Sélectionner une page

Il y a quelques années, le marketing consistait simplement à faire une large propagande publicitaire visant à persuader le client de poser un acte d’achat. Avec l’évolution du temps, ce type de marketing est devenu obsolète. Les consommateurs sont devenus plus autonomes grâce à l’évolution technologique. Aujourd’hui pour convaincre un client, vous devez lui fournir les arguments qui cadrent à ces exigences spécifiques. Il faut donc trouver le moyen de cerner sa clientèle avant de poser un marketing plus personnalisé.

Pour y parvenir, vous pouvez utiliser un moyen appelé big Data. Il s’agit d’un ensemble de données (clients) assez volumineux, qui ne cesse de grandir. Cet outil est certes efficace, mais à cause de son volume, il est assez difficile de l’utiliser efficacement. L’utilisation du Big Data est un véritable défi ; mais rassurez-vous, il existe des astuces pour savoir l’exploiter aisément. Vous n’aurez qu’à les appliquer pour améliorer la performance de vos actions marketing

Ce qu’il faut faire pour mieux exploiter le Big Data

Le big Data est un outil qui vous permet de personnaliser vos actions marketing à un public particulier. Grâce à ce moyen, vous serez en mesure de cibler efficacement votre auditoire et de définir la forme de marketing auquel il sera réceptif. Cependant, compte tenu de la difficulté d’utilisation du Big Data, vous aurez besoin d’une ligne directrice pour mieux l’exploiter. Pour se faire, vous devez simplement appliquer 2 principes essentiels :

  • Une réflexion stratégique
  • Un Data Sourcing

Après avoir procédé à ces deux exercices, il sera plus facile pour vous de manager vos données et de parfaire votre marketing.

La réflexion stratégique

big-data

Vous aurez toujours des difficultés à utiliser le Big Data si vous ne définissez pas une stratégie de départ. Ne perdez pas de vue qu’il s’agit d’une masse de données très volumineuse. De ce fait, une réflexion préalable s’impose. Pour se faire, il faut exécuter successivement les procédures suivantes :

Définir une stratégie Data

La meilleure manière d’échouer dans votre marketing, est de l’entamer sans le planifier à l’avance. Pour exploiter le big Data, il faut tout d’abord établir une stratégie de données. Pour cela, il va falloir réunir les différentes parties prenantes du management de marketing de votre entreprise.

Vous devez discuter avec eux afin de fixer des objectifs communs. Ensuite, il va falloir identifier les moyens à employer pour l’atteinte de ces objectifs. Cette phase terminée, vous pourrez maintenant examiner les ressources dont vous disposez déjà en interne. Dans la mesure, où il faille les ajuster, vous pouvez fixer un budget pour vous procurer tous les moyens dont vous aurez besoin.

En planifiant votre stratégie Data dès le départ, vous agirez selon des règles, et non de manière hasardeuse. Ainsi, vous avez plus de chance d’obtenir des bons résultats. Pour exploiter le big Data, il convient toujours de commencer par planifier ses actions. Ne pas le faire, c’est garantir soi-même son échec.

Formaliser la vision à mettre en œuvre

Il est aussi important de définir une vision à mettre en œuvre. Cette vision doit être partagée entre vous, et les autres intervenants de l’exploitation de votre big data Marketing. Il s’agit de formaliser un ensemble d’organisation, de moyens, de données, qui seront mis en œuvre dans votre optique d’exploitation du big Data.

Vos collègues et vous devrez avoir la même vision. De cette manière, chacun d’entre vous agira selon la politique stratégique fixée dès le départ. Si vous ne formalisez pas une vision commune, vous vous exposez à plusieurs difficultés. Par exemple, un collègue pourrait prendre une orientation autre que celle prévue dès le départ. Tout le projet marketing sera ainsi gâché, ne répondant plus à la stratégie initiale.

En établissant une vision commune, vous amenez vos collaborateurs à œuvrer dans le même sens que vous, pour réussir à utiliser au mieux le big data Marketing.

Etablir un planning et une road map

Afin de partager plus facilement vos intentions stratégiques entre collaborateurs, vous devez définir une road map. Il s’agit d’un graphique à partir duquel vous pourrez appeler les autres parties prenantes à fournir des efforts communs pour atteindre votre objectif.

La road map permet de hiérarchiser les opérations à suivre, tout en précisant la compétence requise pour la réalisation de chaque action à mener. En mettant sur pied un tel outil, vous pouvez communiquer efficacement entre collaborateurs. D’un seul coup d’œil, tout le monde saura quoi faire, quand le faire, et par quel moyen ou expertise le faire. Cela vous évite de contacter individuellement chaque collègue, pour le briefer au sujet de ses obligations. Vous gagnez donc un temps précieux, et vous pourrez mieux étudier la traçabilité de votre projet d’utilisation big Data.

Pour mieux suivre votre projet d’exploitation big Data, il convient aussi d’établir un planning de vos opérations. Définissez une période pour chaque action à mener dans le cadre du projet. Grâce à ce planning, il sera possible d’étudier l’évolution du projet. Vous pourrez désormais savoir si vous êtes dans les temps, ou bien si vous êtes à la traîne. Le planning et la road map sont donc des outils à implémenter pour un meilleur suivi de votre projet d’exploitation Big Data.

Il s’agissait donc ici d’un préambule avant l’exploitation concrète des données. Retenez donc qu’il convient donc de faire une réflexion stratégique avant de vous lancer. Vous devez dans un premier temps établir une stratégie, puis formaliser une vision, et enfin mettre sur pied un planning de suivi de votre projet. Lorsque vous implémentez toute cette procédure préalable, vous travaillez plus efficacement, et vous maximisez vos chances de réussite.

Le Data sourcing

Après une réflexion stratégique poussée, vous pouvez à présent entrer dans le vif du sujet et exploiter votre big Data Marketing. Cette opération consiste principalement à sélectionner les sources des données que vous avez à votre disposition. Le big Data comme vous le savez est bien trop volumineux. Il s’y trouve une multitude d’informations relatives aux clients qui ne cesse de s’accroître. Pour exploiter cet outil au mieux, il convient d’étudier la pertinence de vos informations. Pour cela, vous devez étudier les sources de provenances de ces informations.

Le plus souvent, elles proviennent du web, du système d’information de votre entreprise, ou des retombées de vos précédentes campagnes Marketing. Il faudra examiner minutieusement chaque canal de provenance, pour s’assurer de la pertinence des données qui en découlent.

Pourquoi le faire ? Simplement pour faire un ciblage efficace. Si vous ne faites pas du data sourcing, vous ne pourrez pas utiliser les données du big Data comme il se doit. Autrement dit, vous ferez probablement des erreurs, en personnalisant votre marketing avec des informations qui ne cadrent pas avec votre public cible. Pour être plus précis, vous pourrez vous retrouver en train de proposer des produits d’après-rasage à une femme, par exemple.

Etudier les canaux de provenance des données

big data marketing

Comme il est dit plus haut, bien exploiter son Big Data, revient à étudier chaque canal de provenance (web, Si, Retour de campagne), et de retenir les informations les plus pertinentes.

Commencez donc par le Web. Examinez minutieusement l’activité du client sur les réseaux sociaux. Observez les pages qu’il like, les produits ou services qui l’intéressent, et conservez uniquement les informations les plus pertinentes.

De même, analysez les données qui ressortent de votre système d’information. Etudiez profondément votre CRM et les abonnements des clients, ainsi que vos tickets de caisse. Les données qui proviennent de ces canaux sont généralement très pertinentes. En étudiant les abonnements par exemple, vous vous rendez compte des différentes souscriptions de votre clientèle. Il y aura difficilement d’autres données plus pertinentes que celles-ci.

Il convient aussi d’examiner les retours sur vos campagnes de marketing précédentes. Les données qui en ressortent ne sont pas négligeables, et beaucoup d’entre elles sont très pertinentes. Observez précisément les visites des clients sur vos sites internet, ou dans votre établissement.

Sélectionner les données en fonction de critères pertinents

Pour savoir quelle donnée est pertinente ou ne l’est pas, vous pouvez utiliser des critères de sélection. Ces éléments vont vous permettre de vite repérer les informations à conserver ou à éliminer. Les critères de sélection vous permettent de juger la pertinence d’une donnée plus facilement. Dans le cadre de l’exploitation du big Data, il est convenable de retenir les critères suivants :

  • La localisation géographique : le lieu auquel renvoie la donnée qui est étudiée
  • La périodicité : il s’agit de la période d’étude de la donnée.
  • La langue : l’expression linguistique de l’information étudiée

Pour explication, toute donnée ne renvoyant pas à la zone géographique que vous ciblez n’est pas une information pertinente. Il en est de même pour les périodes d’étude qui ne cadrent pas avec ce que vous recherchez. En ce qui concerne la langue, si l’expression ne correspond pas à un public que vous ciblez, il est inutile de conserver cette donnée, car elle ne vous sera pas utile.

En partant de ce principe, vous éliminerez beaucoup de données superflues, et vous étudierez celles qui semblent être pertinentes. Vous pourrez donc réaliser un data sourcing objectif, qui aboutit à une exploitation optimale du big Data. Vous devez donc premièrement faire une réflexion stratégique, puis examiner minutieusement les données pour ne garder que les plus pertinentes.

Autres moyens d’exploitation du Big Data

Les deux concepts précédents (la réflexion stratégique, data resourcing.) sont des principes fondamentaux à appliquer pour utiliser de manière optimale le big data pour son marketing. Cependant, il existe d’autres moyens très simples que vous pouvez ajouter à ces notions pour une meilleure efficacité.

Créer une base de données

Pour exploiter au mieux votre Big Data, vous devez être en mesure d’organiser les informations que vous avez à votre disposition. Le meilleur moyen de le faire, c’est de mettre sur pied une base de donnée performante. Il s’agit d’un outil qui vous permet de classer de manière structurée toutes les informations de votre big Data. L’avantage ici, est que vous pouvez accéder plus facilement à n’importe quelle donnée sans avoir à la chercher. Vous pouvez aussi la mettre à jour en fonction des changements qu’opère le client.

Avec cet outil, vous serez en mesure de gérer plus facilement les informations de votre big Data. Après avoir sélectionné les données de qualité, intégrer-les dans une BD, pour les consulter aisément en cas de besoin.

Mettre sur pied un Data management

Le Data management permet de collecter, de gérer et d’utiliser les informations se référant au client. Il s’agit d’un ensemble d’éléments mis en œuvre pour assurer l’identification des données et une utilisation sans risque. Pour conserver les données de manière plus sécurisée, il faut mettre sur pied un Data management. Ce système va vous permettre de mettre en place un référentiel et de centraliser les mises à jour des données critiques. Ainsi, les données sont sauvegardées, et vous pouvez les utiliser sans courir le risque de les endommager ou de les perdre.

Faire du marketing multicanal

Le marketing multicanal vous permet de faciliter l’exploitation de votre big Data. Ce concept consiste à passer par le billet de canaux de diffusion divers pour mener des actions de marketing auprès des clients. Vous pouvez à la fois utiliser des moyens tels que le web, le mailing, ou la prospection directe. L’essentiel, c’est de renseigner votre base de données après chaque opération. Le faire, vous permet de mieux exploiter vos big Datas.

Il existe donc plusieurs moyens par lesquels vous pouvez exploiter votre big Data Marketing. Pour récapituler, vous devez établir une stratégie afin de planifier vos actions. La deuxième phase consistera à étudier les sources de vos données pour étudier la pertinence des informations de votre big Data. Pour plus de facilité, il convient aussi de créer une base de donnée pour organiser vos informations, et y avoir accès en temps voulu.

N’oubliez pas de sécuriser vos données cruciales en mettent en place un Data Management, et pour finir, faites recours au marketing multicanal pour mieux gérer votre Big Data. Pour exploiter efficacement votre big Data, il vous suffit d’appliquer à la lettre ces recommandations. Faites-le et vous pourrez relever cet immense défi.