Comment créer une entreprise ULTRA rentable

 

Salut, c’est Théo, bienvenue dans cette nouvelle vidéo.

Je voudrais vous souhaiter une bonne nouvelle année 2017 avec, je l’espère, beaucoup de succès pour vous dans de nombreux domaines différents. Il n’y a pas que le business alors je vous souhaite également beaucoup de succès dans les différentes branches qui vous intéressent et aussi de réussir vos objectifs.

Si je continue cette chaîne YouTube, c’est principalement pour développer mon entreprise, mais aussi, parce que j’aime ce que je fais. C’est aussi grâce à vos retours qui me motivent.

Aujourd’hui, je vais répondre à une question qui est posée approximativement 2500 fois par an : « Comment créer une entreprise rentable »

Aujourd´hui, je vais vous dire clairement qui je suis pour vous dire comment créer une entreprise rentable.

  • Cela fait deux ans que je travaille sur internet.
  • J’ai commis beaucoup d’erreurs.
  • J’ai eu parfois des chiffres d’affaires à la limite du catastrophique.
  • Et enfin, j’ai mis un petit peu de temps à devenir indépendant.

Je vais donc vous dire immédiatement qui je suis et comment créer une entreprise ultra rentable.

Cela fait maintenant deux ans que je travaille sur internet et je suis devenu indépendant grâce à mon entreprise, depuis janvier 2016. Le mois dernier, en novembre 2016, j’ai réalisé 27 600 euros de chiffre d’affaires pour plus de 23 000 euros de bénéfices. Tout cela sans salarié et seulement avec trois prestataires étant « sous mon management ».

Pourquoi est-ce que je vous dis cela ? Je vous dis cela parce qu’il y a également d’autres prestataires avec qui je ne suis pas en relation directe, mais qui travaillent pour mon entreprise.

Pourquoi des prestataires plutôt que des salariés ?

Simplement pour une histoire de flexibilité. Cela veut tout simplement dire que si mon entreprise évolue et que ses besoins évoluent, je n’ai pas besoin de m’encombrer de salariés. J’ai le choix : je peux faire le mauvais patron et tous les licencier ou bien faire évoluer ces personnes dans mon entreprise.

Quand on a des salariés, cela représente forcément plus de charges, plus de poids et plus de responsabilités. Or aujourd’hui, je veux une entreprise rentable, qui soit quasiment 100 % déléguée (ou du moins au maximum), une entreprise ayant des revenus récurrents.

Je vais vous expliquer juste après comment est-ce que moi-même, je fais cela. En effet, une grosse partie de mon chiffre d’affaires (plus de 50 %) est uniquement due à des revenus récurrents, donc à des revenus totalement automatisés.

Au travers de sept étapes, je vais vous dire comment créer une entreprise ultra rentable.

Je vais vous afficher tout de suite à l’écran, mes résultats du mois de novembre 2016 où vous pouvez voir que j’encaissais déjà plus de 24 000 euros sur Stripe. J’ai également d’autres sources de revenus. Tout ça pour vous dire que ce que je vous raconte, c’est la réalité. Cela fait à peu près 24 mois, soit maintenant deux ans, que je travaille à 100 % sur cet actif.

Le premier conseil que je vous donne est le suivant :

Trouvez une stratégie basée autour de revenus récurrents.

Depuis les débuts, on voyait beaucoup de blogueurs ou de gens dans le domaine de la vente d’informations, des produits qui se vendaient une seule fois, en « one shot ». Ces produits peuvent être très chers ou moins chers.

Pour ma part, le « business model » que j’utilise n’est pas vraiment basé sur de la vente de produits en abonnement que certains d’entre vous connaissent peut-être. Par exemple, de nombreux services SaaS (logiciel en tant que service) permettent de gagner de l’argent de façon récurrente. Peut-être connaissez-vous Netflix, ou plus simplement votre forfait téléphone ? Ce sont des services SaaS : un système que vous payez à chaque fois que vous l’utilisez, c’est-à-dire tous les mois. C’est aussi simple que ça.

Ce que je vous conseille, c’est de baser votre stratégie sur des paiements récurrents :

– soit un système d’abonnements

– soit un système de paiement de produits chers, en plusieurs fois.

Pour ma part, la plupart de mon marketing est basé sur des produits qui coûtent « cher ». Pourquoi est-ce que je mets cher entre guillemets ? Parce que cette notion dépend bien évidemment de la personne qui verra le produit.

Ce que je fais, c’est montrer un produit qui coûte cher et lui donner une valeur perçue élevée. Je montre ainsi à mes clients que directement, le produit est assez inaccessible. Je propose ensuite le produit avec des mensualités de paiement très intéressantes. Donc, je rends d’abord le produit inaccessible, puis grâce aux modalités de paiement, je viens casser cette valeur perçue et je rends ainsi un produit inaccessible accessible, c’est-à-dire à un prix abordable. Même si en fin de compte, le prix reste le même, voire est plus élevé si vous faites payer des frais.

Créez un produit d’appel

Qu’il s’agisse d’un produit cher ou d’un produit bon marché, créez un produit d’appel. On les appelle également des best-sellers.

Moi ce que je vous recommande, c’est de ne pas vous focaliser sur le prix de votre produit d’appel. En effet, un produit d’appel, par exemple dans le domaine de l’immobilier, n’aura pas le même prix qu’un produit d’appel dans le domaine des colliers de perles.

Donc ce que je vous recommande, ce n’est pas de vous focaliser sur le prix, mais plutôt de vous focaliser sur une offre irrésistible. Je prends un exemple. J’ai une formation qui s’appelle « vivre de son blog en une heure par jour », vendue à 297 euros. Aujourd’hui, cette formation est beaucoup plus vendue que certaines de mes petites formations qui coûtent 47 euros.

Donc, tout ça pour vous dire, qu’il faut créer un produit qui ait une valeur perçue énorme, avec beaucoup de valeur ajoutée et avec laquelle vous allez pouvoir attirer beaucoup de clients.

Le but n’est pas forcément de faire un gros chiffre d’affaires sur ce type d’offre, mais plutôt de convertir des personnes : de les faire passer de prospect à client. Bien sûr, faire passer un prospect vers le statut client demande beaucoup plus d’effort que de renouveler un achat auprès d’un client.

Donc focalisez-vous sur une offre qui convertit énormément. Ajoutez-y une énorme valeur ajoutée et faites-en votre best-seller. Passons maintenant à la troisième étape.

Créez toute une gamme de produits et de faux services.

Je vais vous expliquer ce que c’est. Je le vends sur certains de mes business. Je ne vais pas tout vous dévoiler, car je préfère conserver certaines choses pour moi, surtout dans le domaine du web marketing où j’ai un petit avantage concurrentiel. Donc je ne vais pas tout vous dévoiler, mais j’ai quand même quelque chose d’important à vous dire par rapport à la fausse vente de service. Je vais vous expliquer tout ça.

D’abord, ce que je vous recommande, c’est de créer une gamme de produits.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une fois que vous avez converti un prospect en client, ce qui est intéressant, c’est qu’ensuite vous pouvez le transformer plusieurs fois pour le faire monter en gamme dans votre échelle de produits. C’est ce qu’on appelle également le modèle d’ascension.

Donc ce qui est très intéressant, c’est de prendre vos efforts de les mettre complètement sur un produit et ensuite venir créer toute une gamme de produits pour entourer votre bestseller. Dans votre bestseller, vous pouvez bien évidemment parler de vos autres produits complémentaires.

Ensuite, ce que je vous recommande, c’est de créer de faux services.

Qu’est-ce que les faux services ? Il n’est pas question d’arnaquer vos clients, mais ce que vous allez faire, c’est de leur proposer des services qui ne sont quasiment jamais utilisés. Je prends un exemple très simple, que tout le monde connaît, existant depuis la nuit des temps : le business des salles de musculation. Aujourd’hui, 80 % des bénéfices des salles de musculation sont basés sur les gens qui ne viennent pas à la salle, mais qui payent des abonnements.

Comment est-ce que c’est possible ? Et bien tout simplement, vous pouvez de la même façon créer un service client payant dans votre entreprise. Par exemple, vous pouvez vendre un support client 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 que les gens payeront 20 euros par mois jusqu’à ce qu’ils arrêtent. En fait, vous pourrez gagner de l’argent sur 80 % des personnes qui ne vont jamais appeler, jamais envoyer un seul e-mail.

Il existe pleins de techniques pour vendre de faux services. Je ne vais pas toutes vous les donner parce que ça prendrait des heures, mais comptez sur le volume et sur le fait que les gens n’appliqueront probablement pas ce que vous faites.

Je vous donne un exemple : admettons que quelqu’un achète une maison, l’architecte pourra lui dire, « j’ai un excellent partenaire qui vous propose de payer 100 euros par mois, en échange si vous avez le moindre souci dans votre maison, vous appelez 24h / 24 (même en pleine nuit), et notre partenaire viendra et vous réparera ce que vous voulez ».

On sait clairement, que 80 % de l’année, personne n’appellera. Pour vous, c’est donc de l’argent qui rentre tous les mois. Et, en fin de compte, vous n’avez quasiment rien à faire puisque vous comptez sur le volume de personnes qui ne consommera pas votre service.

Créez des « Upsell »

Une fois que vous avez créé votre produit, l’idée va être de mettre en place ces produits dans votre processus de vente. Je prends un exemple : vous avez mis tous vos efforts sur le bestseller. Concentrez-vous maintenant sur une page de vente qui vous permettra une grosse conversion. Une fois que les gens ont souscrit à votre produit, l’ont acheté, vous pourrez proposer des ventes complémentaires, des ventes croisées, des ventes supplémentaires.

Voilà, je ne vous fais pas tout un dessin, mais vous savez certainement ce que je veux dire, je parle de ClickFunnels. C’est un outil que j’utilise aujourd’hui et qui me permet d’ajouter des produits aux bons de commande, en un seul clic gauche. Juste après le paiement, je peux basculer sur un autre produit et mes clients pourront alors être facturés en un seul clic gauche, si bien évidemment, ils le veulent.

Il n’y a pas d’arnaque dans tout cela. C’est simplement le fait qu’on va venir proposer des produits complémentaires. Donc focalisez-vous sur votre produit bestseller, sur une belle page de vente qui convertit et ensuite, créez des offres et insérez-les dans votre processus d’achat.

Une fois que ceci est mis en place, vous me dites, « mais quand est-ce que j’ai des clients ? » C’est là qu’intervient la phase numéro cinq.

Créez une séquence e-mail qui va vendre vos produits ou services.

Retenez bien une chose, il est inutile d’attirer trop tôt des clients sur votre magasin, votre boutique en ligne, si votre boutique en ligne, votre magasin, votre blog, votre site web ou votre chaîne YouTube… bref si vous vendez un service ou si vous avez une plateforme d’acquisition de clients, de trafic de visiteurs, il ne sert à rien d’avoir des visiteurs si vous n’avez pas une offre qui convertit.

Combien de fois, quand je travaillais anciennement pour un hébergeur web, il y avait des personnes qui m’appelaient, avec des milliers de visiteurs par jour sur leur site web, mais elles gagnaient seulement quatre, cinq centimes par jour avec la publicité. C’était complètement ridicule. Tout ça, uniquement parce que ces personnes se focalisaient sur l’acquisition de trafic, en pensant que c’était la première chose que l’on doit faire dans un business. Alors que ce n’est pas le cas.

Selon moi, ce qu’il faut faire, c’est commencer par créer un produit puis attirer des visiteurs sur la plateforme en question pour vendre automatiquement. À mon avis, c’est la meilleure solution.

Ce qui nous motive à continuer un business en ligne, ce n’est pas l’augmentation du nombre de visiteurs, ce ne sont pas les commentaires vous disant « Bravo, j’apprécie ce que tu fais » parce que ça c’est bien gentil pour l’ego. Mais ce qui va faire que vous allez continuer votre business, ce seront les premiers euros qui tomberont sur votre compte en banque.

Donc la cinquième étape consiste à créer une séquence e-mail qui va vendre vos produits de façon automatique.

Qu’est-ce que je veux dire par là ?

Une séquence e-mail, cela se crée via un logiciel qui s’appelle un auto-répondeur. Vous en avez beaucoup à votre disposition : GetResponse, Aweber, MailChimp, SG Autorépondeur, SendGrid, ActionitX, vous avez l’embarras du choix. Je recommande GetResponse, c’est personnellement celui que j’utilise.

À quoi sert ce logiciel ?

Il sert à récupérer des adresses e-mails et à envoyer des e-mails automatiquement. Cela veut dire qu’on écrit une seule fois une liste de cinq e-mails et qu’ensuite on dit au logiciel : « Quand quelqu’un nous donne son e-mail et bien à chaque fois, tu lui envoies ces cinq e-mails automatiquement ».

Ensuite, ce que vous pourrez faire, et c’est là que l’on rentre enfin dans les choses intéressantes, c’est la sixième étape :

Amenez du trafic qualifié grâce à du contenu de qualité, grâce au référencement naturel.

Quand vous créez un article de blog, quand vous créez un site web, quand vous créez une vidéo YouTube, il y a des gens qui viennent gratuitement sur vos vidéos YouTube, sur votre site internet, sur votre blog grâce aux moteurs de recherche, c’est ce qu’on appelle le référencement naturel. Vous créez par exemple, un article pour aider les personnes à bien choisir une montre. Ce qui va se passer, c’est que les personnes qui veulent acheter des montres se retrouveront sur votre guide, parce que Google aura mis en avant votre guide sur son moteur de recherche.

C’est aussi simple que ça. Donc une fois que vous avez créé du contenu, vous allez attirer des visiteurs. Comme vous aurez déjà mis en place votre séquence d’e-mails automatiques, votre bestseller et les produits qui vont autour, les produits complémentaires, les « Upsell », etc. Dès les premiers visiteurs que vous attirez, vous générerez des ventes.

Je trouve cela relativement intéressant puisque de cette façon, vous aurez rapidement un retour sur investissement, en terme de temps passé ou en terme d’argent (si vous déléguez la création de votre business).

Enfin la septième étape, c’est l’étape à laquelle je viens de passer depuis peu de temps :

L’optimisation fiscale

Si vous êtes encore en France et que vous gagnez de l’argent sur internet, vous savez certainement de quoi je veux parler. Si vous ne savez pas de quoi je parle et bien, c’est très simple, si vous restez en France, au-delà d’un certain palier, je ne rentrerai pas ici dans les détails des calculs, mais retenez simplement que vous devez donner environ 80 % de vos bénéfices à l’État. C’est aussi simple que ça.

Le statut d’auto-entrepreneur en France reste toujours intéressant. Vous donnez 23 % de ce que vous gagnez à l’État et vous ne cotisez pas pour votre retraite, ce qui est un peu dommage surtout quand on s’obstine à la tâche.

Donc encore une fois, si vous voulez avoir un business ultra rentable, faites comme moi : créez une société à l’étranger. Pour ma part, ma société se trouve à Hongkong.

Ensuite, il faut résider dans des pays qui vous permettent de ne pas être taxé sur les revenus offshores, c’est-à-dire les revenus qui sont générés à l’étranger par rapport à votre résidence fiscale. Vous habitez, par exemple, à Malte, en Thaïlande, à l’île Maurice, peu importe (je ne sais pas si cela fonctionne avec l’île Maurice) ou aux îles Vierges britanniques… Il y a pleins de pays où les revenus à l’étranger ne sont pas taxés.

Vous résidez dans un endroit où les revenus offshores ne sont pas taxés, vous avez une société à l’étranger, boum, vous encaissez du chiffre d’affaires. C’est aussi simple que ça. L’argent tombe sur votre compte en banque, vous n’êtes pas taxé, il n’y a pas d’impôts, pas de TVA à payer. Vous créez ainsi votre propre patrimoine que vous pouvez faire fructifier.

C’était mes meilleurs conseils pour créer un business, une entreprise ultra rentable. Si comme moi, vous voulez gagner de l’argent sur internet, je vous recommande de cliquer sur le lien qui apparaît dans la description de cette vidéo. Si vous êtes sur un smartphone ou une tablette, le lien se trouve dans la description ; si vous êtes sur un ordinateur, le lien se trouve ici sur la vidéo.

Si vous cliquez dessus, je vous enverrai 30 thématiques de blog qui rapporte, plus 1h de formation pour vous aider à développer vos business en ligne, surtout si vous démarrez à partir de zéro.

On se retrouve sur le lien qui apparaît juste en dessous et tout ça, je vous l’explique gratuitement. Sur ce, moi, je retourne à mes business.

Ciao