Sélectionner une page

Quelle banque choisir pour la création de mon entreprise ? Que faut-il faire avant de contacter une banque ? Quels sont les critères à suivre ? Voilà autant de questions que se posent (et doivent se poser) les créateurs d’entreprise. En effet, le choix de la banque est aussi capital que l’est chaque étape qui conduit à la mise en place d’une société.

Que retenir du fonctionnement des banques

Bon nombre d’entreprises ont fini par disparaître parce qu’elles ont mal choisi leur banque partenaire. Les structures financières qui vous proposent des financements aujourd’hui peuvent devenir des ennemis voraces demain. Ceci très souvent à cause de l’évolution du taux des intérêts et autres contraintes. C’est d’ailleurs pourquoi vous devez avoir des informations sur les critères à suivre pour choisir votre banque à la création de votre entreprise pour ne pas en souffrir demain.

La banque est l’une des catégories légales de structures de crédits. Une banque convaincue de votre projet peut le financer jusqu’à 70 %. C’est une entreprise qui a trois fonctions principales. Elle crée des services bancaires, assure leur commerce ainsi que celui d’autres services financiers annexes.

La banque est au centre du commerce de l’argent et a une responsabilité étroite dans la gestion des risques. Parce qu’elle assure aussi la commercialisation de services financiers tels que la mise en bail et/ou en vente de biens immobiliers.

Par ailleurs, elle distribue des crédits adaptés aux projets des entreprises partenaires. Celles-ci sollicitent des prêts dont elles se servent pour la réalisation d’un projet. Et elles devront rembourser le capital emprunté avec généralement des intérêts dont le taux varie d’une banque à l’autre. Il est vivement recommandé de choisir celle qui vous offre le plus faible taux possible d’intérêt. Pour cela, il faut toujours faire un comparatif des banques avant de faire votre choix. C’est une manière pour vous de les mettre en concurrence. Ainsi, vous en aurez certainement une qui vous proposera un taux d’intérêt plus bas que les autres.

Que faut-il faire avant de contacter une banque

Avant de contacter une banque, il faut prendre soin de bien rédiger votre projet et de le maîtriser parfaitement. Ne laissez aucune place au doute. Avec un peu d’argent, vous pouvez bénéficier des services d’un consultant qui pourra vous aider à trouver le financement dont vous avez besoin.

Une fois votre projet rédigé, commencez par contacter des banques. Vous pouvez commencer par les moins accueillantes (beaucoup d’exigence). Ceci vous permettra de mieux vous préparer pour affronter facilement les plus accueillantes (conditions flexibles). Vous pourrez plus facilement les convaincre. Mais évitez d’envoyer vos demandes de financement par la poste. Donnez plutôt la priorité aux face-à-face afin de défendre votre projet devant des banquiers.

Votre dossier doit faire environ 30 pages (marketing, finance et annexes). Il doit contenir des détails sur vous (créateur d’entreprise) et sur l’entreprise. Ne négligez rien. Précisez votre parcours, le cadre juridique de la société, le nombre d’actionnaires, votre business plan, le résultat de l’étude du marché, etc.

Une fois que vous entrez en contact avec un banquier, il faut exprimer exactement vos besoins. Ne rien sous-estimer en pensant qu’il vous sera plus facile d’avoir un petit prêt. Si vous sous-estimez vos besoins, vous pouvez avoir un prêt qui ne vous servira à rien. Vous serez alors tenté de l’utiliser pour autres choses. Ainsi vous vous attirez des ennuis avec votre banque.

On se demande souvent pourquoi privilégier une banque et non les autres sociétés financières pour la création d’une entreprise. La réponse est toute simple.

Pourquoi choisir une banque pour créer son entreprise

Dans le processus de la création d’entreprise, il arrive très souvent de ne pas avoir tous les moyens financiers nécessaires sous la main. Que faire dans ce cas ? Recourir à un prêt est la seule option possible. Les banques sont visiblement les mieux placées pour vous accompagner. Car elles peuvent financer une grande partie de votre projet. Ce qui vous sera difficile chez les autres structures financières.

Que ce soit au démarrage ou en phase de développement, toute entreprise nécessite un minimum de fonds. Lorsque vous choisissez une banque pour le financement de votre projet, deux points sont à considérer : le créateur d’entreprise et son business plan.

En s’intéressant au créateur d’entreprise que vous êtes, la banque cherche à savoir si elle peut nouer un partenariat digne de confiance avec vous. Pour cela, elle étudie votre formation et votre expérience afin de voir si elles sont en adéquation avec votre projet. Veillez donc à ce que votre projet puisse refléter vos aptitudes. Ceci mettra les banques plus en confiance. Par ailleurs, votre situation financière est aussi un point important. Il vous faut disposer d’un minimum avant d’avoir leur secours.

En outre, les banques portent aussi une attention particulière à votre business plan. Car c’est ce qui leur permet de vérifier la rentabilité de votre projet. Trois points sont donc soigneusement étudiés à ce niveau. Il s’agit du produit, de la clientèle et de la concurrence. Par cette étude, les banques cherchent à savoir si vous disposez d’une bonne politique de commercialisation de votre produit. Vous aurez plus de chance si vous avez déjà des commandes en instance. Tout ceci dépendra de la clarté de votre plan d’affaires. Notez que c’est sa cohérence et sa crédibilité qui retiennent le plus l’attention des banques. Veillez-y donc avec beaucoup d’attention.

Tout cela permet à la banque contactée de voir si vous pouvez faire face aux charges de remboursement. Si oui, alors elle deviendra sûrement votre partenaire financier. Dans le cas contraire, il vous faudra aller voir ailleurs.

Vous venez de convaincre des banques qui sont prêtes à vous accompagner financièrement ? Faut-il opter pour toutes ces banques ? Sinon, quels sont les facteurs à considérer pour opérer un bon choix ?

Choix d’une banque pour créer une entreprise : des critères à ne pas perdre de vue

Contacter un banquier est presque inévitable pour tout créateur d’entreprise. Mais force est de constater que la relation entrepreneur – banquier n’est pas souvent au beau fixe. Ceci, car la banque peut des fois se transformer en ennemi insatiable avide d’argent. Elle se considère alors comme un simple fournisseur et non un partenaire de la croissance de votre entreprise. Que l’entreprise croisse ou pas, la seule chose qui l’intéresse dans ce cas, c’est que vous remplissiez les obligations qui vous lient à elle.

Si vous êtes actuellement en phase de recherche d’une structure bancaire pour la création de votre entreprise, voici des critères à suivre pour éviter les mauvaises surprises.

La banque répond-elle à vos besoins ?

Avant de vous présenter devant un banquier, faites une liste ordonnée de vos besoins (du plus fondamental au plus superflu). Vous pourrez donc les exposer au banquier que vous avez en face de vous. Celui-ci devrait être prêt à analyser votre business afin de vous proposer le produit le mieux adapté. Les banquiers sont souvent acculés par la clientèle. Ils ont envie de recevoir un grand nombre de clients en une journée.

Pour cela, ils sont souvent tentés de faire juste une lecture en diagonale de votre projet et de vous proposer un produit afin de passer au client suivant. Ceci peut s’avérer préjudiciable pour vous si l’offre n’est pas adaptée à vos besoins. N’acceptez donc aucune offre sans l’avoir étudiée et comparée avec votre plan d’affaires. Il faut remettre en question toutes leurs propositions en rapport avec votre affaire. Sinon, vous risquez de faire face à d’énormes contraintes plus tard.

Le banquier est-il prêt à vous servir de conseiller ?

La croissance de votre entreprise dépend aussi de l’accompagnement de votre banquier. Celui-ci doit normalement être plus qu’un simple fournisseur. Il doit devenir votre conseiller de référence. Il pourra se servir des expériences passées avec d’autres créateurs pour mieux vous orienter. Dans le choix de votre banque, il faut donc accorder une grande importance à la relation banquier – entrepreneur. S’il n’est pas disposé à combler cette attente, dites-vous que vous n’êtes pas encore au bon endroit.

Malheureusement, la majorité des banques font faire des rotations à leurs banquiers. Ceci fait que demain vous pouvez vous retrouver face à un nouvel interlocuteur. Cela peut créer un dysfonctionnement dans le suivi de la création de votre entreprise. Pour cela, nous vous recommandons d’établir une relation de confiance entre vous et votre banquier dès le départ.

Vous pouvez même lui demander le temps qu’il passe dans une agence avant d’être muté. Et accélérer les choses avant son départ. Ou si vous le souhaitez, vous pouvez vous diriger vers la nouvelle agence où il intervient. Rien ne doit vous bloquer pour obtenir le meilleur accompagnement dont vous avez besoin pour votre entreprise.

La banque répond-elle à votre rythme ?

Les banques fonctionnent comme des administrations. Elles ont des horaires d’ouverture et de fermeture. Elles observent les congés et les jours fériés. Ceci peut ralentir le rythme de création de votre entreprise. Car pour vous, la réalisation de cet objectif passe avant tout. Vous êtes donc disposé à passer des heures supplémentaires, vous priver de congés pour réaliser votre projet dans un bref délai. Votre banque est-elle prête à suivre ce rythme ?

Qu’en est-il de votre conseiller ? Est-il prêt à échanger avec vous par mail ou par tout autre moyen de communication quand c’est nécessaire ? Rechercher pour vous des actions en ligne et passer des ordres par fax ou mail ?

Ce sont là des besoins fondamentaux. Vérifiez donc si la banque avec laquelle vous voulez passer l’accord pourra satisfaire une grande partie de vos exigences. Il n’est pas seulement question d’avoir du financement. Mais l’avoir en temps voulu est aussi très important. Veillez donc à cela.

Le prix est-il adapté aux services ?

Votre entreprise fait ses premiers pas dans le monde des affaires. Le prix des services doit alors être à votre portée pour ne pas vous ruiner (le plus bas possible). S’il le faut, recherchez des structures qui vous offrent gratuitement certains services pour les douze premiers mois d’existence de votre société. Vous ne serez pas étouffé. Et vous aurez assez de moyens à investir dans le développement de votre entreprise.

La négociation du prix doit être faite avec beaucoup de précautions. C’est un moyen pour vous de tester votre conseiller (banquier). De voir s’il tient à vos intérêts ou pas. Si oui, il devra vous aider à avoir le plus bas prix. Ne soyez donc pas obsédé par l’obtention du financement au point d’accepter un prix que vous ne pourrez pas supporter (du moins pour le moment).

Choisissez donc le prix le plus adapté à la situation actuelle de votre compagnie. Par prix adapté, entendez un prix que vous pouvez vous permettre. Si vous avez le moindre doute sur un prix, il vaudrait mieux vous abstenir. Et même s’il faut payer un peu plus ailleurs, il est plus avisé de vous tourner vers la banque qui vous propose un prix dont vous comprenez parfaitement les conditions. Car un diable qu’on connaît vaut toujours mieux qu’un ange qu’on ne connaît pas.

Les banques investissent généralement beaucoup d’argent pour attirer de la clientèle. Mais il faut toujours plus vous concentrer sur une bonne présentation de votre projet. Ceci doit normalement vous ouvrir les portes pour une marge de négociation.

Pour résumer…

Le choix de banque est une étape cruciale de la création de votre entreprise. C’est une question à ne pas prendre à la légère. Il faut y accorder une grande attention. Car le développement de votre société en dépend largement.

Il y a beaucoup de banques prêtes à vous proposer un financement pour votre projet d’entreprise. Mais attention à ne pas choisir n’importe laquelle. Il faut bien analyser les contraintes liées au partenariat que vous comptez nouer.

Vous avez désormais ce qu’il faut pour un choix efficient de votre banque. Il vous reviendra d’en faire bon usage afin de profiter au maximum de l’accompagnement des structures financières pour créer et développer votre entreprise. Servez-vous des conseils de cet article pour mieux orienter votre choix de banque pour créer votre entreprise.