyme de dépense dans certaines entreprises, surtout dans le domaine des objets, des produits physiques, les domaines des services c’est beaucoup plus facile de faire des très grosses marges, je vous en reparlerai juste après, alors qu’à l’inverse je vous recommande toujours de créer des boîtes qui vraiment vendent des services tout simplement parce que vous allez avoir une très grosse marge comparée au chiffre d’affaires que vous allez faire.

Les bénéfices d’une entreprise

Alors, trois avantages concrets de la raison pour laquelle je me concentre principalement sur les bénéfices de mon entreprise plutôt que le chiffre d’affaires et pourquoi quand quelqu’un me parle de chiffre d’affaires, pourquoi ça ne m’intéresse absolument pas ? Parce que moi, ce qui m’intéresse, ce sont les bénéfices et je vais vous dire pourquoi.

Première raison, comme le dit très bien Robert Kiyosaki, un formateur dans le domaine de l’indépendance financière et gestion des finances, combien d’argent vous gardez à la fin du mois ? C’est ça qui détermine réellement votre niveau d’enrichissement. Quelqu’un qui gagne 10.000€ par mois mais qui en dépense 10.000 ou 10.500, il s’enrichira beaucoup moins que quelqu’un qui gagne le SMIC mais qui gère très bien ses finances.

Donc comprendre une chose, c’est que les bénéfices ça revient à la question que dit Robert Kiyosaki « How much you keep ? Combien est-ce que vous gardez ? » Et à partir de ce moment-là, vous pouvez vous dire : « OK, je m’enrichis réellement ».

Moi, pendant longtemps, j’étais dans l’erreur, c’est-à-dire que même si je gagnais bien ma vie, je dépensais pas mal, je dépensais sans compter. Et au final, quand on fait les calculs, on se dit : « En fait, je dépense beaucoup plus que ça ». On s’attribue un certain niveau de vie, mais au final, il faut revenir aux choses essentielles, combien est-ce que ça rapporte.

Deuxième avantage de se concentrer sur les bénéfices plutôt que le chiffre d’affaires : Déjà tout simplement, ça va vous permettre de réinvestir. En fait, c’est très simple, une boîte par exemple qui fait un million d’euros de chiffre d’affaires mais qui a 900.000€ de dépenses, donc elle a seulement 100.000€ de bénéfice. Au final, si l’entrepreneur en question se paie et en plus de ça il veut investir dans sa boîte, il n’y aura pas grand-chose au final.

Alors que quelqu’un qui fait plus de bénéfice, forcément, il pourra tout de suite beaucoup plus réinvestir dans sa boîte, diversifier les services de sa boîte et tout simplement faire exploser son entreprise de plus en plus.

Alors que quelqu’un qui aura vraiment une grosse boîte avec du gros chiffre d’affaires mais très peu de bénéfice, au final, sur le long terme, ce n’est pas quelqu’un qui survit, puisque les entreprises qui vivent et qui survivent, qui évoluent, ce sont les boîtes qui font le plus de bénéfice puisque elles peuvent réinvestir en recherche et développement.

Et enfin, donc là, je m’adresse plutôt aux personnes qui sont déjà dans des niveaux de revenu ou dans des niveaux de chiffre d’affaires qui sont plus d’un million d’euros, vous le savez tout comme moi, au bout d’un moment, qui dit beaucoup d’argent dit beaucoup de responsabilités, si vous avez un gros niveau de chiffre d’affaires, forcément vous allez avoir par exemple beaucoup plus de papiers à signer, beaucoup plus d’avocats fiscaux, beaucoup plus de comptabilités, vous avez tout qui est multiplié, c’est-à-dire que si vous vendez un million de produits par an, eh bien par exemple vous allez avoir beaucoup plus de supports clients que si vous aviez par exemple, je ne sais pas, 500.000€ de marge sur un business qui ferait plus de marge qu’un million d’euros de chiffre d’affaires avec des produits.

Donc, concentrez-vous bien sur, aujourd’hui, le bénéfice, puisque ça va vous permettre de vous payer plus, de réinvestir plus et également d’avoir moins de responsabilité que les personnes qui ont des gros business.

Comment booster ses bénéfices

Alors, pourquoi est-ce que j’ai décidé de faire cette vidéo ? C’est tout simplement parce que je suis tombé sur une statistique qui m’a marqué, c’est qu’en moyenne les entreprises françaises font seulement 15 % de bénéfice.

Vous allez dire : « Pourquoi est-ce que ça t’a affolé, Théo ? » C’est très simplement parce que, aujourd’hui, moi, j’ai à peu près une dizaine de business qui vendent tous des services et je suis entre 80 et 90 % de marge sur chacun de ces business. Et là, je vous parle vraiment payé après impôt, après remboursement, après avoir déduit les dépenses, tout ce que vous voulez, voilà. Donc, ce ne sera pas en vendant des produits que vous allez faire des grosses marges comme ça.

Vraiment, moi, ce que je vous recommande, c’est vraiment de vous concentrer sur des boîtes qui vendent des services, des services SAS ou alors des formations ou peu importe, du coaching, de la gestion, de la prestation et vous êtes en tant que propriétaire de boîte de gestion etc. de toute façon, vous allez savoir de quoi je veux parler exactement en regardant cette vidéo, mais déjà de vous concentrer sur des boîtes qui font des bénéfices dans un domaine que vous aimez. C’est réellement comme ça que vous allez exceller.

Première étape : Augmenter la fréquence d’achat de vos clients, c’est-à-dire la vitesse à laquelle vos clients vont racheter un nouveau produit, c’est-à-dire un client qui ne vous connaît pas, à partir du moment où il vous achète un produit, quel est le laps de temps qui va s’écouler ? Comment le réduire ? Et ensuite, quelle est la fréquence à laquelle il va racheter un nouveau produit ?

Donc ce que je vous recommande, c’est tout simplement d’essayer vraiment d’augmenter la fréquence d’achat avec différents techniques très simples, déjà créer de nouveaux produits, créer une gamme de produits qui va être plus ou moins cher. Moi, ce que je vous recommande, c’est vraiment de créer des produits pour tout le monde, c’est-à-dire quelqu’un, aujourd’hui, qui, dans votre business, n’est pas prêt par exemple à acheter un produit à 1.000€, proposez-lui des petits produits à 100€ ou des petits produits moyen de gamme à 27€, 500€ avant d’arriver à des produits plus haut de gamme. Et ensuite, proposez des produits justement qui vont être beaucoup plus haut de gamme.

Augmenter les fréquences d’achat

Donc par exemple, vous vendez aujourd’hui un produit par exemple à 100€ par mois, ben proposez une version premium à par exemple 500€ par mois ou 1.000€ par mois ou alors des devis sur mesure.

Comprenez bien une chose, c’est qu’aujourd’hui, quelqu’un qui a un certain budget et qui veut le dépenser dans votre business, si vous n’avez pas l’offre qui est adéquat, vous n’encaisserez jamais cet argent, pourtant les clients sont là.

Alors maintenant, je vais vous donner une technique qui va réellement éclater la fréquence d’achat de vos clients, c’est le fait de créer des produits qui vont répondre à un besoin en amont et en aval à votre produit le plus vendu.

Je m’explique. Admettons que vous avez une entreprise qui vend du coaching par exemple pour réduire le stress aux personnes. Vous avez une agence, vous avez différents coaches entre guillemets qui vont réduire le stress des personnes, c’est-à-dire qu’elles vont analyser le stress, elles vont dire : « OK, ça vient de là, on va travailler là-dessus etc. » elles débloquent en fait des blocages psychologiques. Et donc du coup, votre boîte, admettons que c’est son domaine d’activité. Eh bien en fait, vous allez créer un service en amont et par exemple un produit qui va répondre à un besoin après être passé par votre boîte.

Le blocage psychologique

Je m’explique. Admettons que vous ouvrez du coup une nouvelle boîte qui va être par exemple déterminer quel est le mal-être des gens, c’est-à-dire les gens qui ne se sentent pas bien dans leurs peaux, ça peut être des malades, ça peut être peu importe, des gens qui se posent des questions sur leur vie etc.

En fait, vous allez créer une nouvelle agence qui va diagnostiquer du stress. Les personnes vont venir chez vous parce qu’elles vont avoir un mal-être et du coup vous allez avoir une nouvelle agence qui va dire : « Oui, vous êtes victime du stress. Et donc nous, on vous recommande telle agence. »

Et en fait, c’est vous aussi qui êtes le propriétaire de l’autre agence qui va aider les personnes à diminuer le stress, c’est-à-dire que vous avez déjà fait une vente en amont, ensuite vous faites la vente de votre entreprise principale qui génère déjà des ventes.

Et ensuite, une fois que vous avez aidé les personnes à arrêter de stresser, eh bien vous leur dites : « Ce que je te recommande, c’est de t’acheter une petite bricole ou quelque chose qui va t’aider à déstresser. » Et en fait, ce que vous faites, c’est que vous créez par exemple une boutique e-commerce sur des produits relaxants. Par exemple des petites boules pour relaxer ou alors des boules pour se masser ou des choses comme ça ou des bracelets énergétiques, ce que vous voulez.

Mais vraiment ce que je vous recommande, c’est de, aujourd’hui, analyser votre produit le plus vendu et vous créer un produit ou un service qui répond au besoin qu’il y a juste avant ou créer un produit et service qui répond à un besoin qui est juste après votre produit le plus vendu.

Par exemple, pour ma part, je vends des formations pour aider les personnes à s’enrichir. Je pourrais créer par exemple, je ne le fais pas, mais je pourrais par exemple envoyer des commerciaux dans des écoles ou dans des boîtes pour expliquer aux gens comment lancer votre startup ou je peux renvoyer des gens, par exemple, faire des formations gratuites chez Pôle Emploi pour expliquer aux gens l’intérêt de créer sa boîte et ensuite de rediriger vers par exemple mes produits et ensuite par exemple de vendre, je ne sais pas, des t-shirts ou des sweats qui vont justement montrer aux entrepreneurs qui sont les entrepreneurs.

Ça me ferait un produit juste après ma vente de mon produit principal et ça me ferait un service à vendre juste en amont de mon produit et de mon service le plus vendu.

Augmenter le panier moyen de vos clients

Alors, c’est très simple, deux solutions. Réponse numéro 1, vous augmentez le prix de vos produits. Il y a un moment il faut comprendre que vous avez une certaine valeur et que vous pouvez vendre votre valeur, votre savoir beaucoup plus cher que ce que vous ne pensez.

Pendant longtemps, moi, je faisais appel à un prestataire dans le domaine de la publicité Facebook. Et en fait, il vendait des formations également à côté, mais vraiment pas cher du tout. Et un jour, je lui ai dit : « Rends-toi compte de la valeur que tu apportes aux gens. Par exemple, tu vends une formation de 300€ et tu as des clients qui gagnent aujourd’hui des 10.000, 15.000€ par mois. Il y a un moment, il faut que tu vendes tes formations plus cher, puisque également, les personnes qui vont suivre une formation plus chère vont être beaucoup plus impliquées ».

Donc solution numéro 1, très simple, pour augmenter le prix de vos produits, puisque je sais qu’il y a beaucoup de personnes qui vont dire : « Oui, mais il y a déjà des clients qui ont acheté un produit par exemple que j’ai vendu par exemple à 30€, comment je fais pour le passer à 100€ ? ».

C’est très simple, vous ajoutez plus de contenus, vous le re-packagez, vous faites une mise à jour et vous proposez une mise à jour sur les prochains produits et vous proposez par exemple une garantie.

Donc ce que je vous recommande, c’est venir en fait prendre un produit que vous avez déjà et ajouter du contenu, ajouter de la valeur, ajouter des services, par exemple un support client qui répond plus vite ou un support client qui va répondre par téléphone, des choses comme ça.

Donc, rendez-vous compte d’une chose aujourd’hui, c’est que vous pouvez réellement augmenter le panier moyen de vos clients très rapidement en augmentant le prix de vos produits qui existent déjà et en justifiant cette augmentation de prix par de l’ajout de valeur.

Proposer des produits complémentaires

Ensuite, deuxième solution pour augmenter le panier moyen de vos clients, c’est de proposer des produits complémentaires. Quelqu’un est en train d’acheter un produit sur votre site web ou vous avez vendu un produit en physique, proposez instantanément avant le paiement un produit complémentaire.

Dès que le paiement est passé, vous rappelez ou si vous travaillez sur le web, vous utilisez ce qu’on appelle des one-click upsell, vous savez certainement ce que c’est si vous travaillez dans le domaine du web, c’est-à-dire que quelqu’un paie et juste derrière on lui propose une offre instantanément.

Donc moi, ce que je vous recommande, c’est de toujours, toujours proposer des produits complémentaires. C’est très simple. Ce qui a fait le succès d’une chaîne de fastfood, vous la connaissez certainement cette phrase, c’est : « Est-ce que vous voulez un menu normal ou un menu XL ? »

Et c’est très simple, mais cette simple question qui vient ajouter 60 centimes ou 1€ à un panier d’achat qui est déjà assez élevé et une fréquence de client qui est assez élevée, c’est très simple, ça + ça + ça, au bout d’un moment, ça fait exploser les bénéfices de votre entreprise.

Obtenir plus de clients

Et enfin, troisième étape, c’est certainement l’étape la plus compliquée, c’est le fait d’attirer plus de clients. Alors bien évidemment, quand on n’a pas de clients, forcément, il faut des clients. On ne peut pas optimiser entre guillemets son nombre de clients si on est à zéro. Si vous faites 0 x 2, ça fait toujours 0. Donc ce qu’il faut, bien évidemment, c’est avoir un minimum de trafic, un minimum de personnes qui vous connaissent et qui connaissent votre business, qui vont pouvoir acheter.

Mais une fois que vous avez déjà un tout petit peu de personnes qui vous connaissent, ce que je vous recommande, c’est de réellement vous concentrer sur de nouvelles façons d’attirer des clients. Il est, la plupart du temps, beaucoup plus facile de trouver une nouvelle source d’acquisition de clients plutôt que d’optimiser une source d’acquisition de clients que vous avez déjà.

Par exemple, vous avez un site web qui a par exemple 100 visiteurs par jour. Pour le passer à 200 visiteurs par jour, vous allez mettre à peu près deux fois plus d’efforts que si simplement vous trouviez une nouvelle source d’acquisition de trafic.

Donc ce que je vous recommande, c’est tout simplement le fait de tester de nouvelles choses par vous-même et ensuite dès que cette nouvelle technique d’acquisition de clients fonctionne, vous en faites un processus et vous le déléguez. Alors un processus, c’est très simple, c’est une fiche qui récapitule de 1 à 10 par exemple ce qu’il faut faire exactement dans l’ordre pour acquérir un nouveau client. Donc une fois que vous avez compris ça, tout simplement, vous avez votre processus et vous déléguez ce processus.

Par exemple, si vous savez que lorsque vous terminez le processus, vous faites l’acquisition d’un client qui vous rapporte 100€, vous savez que si vous payez un commercial qui va attirer 10 personnes par jour, le commercial va, entre guillemets, vous payer 1.000€ par jour, vous allez gagner 1.000€ par jour dans votre entreprise.

Donc, comprenez bien ça. Et une fois que vous savez exactement combien vous rapporte un client, combien ça vous coûte d’acquérir un nouveau client avec une nouvelle façon d’attirer de nouveaux clients, c’est très simple, vous faites comme Bill Gates, vous recherchez un nouveau moyen d’acquérir de nouveaux clients, vous faites un test. Dès que le test est concluant, vous faites un processus et vous le déléguez. Bill Gates a dit quelque chose, il a dit : « Je ne fais qu’une seule chose, je fais des tests et je délègue. Je ne fais rien par moi-même si ce n’est les tests. »

Création de processus

Donc, une fois que vous vous concentrez uniquement sur la création de processus et la délégation, c’est-à-dire que vous créez entre guillemets une espèce d’engrenage qui va dire : « Quand ça me coûte autant, ça me rapporte plus, » si vous déléguez cette tâche-là à quelqu’un, c’est comme si vous aviez des robots qui travaillaient pour vous jour et nuit et au final, vous, vous ne créez que des nouveaux robots qui vous rapportent.

Donc, comprenez bien ça. Et au final, si vous acquérez 30 % plus de nouveaux clients, si vous avez une fréquence d’achat 30 % plus grande et si vous avez des produits qui sont 30 % plus cher, vous avez un business qui a doublé.

Donc, je n’ai pas envie de vous faire le détail de mathématiques dans cette vidéo, mais comprenez bien une chose, c’est que si dans votre business, vous améliorez de 30 % trois choses ou je crois que c’est que que 10 %, eh bien au final, vous avez un business qui fait X2.

Donc, il est beaucoup plus facile de faire un X2 sur son business qu’on ne le croit. Donc, comment augmenter les bénéfices de son entreprise ? C’est super simple, concentrez-vous sur la fréquence d’achat, l’acquisition de nouveaux clients et l’augmentation de vos marges, c’est aussi simple que ça.

Donc, si vous regardez encore cette vidéo, c’est certainement que vous êtes intéressé par la création de business. Ce que je vous propose, c’est une série de six vidéos totalement offertes qui vont vous expliquer et vous prendre par la main étape par étape pour vous montrer comment créer un business qui rapporte.

Pour ma part, j’ai utilisé ce même système plus d’une dizaine de fois, je vous l’explique dans cette vidéo. D’ailleurs, dernièrement, j’avais fait un séminaire où je l’expliquais encore une fois. C’est des techniques qui fonctionnent, qui ont déjà été approuvées plusieurs fois et pas seulement par moi et je vous explique comment ça fonctionne totalement gratuitement.

Pour ça, c’est très simple. Pour recevoir cette série de vidéos offertes, vous cliquez dans la description de la vidéo ou sur le lien qui apparaît juste ici. À vous de passer à l’action.