Sélectionner une page

Avez-vous déjà pensé aux mécanismes pour générer du revenu ou gagner de l’argent avec un blog gratuit ? Évidemment, il n’y a qu’à faire un tour sur la toile et vous trouverez des tonnes d’astuces, mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que la plupart de ces conseils sont hors contexte, peu précis et superficiel.

Monétiser son  blog : par ou commencer

Avant de commencer, il est important que vous sachiez une chose : monétiser son blog gratuit demandera un travail de qualité, du suivi, de la patience et beaucoup de courage. En d’autres termes, vous serez pratiquement livré à vous-même. Cependant, cela ne devrait pas être un frein pour nourrir votre ultime passion.

En dehors du fait que vous soyez seul, il y a une condition de base que vous devez remplir avant de commencer à vouloir gagner de l’argent avec votre blog gratuit. Cette condition, c’est la popularité ce qui va affecter votre trafic, qui lui aussi, devrait jouer un rôle important. Ce sont vos visiteurs, followers qui vous permettront de gagner de l’argent avec un blog, du moins en ce qui concerne la première astuce que nous développerons ici et qui se résume en un seul mot : publicité.

La publicité sur Internet

C’est non seulement l’une des astuces les plus simples, mais c’est aussi l’une des moins contraignantes. En fait, elle est même très pratique, car elle vous permet de gagner de l’argent sans avoir à faire grand-chose, ou à vous gêner outre mesure.

Google Adsense

L’un des services les plus connus pour la publicité, c’est Google Adsense. Ce service propose aux utilisateurs de nombreuses bannières publicitaires qui s’afficheront sur leur page, et la rémunération se fait en mode PPC (Pay Per Click). Cela signifie qu’à chaque fois qu’un visiteur visite votre blog gratuit et clique sur une des publicités affichées, le propriétaire du site gagne quelque chose. Cette somme d’argent s’élève peut-être à seulement à quelques centimes, mais l’avantage se situe au niveau de l’accumulation du nombre de clics effectués.

Partenariats sponsorisés

En dehors de Google Adsense, il existe d’autres moyens de faire de la publicité, sans avoir à bombarder votre page de bannières. Il s’agit là des partenariats sponsorisés. Ce type de partenariat consiste à ce qu’un annonceur vous contacte et vous demande spécifiquement de faire la publicité d’un de ses services ou produits, moyennant un paiement. Certains annonceurs envoient même des échantillons du produit à tester gratuitement, afin que le blogueur puisse en faire la promotion. Cependant, ce type de marketing est puni par Google si certaines conditions ne sont pas respectées.

Vendre un encart

Si aucune des deux méthodes citées plus haut ne vous accrochent, alors vous pouvez aussi vendre un encart sur votre site. C’est l’une des formes de publicité à revenu passif les moins contraignantes pour le blogueur. Cette méthode consiste à ce que vous louiez une partie de votre blog à un particulier, ou une entreprise, qui souhaite augmenter la visibilité de ses services. Le prix fixé pour ce type de contrat peut varier selon plusieurs facteurs, mais si certaines conditions sont remplies (surtout le nombre de visiteurs), vous pourriez gagner vraiment gros.

L’affiliation

L’affiliation, c’est le système classique de tous ceux qui souhaitent gagner de l’argent avec un blog gratuit, sans avoir à créer un quelconque produit eux-mêmes. Ce système met en relation deux parties, à savoir l’affilieur (l’entreprise ou la marque) et l’affilié. Il s’agit quelque peu d’un mélange de publicités par bannière et de partenariat sponsorisé, étant donné que l’idée est bien entendu de faire la promotion d’un produit, tout en ajoutant ou bannière ou un lien qui redirige vers le produit. Bien sûr, le lien ou la bannière comporte un code qui indiquera à l’affilieur, la source du marketing.

Ce type de contrat est vraiment avantageux, aussi bien pour l’acheteur que pour le vendeur et l’affilié. En effet, ce dernier (vous dans ce cas) touche une commission sur chaque vente réalisée grâce à lui, tandis que le prix d’achat reste le même pour l’acheteur qui a avant cela, l’occasion d’en apprendre plus sur un produit et de le trouver sans l’avoir cherché. Le vendeur bénéficie quant à lui d’une sérieuse publicité qui lui permet de vendre.

Vendre ses propres produits

Oui ! Vendre ! Une fois que vous avez travaillé d’arrache-pied pour faire connaitre votre blog et avoir des tonnes de visiteurs, il est temps d’en profiter. Il existe sur le marché des tonnes d’entreprises et de marques qui aimeraient bien élargir leur portefeuille de clients. Vous pouvez donc leur vendre votre carnet d’adresses.

Aussi, en dehors de cela, il y a une multitude de choses que vous avez également la possibilité de vendre, notamment des offres d’emploi, du coaching en ligne, des abonnements, des fichiers, des formations, des vidéos, des produits… Vous pouvez même vendre des produits que vous n’avez pas en stock, ou vendre des produits qui n’ont jamais existé. Ce n’est pas de la mauvaise foi ça ? Non car Il existe bien un mécanisme pour créer le produit dès que vous avez des clients potentiels. Les possibilités sont donc infinies !

Demander un don

Cette astuce peut paraitre avilissante pour certains, mais vous serez étonnés des sommes d’argent qu’il est possible d’amasser en la mettant en pratique. Le plus intéressant est que peu de personnes y pensent. Il vous suffit d’insérer une petite bannière « faire un don » à un endroit visible et le tour est joué. Veillez à relier la bannière à un compte plus ou moins populaire (Paypal est une bonne option) afin de faciliter la tâche aux donateurs potentiels. Si votre blog porte sur une bonne cause, vous aurez de fortes chances d’amasser de grosses sommes d’argent.

Un blog est un moyen pour tout le monde de partager sa passion ou de faire passer un message, mais il est aussi possible de s’en servir pour arrondir ses fins de mois. Il vous suffit alors de prendre en compte les astuces développées plus haut, et vous arriverez sans peine à gagner de l’argent avec un blog gratuit.

Gagner de l’argent avec un blog gratuit, oui c’est possible !