Sélectionner une page

Salut ! C’est Théo. Bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Aujourd’hui, j’aimerais aider les personnes qui sont soit à la quête d’idée ou soit qui justement ne savent pas quoi penser de leur idée de business.

Alors, nous verrons dans cette vidéo en deux parties, une première partie sur les trois seuls critères à prendre en compte pour déterminer si une idée de business est bonne ou ne l’est pas et ensuite, ce que je vous propose, c’est de vous donner 10 marchés dans lesquels vous allez pouvoir vous lancer.

Comment trouver une idée de business

Alors la plupart du temps, les entrepreneurs qui veulent se lancer et qui sont dans un petit peu l’analyse de leur idée, la plupart du temps, commettent des erreurs qui sont très facilement évitables notamment déjà le fait d’attendre la bonne idée.

Attendre la bonne idée, c’est un mythe qui malheureusement n’arrivera pas. Ce n’est pas arrivé pour des milliers de personnes, des centaines de milliers de personnes, peut-être des millions de personnes, ça n’arrivera pas non plus du jour au lendemain. Ce que vous devez faire, c’est travailler votre un petit peu détecteur d’opportunité.

Alors, nous verrons dans cette vidéo quelques clés justement pour détecter les bonnes opportunités. Vous allez voir déjà avec les trois critères que je vais vous donner, vous allez avoir vraiment une tonne d’idées.

Se lancer dans n’importe quelle idée

Ensuite, la seconde erreur est de se lancer dans n’importe quelle idée sans même réfléchir une seconde à faire une étude du marché ou alors à consulter justement des personnes qui sont déjà dans le business avant de se lancer.

Alors le but… et je ne vous recommande pas de prendre un coach de business simplement pour vous dire si votre idée de business est bonne ou non, mais ce que je vous recommande, c’est aussi de savoir qu’une idée de business est évolutive.

C’est-à-dire que n’attendez pas d’avoir l’idée parfaite de business pour vous lancer avec absolument tout écrit de A à Z, le cahier des charges, tout de A à Z, le business plan, personne ne le fait de toute façon. Ce que vous devez faire, c’est lancer un business qui respecte les trois critères que je vais vous présenter juste après.

Et une fois que vous avez développé votre idée de business et votre business en lui-même, vous allez pouvoir faire évoluer votre idée de business et même tout votre business à la suite des besoins que vous allez déterminer dans votre business.

Trouver le besoin

Alors, je m’explique. Au départ, pour ma part, j’avais lancé une entreprise dans le domaine de l’accompagnement des entrepreneurs qui avaient déjà un certain chiffre d’affaires. Et ensuite, je me suis heurté à la réalité du marché qui est que la plupart des personnes qui se lancent ont besoin de quelqu’un pour les aider à démarrer.

Et donc du coup j’ai transformé mon activité d’accompagnement d’entreprises qui fonctionnaient déjà en espèce de boîte à outil pour des personnes qui justement démarrent mais absolument de rien, c’est-à-dire qu’elles démarrent à partir de rien du tout.

Et justement, moi, maintenant, la plupart de mes business tournent autour de l’accompagnement des personnes à partir du stade zéro jusqu’à justement l’élévation à un chiffre d’affaires élevé.

Alors, quels sont ces trois critères qu’il faut absolument respecter si vous vous lancez dans le business ?

Répondre à un besoin profond

Eh bien déjà il faut que votre idée de business réponde à un besoin qui est profond. Si par exemple vous lancez une entreprise dans le domaine du divertissement, eh bien je ne vous le recommande pas, puisque aujourd’hui, dans le domaine du divertissement, ce n’est pas un marché dans lequel les personnes seront prêtes à payer et il va vous falloir réellement beaucoup de clientèles, beaucoup de clients pour commencer à faire du gros business dans le domaine du divertissement, si vous êtes directement en rapport avec l’audience.

Maintenant, ce que vous devez comprendre, c’est que si vous lancez un business qui répond à un besoin profond. Par exemple, il y a des personnes qui sont stressées et vous les aidez à diminuer le stress ou à le supprimer littéralement, eh bien vous allez aider donc très peu de personnes à résoudre un besoin qui les tient vraiment à cœur.

Moi, j’ai une question pour vous. Si aujourd’hui par exemple, il y a quelque chose qui vous embête et que tous les matins vous vous levez et que vous vous dites : « Ça, j’ai besoin de le résoudre », forcément, vous serez prêt à payer beaucoup plus cher pour résoudre un besoin qui est profond que simplement pour passer un bon moment dans le canapé à regarder la télévision.

Donc, ça se voit notamment combien est-ce que sont prêts à payer les gens par exemple une place de cinéma, ça peut être 15-20€ maximum. Maintenant, combien sont prêts à payer des gens par exemple pour… Je ne sais pas par exemple, moi, je connais un ami qui s’est fait réimplanter les cheveux parce qu’il avait un vrai problème de… il ne se sentait pas bien sans cheveux, eh ben ça lui a coûté des dizaines de milliers d’euros de se faire réimplanter des cheveux et c’était un besoin qui est profond pour lui.

Donc, créer des business qui résolvent des besoins profonds.

Cibler les personnes pouvant payer

Deuxième critère : adressez-vous à une clientèle qui a de l’argent, parce que oui, même si vous résolvez un besoin qui est profond mais que la plupart de vos clients n’ont pas d’argent, au final, ils ne vont rien acheter chez vous, même si vous les aidez.

Donc pour ça, ce que je vous recommande… et je ne blâme personne puisque moi-même j’ai fait l’erreur, c’est-à-dire que lorsque je me suis lancé, mon premier business était pour aider les étudiants, c’est-à-dire que j’ai un business où je vends des fiches de révision à des étudiants pour les aider à réussir leurs diplômes.

Donc réussir leurs diplômes, ça, ça les stresse toute l’année, donc c’est un besoin profond, mais l’audience, la clientèle n’a pas d’argent, puisque les étudiants n’ont aucune source de revenu, c’est-à-dire que oui, en effet, ils ont peut-être les parents qui donnent un peu d’argent ou peut-être qu’ils travaillent pendant les vacances, mais en moyenne, ils ont quand même 10 fois moins que des salariés ou encore 100 fois moins que des entrepreneurs.

Donc vraiment bien comprendre que votre clientèle doit avoir de l’argent.

Trouver un besoin intemporel

Et enfin, troisième critère : il faut que le besoin soit intemporel. Ça, également, j’ai commis cette erreur sur mon premier business où j’aide les étudiants, eh bien je les aide à réussir un diplôme en particulier, mais rien ne me dit que dans cinq ans ce diplôme va changer de nom ou va carrément être supprimé ou remplacé par un autre diplôme.

Donc, concentrez-vous sur un business qui répond à un besoin profond, qui aide une clientèle qui a de l’argent et qui est capable de vous payer et ensuite créez un business qui répond à un besoin qui va être intemporel.

Par exemple, je vois beaucoup de personnes me poser des questions sur voilà, est-ce que tu penses que je peux créer un blog ou un site internet ou une chaîne YouTube dans le domaine de l’informatique ? Ma réponse est non, puisque l’informatique évolue tout le temps.

Donc moi, ce que je vous recommande, c’est par exemple, même si vous êtes dans le domaine de la mode, eh bien non pas de parler du dernier défilé, mais de parler plutôt de comment porter une veste en cuir. Ce sont des choses qui sont intemporelles et ce sont justement des business qui vont vous permettre d’être créé une fois et qui vont justement pouvoir évoluer au fil des années et tout en continuant et en se développant, vous n’êtes pas dépendant en fait des évolutions d’un marché.

C’est comme le domaine de la santé par exemple. Si vous avez un business dans le domaine de la santé, dans 20 ans ou dans 50 ans ou dans 100 ans, il ne risque pas d’y avoir une mise à jour de la santé. Votre corps va toujours manger les mêmes choses pour avoir les mêmes besoins nutritionnels et pour justement répondre aux mêmes besoins qui ne vont pas changer.

Donc, bien se concentrer sur un business intemporel.

Idées de business pour se lancer

Maintenant, je vais vous donner 10 marchés concrets qui sont même saturés dans lesquels vous allez pouvoir vous lancer. À noter qu’il vaut mieux vous lancer dans un marché qui est saturé plutôt qu’un marché qui n’est pas saturé du tout et qui n’existe pas, puisqu’il vaut mieux avoir une entreprise qui va prendre une petite part de marché d’un grand marché, donc une petite part d’un gâteau, mais un gâteau qui est énorme, plutôt que d’essayer de conquérir un marché complet, c’est-à-dire un gâteau complet, mais ce gâteau n’existe pas, puisque…

Je sais que la plupart du temps, peut-être que vous avez déjà entendu dans votre entourage : « Oui, tu ne devrais pas te lancer dans cette idée de business parce qu’il y a déjà plein de gens qui le font ». Et à l’inverse, des gens vont vous dire : « Tu devrais te lancer là-dedans parce qu’il n’y a personne qui le fait ». Attention, si personne ne le fait, c’est tout simplement parce qu’il n’y a pas encore de marché qui est mûr pour générer de l’argent.

Donc, bien vous concentrer sur des marchés qui sont saturés plutôt que des marchés qui sont entre guillemets opportuns pour la plupart des gens mais qui, au final, ne se lancent pas, parce que le marché n’est pas mûr. Donc, bien vous concentrer là-dessus.

La plupart du temps, les personnes qui se disent : « Je vais me lancer dans ce business-là parce qu’il n’y a personne », est-ce que vous vous êtes posé la question deux minutes de savoir pourquoi est-ce qu’il n’y a personne ? C’est certainement que des personnes avant vous se sont déjà lancées. On est à peu près, je ne sais pas, combien de milliards sur la planète.

Donc à un moment, il faut être un petit peu humble et réaliste. Vous n’êtes pas celui qui a eu la première idée au monde de vous lancer sur ce marché, des personnes l’ont certainement déjà fait et leurs business ça n’a pas fonctionné et donc du coup ils ont fermé leurs business et donc du coup il y a tout le temps de nouvelles personnes qui arrivent et qui se disent : « Ah trop bien, il n’y a personne ». Et au final, c’est le même cycle qui recommence.

Donc, lancez-vous dans des marchés saturés. Vous avez beaucoup plus de chances de réussir.

Donc, on y va pour les 10 marchés qui fonctionnent :

Première idée de business et de marché dans lequel vous lancez : aider les entrepreneurs à se développer, conseiller les investisseurs dans leurs investissements, améliorer les relations de couple, créer des couples ou alors entraîner les personnes à la séduction, résoudre des troubles du sommeil, développer son corps, donc développer son corps musculairement, perdre du poids, créer des programmes alimentaires, la réduction du stress ou encore réduire ou atténuer une douleur sur un corps.

Donc, comprenez bien que si vous vous lancez dans une de ces 10 idées de business, vous allez avoir beaucoup plus de chances. Mathématiquement, c’est logique puisqu’il y a un certain nombre de personnes qui s’intéressent à un sujet, un certain nombre d’acteurs qui répondent au besoin et le besoin est intemporel et répond à un besoin de personnes qui ont de l’argent, qui peuvent investir, qui peuvent vous payer des services et des produits.

Maintenant, trois questions auxquelles vous devez répondre pour choisir l’idée de business qui va vous convenir, c’est tout simplement le fait de vous dire : OK. Est-ce que cette niche, est-ce que ce marché me plaît ? Si le marché vous plaît, OK, faites déjà votre sélection ou alors supprimez les marchés de la liste qui ne vous intéressent pas.

Deuxième question, est-ce qu’il y a des concurrents dans ce marché ? S’il n’y a pas de concurrents, supprimez-le de la liste ; s’il y a des concurrents, c’est une bonne nouvelle.

Et enfin, troisième question que vous devez vous poser, c’est est-ce que vous allez pouvoir faire les choses différemment et non pas mieux que vos concurrents ? La réponse, si elle est oui, c’est tout simplement que vous pouvez vous lancer dans ce marché ou dans ce business.

Si par exemple, vous vous lancez dans un business qui ne vous plaît pas, vous n’allez pas perdurer ou alors il va falloir déléguer très rapidement. Ensuite, si vous vous lancez dans un business où il n’y a aucun concurrent, c’est certainement qu’il n’y a aucun marché. Et enfin, si vous vous lancez dans un business qui, tout simplement, ne vous permet pas d’être différent, vous risquez de devoir faire mieux et ça c’est compliqué quand on fait face à des multinationales.

Donc ce que je vous recommande, encore une fois, c’est de répondre à ces trois questions : Est-ce que le business vous plaît ? Est-ce qu’il y a des concurrents ? Et enfin, est-ce que vous allez pouvoir faire les choses différemment ? Et si oui, lancez-vous.

Si vous souhaitez en savoir plus et si vous souhaitez avoir énormément d’idées de business, vous avez dans la description un livret qui vous est totalement offert, qui réunit 101 idées de business qui vous est totalement offert.

Vous le téléchargez, vous mettez votre e-mail, vous le recevez par e-mail instantanément après l’inscription et vous allez avoir des citations inspirantes, des idées de business, donc 101, et vous aurez également des techniques et des liens utiles pour vous permettre de vous lancer dans le business de votre choix. Tout ça, ça se passe dans la description de la vidéo ou sur le lien qui apparaît ici, directement.