Sélectionner une page

Salut ! C’est Théo. Bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Aujourd’hui, j’aimerais vous dire comment est-ce que j’ai fait par le passé pour déjà écrire des livres et les publier gratuitement. Je vais vous dire dans cette vidéo mes différentes expériences à propos de la rédaction et la création de livre, nous allons parler, et je vais vous donner des résultats très concrets puisque pour ma part, j’ai déjà écrit et publier des livres gratuitement.

Comment écrire un livre ?

Alors, quels sont les différents livres que j’ai écrits et publiés ? En ce moment même, je suis en train de rédiger un nouveau livre au format papier qui va reprendre une partie de mon histoire et vous verrez également que prochainement il sera publié dans bon nombre de librairies mais également sur des sites en ligne.

Je ferai certainement de nouvelles vidéos où je vous donnerai plus de détails sur l’avancé de mon livre au format papier, mais sachez également que par le passé, c’est d’ailleurs ma première source de revenu sur internet, c’est la première chose que j’ai faite à mes débuts, c’est vendre des fiches de révision à des étudiants. Vous le savez peut-être, mais lorsqu’on est étudiant, en fin d’année, on a un examen généralement. Et généralement, on fait ses propres fiches de révision.

Ce qu’il s’est passé, c’est que je me suis dit, ben tiens, j’aimerais aider les gens de ma classe et j’ai donc créé des fiches de révision au début et j’ai pris ces fiches de révision et je les ai publiées sur d’abord Amazon, ensuite mon site internet et progressivement j’ai commencé à vendre ces fiches de révision en automatique, puisque une fois que vous avez rédigé votre livre ou vos fiches, tout simplement le document texte que vous souhaitez vendre, c’est-à-dire une fois que vous l’avez mis en page et que tout simplement lorsque les personnes le téléchargent au format numérique, eh bien elles peuvent y accéder totalement gratuitement à partir de n’importe quelle plateforme, par exemple un téléphone, un ordinateur, une tablette Kindle, n’importe quoi à partir du moment où les personnes peuvent ouvrir un document.

Ce que je vais vous dire au travers de cette vidéo, c’est du concret, c’est basé sur mon expérience qui, pour ma part, a déjà commencé depuis trois ans dans le domaine de la rédaction et la publication de livre.

Alors, il existe plein d’avantages à créer et à publier un livre. Bien évidemment, ça va asseoir votre notoriété puisque vous allez devenir auteur, mais vous allez voir également que vous allez créer ce que l’on appelle une dette éternelle. Autrement dit, vous n’allez pas gagner forcément beaucoup d’argent grâce à la vente de votre livre bien que dans certains cas, en effet, ça peut vous rapporter beaucoup. Mais je vous le dis très honnêtement en tant qu’entrepreneur, eh bien peut-être que la publication des livres, c’est certainement ce qui me rapporte le moins. Pourtant, je le fais quand même. Pourquoi ? Parce que je vais créer donc cette dette éternelle que je vous parlais juste avant.

Créer un livre par passion

Vous pouvez bien évidemment écrire un livre et le publier par passion. Pour les personnes qui ont une entreprise tout comme moi, le fait d’écrire un livre et le publier, ça va donner énormément de valeurs à d’autres personnes.

Je m’explique. Admettons que vous êtes dans le domaine par exemple de la motivation, vous aidez les gens par exemple à changer de vie, vous les aidez par exemple à devenir plus motivés dans leurs quotidiens et à se dépasser. Admettons que vous êtes donc conférencier pour justement apporter de la motivation aux personnes qui souhaitent vous écouter et qui, potentiellement, sont prêtes à payer pour vous acheter des places par exemple durant un séminaire, eh bien sachez que la vente de livre va enclencher ce processus d’achat de place par exemple de séminaire.

Ce qui est intéressant avec un livre, c’est que ça fait partie du modèle d’ascension. Un modèle d’ascension dans le modèle du marketing, c’est très simple, c’est tout simplement une pyramide avec des produits qui vont être de plus en plus chers. Autrement dit, au début, vous allez proposer des produits soit gratuits, soit très peu chers mais avec énormément de valeurs à l’intérieur.

Ce qu’il va se passer, c’est que les personnes qui vont vous acheter un produit vraiment pas cher du tout, par exemple un livre, eh bien vous allez créer auprès d’eux un sentiment de reconnaissance éternelle. Tellement, vous allez aider les personnes avec un très faible coût, c’est-à-dire en termes financier, eh bien les personnes vont se dire : « OK, cette personne-là peut réellement m’apporter énormément de choses et ça m’a coûté très peu d’argent. Donc quelque part, je lui dois plus que le prix du livre. »

Ce qu’il va se passer, c’est qu’au travers de votre livre, bien évidemment, vous allez parler de vos différentes activités, de vos différents produits et services et c’est ça qui va faire que potentiellement, parmi ces personnes chez qui vous avez déclenché un sentiment de reconnaissance, de dette éternelle, eh bien potentiellement, elles vont vous acheter vos différents produits et services.

Comme vous l’avez compris, il existe plein d’avantages à créer et à publier un livre. Vous pouvez bien évidemment soit le donner 100 % gratuitement ou tout simplement le faire payer. Ce que je vous recommande, c’est en fonction de la qualité de votre livre et en fonction du produit que vous avez derrière, eh bien c’est de créer un livre soit au format papier si vous avez des produits plus chers et que vous vous adressez plutôt à des professionnels, que vous êtes vraiment dans quelque chose de sérieux.

Et à l’inverse, si c’est un petit business que vous avez, vraiment, ne prenez pas forcément le temps de créer un livre au format papier puisque ça prend du temps, ça a une certaine organisation qui est nécessaire. À mon sens, je vous recommande plutôt d’écrire des livres et de les publier au format numérique si vous n’avez pas réellement beaucoup d’intérêt à commercialiser d’autres produits par la suite.

Choisir le format de publication

Si c’est tout simplement un livre de cœur que vous souhaitez écrire, simplement un livre qui vous tient donc à cœur, qui raconte votre histoire, ce que vous voulez tout simplement, des écrits, eh bien dans ce cas-là, bien évidemment, vous êtes libre de le publier au format papier et au format numérique.

Nous verrons également au travers de cette vidéo le concept de print on demand, c’est-à-dire qu’en fonction des achats que vous allez avoir, eh bien vous allez passer par une entreprise qui va vous publier le livre et l’envoyer directement au format papier directement auprès du client. Autrement dit, vous n’aurez pas à stocker les livres dans un entrepôt et les envoyer lorsque vous aurez des clients.

Donc, beaucoup moins de prise de risque et forcément aucune gestion de votre part puisque vous allez simplement reverser de l’argent, donc des commissions aux entreprises mais uniquement lorsque vous allez vendre le livre. Donc, vous êtes sûr de n’avoir quasiment aucune surprise ou beaucoup moins de risque financier si vous souhaitez faire du stock.

Une erreur qui est commise par beaucoup de personnes, c’est de vouloir affirmer leur autorité et leur expertise au travers d’un livre peut-être dans un domaine qu’elle ne maîtrise pas encore, alors que cet outil, le livre est un élément qui va permettre justement d’asseoir votre expertise, votre notoriété. Bien évidemment, ne parlez pas d’un sujet que vous maîtrisez à moitié. Votre livre doit être très complet et si possible, apportez justement un œil différent sur des concepts déjà évoqués dans d’autres livres ou auprès de certains de vos concurrents ou potentiellement partenaires.

Choisir la bonne catégorie

Une autre erreur également commise par des auteurs, c’est que lorsque vous allez écrire un livre de non-fiction, donc vous avez deux catégories différentes de livre dans la littérature, vous la littérature de fiction et la littérature de non-fiction, et dans le domaine de la non-fiction, vous vous doutez bien que ça ne sort pas de l’imaginaire. Dans la fiction, bien évidemment, ça va utiliser cette partie de l’imaginaire, donc du non-réel.

Ce que je vous recommande, lorsque vous écrivez un livre de non-fiction, c’est réellement de le faire revoir par des correcteurs, des professionnels, puisque les personnes qui vont consommer votre livre sont beaucoup plus à cheval sur tous les aspects de votre livre alors que sur un livre de fiction, les consommateurs, les lecteurs pourront être plus flexibles concernant votre orthographe ou tout simplement la création et la structure de votre livre.

À noter que si vous souhaitez de toute façon entrer dans un domaine d’une façon professionnelle et performante, bien évidemment rien ne sera laissé au hasard et bien évidemment vous ne devriez pas laisser apparaître la moindre faute d’orthographe, bien évidemment vous ne devrez pas utiliser des logiciels totalement bas de gamme pour créer la couverture de votre livre ou tout simplement essayer de commercialiser à moindre coût, avoir le moindre frais possible pour tout simplement gagner le plus d’argent avec un livre qui est bâclé.

Ce que je vous recommande, c’est de réellement penser et prendre conscience qu’il y a déjà une réelle concurrence dans le domaine de la littérature, que ce soit au format papier mais également au format numérique.

Une erreur commise par beaucoup de personnes qui se lancent dans la création de leurs premiers livres, que ce soit un livre numérique ou au format papier, c’est que ces personnes-là écrivent le livre qu’elles veulent.

Que voulez vous transmettre ?

Ce que je vous recommande, c’est de ne pas simplement vous écouter, vous. Alors bien évidemment, c’est important d’écrire ce que vous avez réellement envie de transmettre, mais ce que je vous recommande, c’est, pour accrocher les personnes, pour les éduquer au travers de votre livre sur votre discours, votre façon de penser, ce que vous avez envie de partager, eh bien dès le départ, vous allez devoir montrer ce que les gens veulent voir.

Autrement dit, si vous souhaitez écrire un livre par exemple sur tel sujet qui est un domaine qui va intéresser peut-être très peu de personnes en étant tout à fait réaliste, ce que je vous recommande, c’est potentiellement de taper un sujet plus large, qui va éveiller peut-être la curiosité d’un public plus global et ensuite, à l’intérieur de votre livre, vous pourrez rentrer dans le détail sur le sujet que vous souhaitez réellement développer.

D’une façon globale, il s’agira d’essayer d’éveiller un maximum la curiosité d’un marché global grâce à la première de couverture et la quatrième de couverture.

Comment savoir réellement ce que veulent les personnes, ce qu’elles veulent voir ?

Ce que vous devez faire, c’est déjà vous concentrer sur la curiosité des personnes, ce qu’elles savent, ce qu’elles pensent savoir et comment est-ce que vous allez pouvoir faire pour les surprendre. Il s’agit de ne pas forcément avoir un titre qui va être volontairement aguicheur mais d’avoir soit dans votre image ou soit dans votre texte une façon de penser qui va être différente peut-être dans un marché qui a déjà été rabattu par beaucoup d’autres auteurs par le passé.

Sachez que les consommateurs de livre sont des clients très fidèles. Donc ce que je vous recommande, c’est de ne pas vous inspirer globalement d’un autre livre. Pourquoi ? Puisque vous risquez de passer pour un suiveur, pour un copieur plutôt qu’un leader. À mon sens, il vaut mieux déjà prendre conscience que les personnes que vous allez toucher avec ce livre sont certainement des lecteurs qui ont déjà consommé d’autres livres dans votre thématique, donc il est bien important de comprendre que vous vous adressez à des personnes qui, potentiellement, connaissent les autres livres dans votre domaine.

Ce que je vous recommande également, c’est d’avoir un livre qui va éveiller la curiosité des personnes qui sont même amateurs dans un domaine. Vous le savez certainement mais lorsque vous allez écrire dans un domaine en particulier, si votre livre est trop technique, vous allez toucher une élite de personnes dans un domaine particulier, donc forcément vous vous doutez bien que votre livre ne sera pas lu par énormément de personnes.

Ça dépend de votre objectif. Si vous souhaitez que votre livre soit bien évidemment lu par uniquement les experts, dans ce cas-là, spécialisez-vous dans un domaine en particulier sur une niche particulière. À l’inverse, si vous souhaitez devenir auteur best-seller, il va falloir aborder les grands livres, vulgariser, devenir vulgarisateur dans un domaine en particulier.

Ce que je vous recommande, dès que vous allez créer votre livre, vous allez devoir de façon générale créer votre sommaire. Autrement dit, vous allez devoir brainstormer. Ce que je vous recommande, c’est de prendre tout simplement une feuille et d’écrire noir sur blanc tous les éléments principaux de votre livre.

Une fois que vous avez ces éléments principaux, je vous recommande à réfléchir à « d’accord, qu’est-ce qui est en amont, qu’est-ce qui est avant même d’avoir une réflexion sur tel domaine ? » Par exemple, si vous décidez de parler d’un sujet en particulier mais que ce sujet est beaucoup trop avancé, dites-vous : « OK, qu’est-ce qu’il y a avant cet étape-là et comment est-ce que je vais pouvoir le rendre simple à comprendre de la part de la masse, c’est-à-dire de la part des débutants ? »

Utiliser les forums

Pour également avoir une idée de ce que vous devez avoir dans votre sommaire et d’une façon générale dans votre livre, ce que je vous recommande, c’est de vous rendre sur des forums spécifiques par rapport au sujet de votre livre.

Autrement dit, admettons que vous souhaitez écrire un livre dans le domaine par exemple… admettons que vous souhaitez écrire un livre par exemple sur Dubaï, comme aujourd’hui nous sommes par exemple à Dubaï, ce que vous allez pouvoir faire, c’est vous rendre sur des forums de personnes qui souhaitent se rendre à Dubaï, les questions qu’elles se posent, et vous allez déterminer très rapidement par au nombre de lecture d’un post, donc d’un topic, donc d’une publication, mais également voir ce que les personnes vont poser comme question. Vous allez pouvoir utiliser ces questions et les ajouter directement dans le sommaire de votre livre pour attirer justement ce même type de public.

Maintenant, j’aimerais vous donner ma vision concernant le fait de créer un livre, est-ce que vous devez le faire rapidement ou est-ce que vous devez prendre votre temps, quitte à sortir un livre réellement de hyper bonne qualité ?

Ce que je vous recommande, c’est tout simplement de réfléchir à vos objectifs, qu’est-ce que vous souhaitez retransmettre comme image soit de votre entreprise ou soit de vous-même si c’est vous qui êtes l’auteur ?

Si vous avez juste besoin d’un livre par exemple pour commercialiser d’autres produits et services, pourquoi pas le faire rédiger par quelqu’un d’autre. Donc, comment faire pour trouver des bonnes personnes qui vont écrire votre livre à votre place, votre e-book ou votre livre numérique, peu importe ? Eh bien vous allez devoir faire appel donc soit à des rédacteurs, mais dans le domaine de la littérature, dans le domaine du livre de fiction ou non-fiction, on fait plutôt appel à ce qu’on appelle des ghost writers. Ce sont des personnes qui vont écrire dans l’ombre à votre place.

À noter qu’il faut bien se protéger avec ce type de contrat puisque je connais personnellement des personnes qui ont fait appel à des ghost writers qui n’ont pas établi de contrat et le ghost writer, une fois que le livre a été publié, est revenu vers la personne avec qui il a travaillé en lui disant « je souhaite récupérer la propriété intellectuelle de mon livre. » Que s’est-il passé ? Procès, récupération du contenu du livre totalement gratuitement alors que la personne a été payé et au final, vous n’avez que perdu du temps, de l’énergie et bien évidemment des efforts que vous avez mis dans la rédaction et la création de votre livre.

Où trouver un bon ghost writer, un bon rédacteur ?

Ce que je vous recommande, c’est de faire d’abord appel à des personnes qui vous connaissent bien. Si vous écriviez un livre sur vous-même ou si vous écrivez un livre sur un domaine en particulier, choisissez quelqu’un qui connaît votre façon de penser ou alors dites-lui tout simplement ce que vous souhaitez écrire dans votre livre, la façon de penser.

Ce que je vous recommande également, c’est de lui donner des éléments privés de votre vie que la personne va pouvoir ajouter progressivement et le distiller de façon logique dans le livre.

Bien évidemment, je vous recommande d’écrire un contrat puisque la plupart des, ce que j’appelle, « bricoleurs » ce sont des personnes qui vont simplement créer un livre à la va-vite, mais malheureusement il peut leur tomber dessus des choses qu’ils n’avaient pas prévu.

Donc si vous souhaitez faire partie réellement des personnes qui sont professionnelles dans le domaine de la création de livre, vous devez absolument rédiger un contrat. Un contrat, c’est très simple, ça va vous protéger, vous permettre d’encadrer la rédaction et vous allez savoir que la personne qui est en face de vous, qui signe également, est une personne qui va travailler peut-être avec vous sur le long terme d’une façon professionnelle.

Pour ma part, par le passé, j’ai déjà fait des tests, je vous en avais déjà parlé il y a de ça quelques années à mes débuts, c’est le fait que je payais des personnes qui écrivaient des livres et ensuite j’allais les vendre sur le marché américain, donc c’était des livres qui répondaient directement à un besoin. Aujourd’hui, je peux vous faire mon retour, j’ai perdu un peu d’argent en faisant cette technique.

Comment est-ce que j’ai fait ? Simplement, je recrutais des rédacteurs, je faisais les contrats, je recrutais également des designers qui faisaient le livre et la mise en page, la première et la dernière de couverture, donc la quatrième. Une fois que c’était terminé, on allait prendre le livre, le publier sur des sites internet, les plateformes numériques comme par exemple Amazon, mais dans le domaine sur le marché américain il existe beaucoup plus de plateformes et je me rends compte qu’au final je vais rentabiliser cet investissement dans à peu près quatre ans.

Ce que je vous recommande, c’est de réfléchir également à quel est le réel retour sur investissement que vous allez obtenir si vous souhaitez publier votre livre simplement pour le vendre.

Faire des podcast

Dans ce type de cas précis, ce que je vous recommande, c’est de faire des podcasts pour tout simplement potentiellement payer quelqu’un qui va transcrire votre podcast sous-forme de livre, c’est extrêmement rentable et pour vous, à mon sens, extrêmement facile.

Par exemple là, je suis en train d’enregistrer cette vidéo avec un micro, sachez que si là, maintenant, je demande à quelqu’un de faire un livre de toutes mes vidéos YouTube, tout simplement ça me coûterait beaucoup moins cher que de dire à quelqu’un « je souhaite que tu écrives un livre sur tous les sujets que j’ai abordés sur ma chaîne YouTube » puisque là il y a beaucoup moins de réflexion à avoir, la personne aura simplement à transcrire une vidéo ou un podcast sous format textuel.

À noter qu’il existe également des logiciels de diction que vous allez pouvoir directement installer depuis votre smartphone ou sur votre ordinateur, il vous suffira de parler de vive voix et tout simplement votre texte va s’écrire en écoutant votre voix.

Honnêtement, pour vous faire mon retour par rapport à ça, je trouve que c’est une très bonne technique. À noter que, à mon sens, c’est une bonne technique pour les personnes qui souhaitent écrire un livre très long et qui, potentiellement, au travers de leurs livres, vont avoir envie de changer de méthode, puisqu’au bout d’un moment ça va peut-être vous ennuyer d’écrire.

Personnellement, ça m’est déjà arrivé de commencer des livres et de ne pas terminer la rédaction de ce livre tout simplement parce que ça m’ennuyait de tout le temps écrire soit sur l’ordinateur ou soit de le dicter.

Potentiellement, ce que je vous recommande, c’est d’alterner toutes ces techniques que je vous recommande pour la création réellement d’un livre de qualité.

Maintenant, parlons de quelque chose qui, pour ma part, m’a fait défaut pendant très longtemps, mon orthographe, mon vocabulaire, ma syntaxe. Peut-être qu’en vidéo ça peut passer, mais quand c’est écrit, eh bien ça se voit directement et ça ne fait pas du tout professionnel. Maintenant, ça ne va pas vous empêcher de réussir. Mais à mon sens, si vous écrivez un livre, notamment si vous avez une certaine notoriété, eh bien malheureusement, ça vous risque de vous nuire.

Comment faire pour corriger votre premier livre ?

Que ce soit au format numérique ou au format papier, je vous recommande absolument de faire appel à deux correcteurs, donc un premier correcteur qui va être plus fort par exemple dans un domaine en particulier, par exemple la syntaxe, et un autre plus dans un autre domaine, par exemple le vocabulaire que vous allez utiliser.

Ce que je vous recommande également, c’est que si tout comme moi, votre but est d’avoir des livres qui sont best-sellers, eh bien je vous recommande d’utiliser des mots plus simples que des mots compliqués. Les mots compliqués, ça fait sophistiqué, la personne qui va lire ce mot va se sentir peut-être en malaise, ça va lui prendre du temps potentiellement de trouver la définition du mot en question et elle va se dire « ce livre n’est peut-être pas adapté pour moi ». Ça va démotiver la lecture et vous vous doutez bien que ça ne va pas engager les personnes à recommander votre livre mais plutôt à le laisser dans leurs bibliothèques.

Comment et où trouver les correcteurs ?

Encore une fois, c’est très simple. Je vous recommande le site Upwork ou le site 5euros.com, vous allez pouvoir remettre vos documents et ces personnes-là vont corriger le texte à votre place.

Maintenant, j’aimerais vous parler d’un mythe. Une fois que vous aurez terminé votre livre, beaucoup de personnes vont vous dire : « Tu peux me donner ton livre ? Je vais te donner mon avis dessus si tu le veux. » Je vais être très honnête avec vous. À mon sens, c’est contre-productif. Pourquoi ? Parce que les personnes qui sont dans notre entourage ont envie de vous féliciter ou la plupart du temps ont envie de vous motiver et lorsqu’elles vont voir que vous avez par exemple un projet qui vous tient à cœur, elles ne vont peut-être pas oser vous dire, « je pense que tu devrais changer ça, je pense que tu pourras améliorer ça etc. »

Je vous le dis très honnêtement. À mon sens, c’est contre-productif de donner votre livre à votre famille si c’est simplement pour que votre famille ou vos amis vous rassurent.

Ce que je vous recommande, c’est soit en effet vous donnez votre livre à votre entourage en disant « je souhaite uniquement connaître ce que je pourrais améliorer dans mon livre, ça ne m’intéresse pas que tu me dises que le livre est génial » et deuxième chose que je vous recommande, c’est de donner votre livre à très peu de personnes de confiance mais qui sont intéressées par votre sujet. Je vous recommande de prendre comme précaution un contrat de confidentialité.

Pour ma part, dans le domaine du business, quand je vais signer des contrats, la plupart du temps, je suis obligatoirement lié à un secret un petit peu professionnel de confidentialité. Dans certains domaines par exemple, les avocats, les docteurs etc. il va y avoir un secret professionnel. Dans le domaine du business, on appelle ça simplement de la confidentialité et un droit de silence.

Une fois que vous aurez obtenu un retour constructif des personnes qui auront lu votre livre, vous vous doutez bien qu’on ne va pas le laisser dans l’état. Ce que vous allez devoir faire, c’est de nouveau l’améliorer et de nouveau le faire passer en correction deux fois.

Encore une fois, je sais que ça peut démotiver certaines personnes ce que je suis en train de vous dire, mais très honnêtement, à mon sens, il vaut mieux faire un livre qui va être génial, vraiment parfait et pouvoir utiliser ce livre de façon indéterminée puisqu’une fois que vous avez écrit votre livre, il va vous rapporter, si c’est ça que vous recherchez, pendant des années et des années tant que vous le laissez en ligne alors que si vous avez un livre qui simplement va avoir une belle promotion une seule fois, ça va faire comme ça, des ventes, des ventes, plus de vente, plus de vente, stabilisation et au bout d’un moment, il va carrément s’éteindre et c’est peut-être à partir de ce moment-là que vous allez pouvoir le relancer avec une version gratuite.

Maintenant, parlons de la commercialisation. Vous allez pouvoir le publier de plusieurs façons possibles, soit d’une façon numérique, par exemple en le mettant sur Amazon ou d’autres plateformes totalement gratuitement, mais à noter que ça va être gratuit pour le publier mais vous allez payer des royalties, vous allez tout simplement payer les plateformes qui vont mettre en avant votre livre numérique.

Amazon KDP

Pour ne parler que d’Amazon KDP Select, donc KDP qui veut dire Kindle Direct Publishing, eh bien vous allez payer entre 75 et 35 % de droit à la plateforme. Autrement dit, vous pourrez choisir si vous souhaitez avoir une meilleure visibilité mais justement payer plus de commission ou à l’inverse payer moins de commission mais justement avoir moins de visibilité sur la plateforme.

Concernant le format papier, vous pouvez soit faire appel à une maison d’édition. Pour ma part, c’est ce auprès de qui je fais appel lorsque je souhaite publier un livre au format papier, donc j’ai signé un contrat avec une maison d’édition qui va, elle, à son tour, une fois qu’on aura terminé le livre, elle va aller rendre visite à tous les distributeurs, par exemple la FNAC, par exemple le Furet pour ceux qui sont dans le Nord qui connaissent cet enseigne, vous allez également avoir toutes les librairies.

Et moi, ce que je vous recommande, c’est de passer par une bonne maison d’édition. Une bonne maison d’édition est définie simplement par le fait qu’elle a un bon réseau de commerçants. Par exemple, une bonne maison d’édition va avoir un beau réseau, va connaître les bonnes personnes auprès desquelles s’adresser pour mettre en rayon votre livre.

Vous avez également l’autoédition qui est tout à fait possible. À noter que l’autoédition a un désavantage et un avantage concret et très simple. Le désavantage, c’est que forcément vous n’avez pas de réseau concernant la publication de votre livre, c’est-à-dire que vous n’allez pas pouvoir être recommandé dans des grosses librairies et à l’inverse, vous avez l’avantage de gagner beaucoup plus de commission sur votre propre livre, puisque justement vous aurez moins d’intermédiaires.

Pour les personnes qui pourraient se poser des questions concernant l’argent que vous avez gagné, le commissionnement, le pourcentage de commission que vous allez obtenir sur la vente de votre livre en passant par une maison d’édition, globalement, ça peut aller entre 5 et 10 %.

Autrement dit, si vous avez un livre d’à peu près une vingtaine d’euros, n’estimez pas gagner au minimum 3, 4, 5, 10€ sur votre livre à 20€. Généralement, on sera plus entre les 1 à 3€ au maximum sur un livre au format papier qui est passé par une maison d’édition, qui est vendu en librairie.

Qu’est ce que l’autoédition ?

Pour les personnes qui choisiraient l’autoédition, vous avez quelque chose de très intéressant qui s’appelle le print on demand, c’est-à-dire que des entreprises vont s’engager à imprimer et expédier votre livre dès que quelqu’un aura commandé par exemple votre livre sur Amazon. Admettons que vous avez votre livre sur Amazon au format papier. Les personnes vont acheter. Amazon, directement, va avertir votre imprimeur. L’imprimeur va envoyer directement le livre au client et voilà, c’est tout, vous aurez pris votre commission.

Maintenant, j’aimerais vous donner quelques techniques pour relancer les ventes d’un livre qui justement arrive en phase de stagnation des ventes. Vous allez pouvoir soit ressortir une nouvelle version de votre livre. Par exemple, vous pourrez l’appeler nouvelle version ou édition 2.000 je ne sais pas combien etc.

Vous pourrez également sortir un nouveau format. Admettons que vous aviez uniquement sorti votre livre au format numérique, eh bien rien ne vous empêche, l’année prochaine, de le sortir au format papier. Et inversement, si vous aviez le format papier, l’année prochaine, rien ne vous empêche de sortir le format numérique.

À noter qu’à mon sens, le format papier a un réel avantage, c’est que pour toutes les personnes qui vendent des produits et services uniquement en ligne, eh bien ça va vous permettre d’avoir un réel support, un produit en physique directement, ça va vous permettre d’entrer chez les gens d’avoir votre visage exposé chez les personnes.

Nous arrivons déjà à la fin de cette vidéo. Si vous la regardez encore, c’est certainement que vous êtes intéressé dans la création de votre livre et que tout simplement vous souhaitez publier récemment votre livre pour X raison. Peut-être que tout simplement vous souhaitez lancer un projet entrepreneurial, si c’est le cas, je vous invite à regarder dans la description de la vidéo où vous allez pouvoir obtenir 100 % gratuitement une série de six vidéos de formation gratuites qui vont vous expliquer comment vous lancer dans l’entrepreneuriat, comment démarrer votre premier business. Je vous explique tout 100 % gratuitement dans la description de la vidéo ou sur le lien qui apparaît ici directement.