Sélectionner une page

Salut !  C’est Théo. Bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Nous sommes sur la Marine de Dubaï. Dans cette vidéo, j’aimerais vous partager des techniques pour tout simplement réussir la création de votre entreprise.

Peut-être que dans un avenir proche, vous souhaitez lancer votre business et vous vous dites : « comment est-ce que je veux pouvoir faire pour en être sûr que je vais pouvoir vivre de mon entreprise le plus rapidement possible ? » mais vous allez voir qu’au fur et à mesure de votre évolution vous allez avoir de nouvelles attentes envers votre entreprise.

Créer son entreprise

Je m’explique. Au départ, lors de la création de votre entreprise, vous allez vous dire : « j’attends de mon entreprise que je puisse pouvoir me reverser un salaire grâce au chiffre d’affaires et grâce au bénéfice que je vais en dégager, » mais par la suite, vous allez avoir de nouvelles attentes.

Si vous êtes entrepreneur et que maintenant vous vivez de votre entreprise et même si ce n’est pas actuellement le cas, ça va arriver d’ici peu et ensuite ce qui va se passer, c’est que vous allez vous dire : « comment est-ce que je peux faire maintenant pour prendre un maximum de plaisir à travailler dans mon entreprise ou même simplement ne plus travailler dans mon entreprise ? »

Je n’aime pas dire qu’il est facile de vivre de son entreprise, mais si vous avez de l’argent à investir, forcément ce sera plus facile que si vous n’en avez pas du tout. Maintenant, ça ne reste pas impossible.

Lors de mes débuts, vous le savez certainement, j’aime bien le répéter pour vous motiver, pour ma part, j’ai commencé avec 47€ lorsque j’étais étudiant, je vivais chez mon papa et puis avec 47€, je me suis créé un site internet, un premier business avec vraiment pas grand-chose et c’est grâce aux bénéfices que j’ai pu améliorer et réinvestir ce que j’avais gagné.

Investir son argent

Mais très honnêtement, si vous avez un minimum d’argent à investir, vous allez pouvoir employer des gens. Encore une fois, je n’aime pas dire que tout est facile, mais très honnêtement, si vous avez de l’argent, ça va vous aider forcément dans la création de votre entreprise puisque vous allez pouvoir recruter les meilleurs qui vont travailler pour vous, vous allez pouvoir recruter des directeurs, recruter des RH, vous allez pouvoir recruter des bons salariés, les motiver avec des primes etc.

Maintenant, pas besoin de forcément beaucoup d’argent pour se lancer. Comme je l’ai dit, donc moi 47€, mais ce que vous allez pouvoir faire, puisque encore aujourd’hui cette technique est tout à fait possible, je l’explique dans mes formations d’ailleurs même gratuites qui se trouvent dans la description de la vidéo, mais ce n’est pas le sujet, et donc concrètement, vous allez pouvoir vous lancer avec très peu de budget de capital d’investissement initial. Maintenant, comme je vous l’ai dit, et je vous le répète : il n’est pas impossible de réussir avec très peu d’argent, très peu de capital d’investissement au départ.

Une erreur qui est faite par malheureusement beaucoup de jeunes entrepreneurs, c’est tout simplement le fait d’être très impatient et d’en demander beaucoup de son entreprise. Quelqu’un par exemple qui n’a pas d’argent va se dire : « j’ai envie de lancer mon entreprise pour gagner de l’argent. » À mon sens, ce n’est pas la vraie réflexion ou ce n’est pas la vraie conclusion que vous devriez avoir. Pourquoi ? Parce que si vous n’avez pas d’argent et que vous souhaitez vous lancer dans l’entrepreneuriat justement pour en avoir, ça va se ressentir au travers de vos propositions commerciales.

Je m’explique. Quelqu’un qui n’a pas d’argent et va chercher en avoir grâce à une entreprise, eh bien va être très stressé. Donc d’un point de vue personnel, ça va être assez délicat. À l’inverse, quelqu’un qui aura simplement quelques économies pour survivre ne serait-ce que six mois, un an, grâce à l’argent que vous avez épargné, sachez que vous allez être beaucoup plus à l’aise avec vos clients et vous allez prendre le temps de faire les choses de largement meilleure qualité lors du développement de votre entreprise.

Devenir autonome

Un autre point à prendre en considération, c’est qu’en devenant entrepreneur, si vous ne l’êtes pas encore, vous allez être livré à vous-même, c’est-à-dire que fini le directeur ou le manager qui va vous dire : « tu fais ci, tu fais ça, » vous allez être livré à vous-même, vous allez devoir être autonome et sur énormément de thématiques dans votre entreprise.

Je m’explique. Il n’y a personne qui va vous lever à 8h du matin pour vous dire : « allez, il est temps d’aller travailler. » Ce que je vous recommande si vous manquez de discipline dans votre activité, c’est tout simplement d’aller travailler dans des espaces de coworking, ça ne vous coûte quasiment rien.

Ce qui est intéressant, c’est que vous allez être dans un environnement de travail, vous allez voir les autres travailler simultanément et vous allez avoir ce sentiment de ne pas accomplir autant de choses qu’eux, alors que peut-être les autres personnes sont tout simplement en train d’être sur les réseaux sociaux et ne rien produire de réel et de concret. Mais tout de même, vous allez être dans un univers de travail et vous sentir tout simplement comme quelqu’un qui fait partie d’une grande entreprise et vous allez tout simplement vous donner davantage.

Pour ma part, c’est ce que j’ai fait pendant longtemps. À un moment, j’avais fait l’erreur de travailler dans ma chambre d’hôtel puisque vous le savez certainement, mais pendant deux ans, j’ai voyagé à travers le monde, donc je n’avais pas de réel chez moi et j’ai développé ma boîte simplement sur mon ordinateur au travers de mes voyages. Je me rendais compte qu’en étant non seulement livré à moi-même mais en plus de ça en n’étant pas dans un univers, dans un environnement de travail, je n’étais pas aussi productif que lorsque j’étais proche de personnes qui étaient en activité.

Pendant l’espace d’un instant, j’aimerais être votre démotivateur, c’est-à-dire celui qui va un petit peu vous dire ce qu’il pense réellement. Je sais que ça peut être un petit peu difficile d’entendre ce que je vais vous dire, mais je vous le dire tout de même. Sachez que quelque part il faut être réaliste. En face de vous, vous avez peut-être dans votre marché des personnes qui sont très compétentes, qui ont peut-être plus d’expériences que vous, qui ont peut-être des produits moins chers que vous et qui, pourtant, ne vont pas vous empêcher de vous lancer.

Qu’est-ce que vous devez faire ? Vous ne devez pas ne pas vous lancer. Ce que vous devez faire, c’est tout simplement prendre conscience que vous allez devoir apporter un maximum de valeur.

Se différencier

Comment faire pour réussir sa création d’entreprise quand il y a énormément de concurrents ? C’est très simple, vous avez la stratégie de l’Océan Bleu de Éric Ries. La stratégie de l’Océan Bleu est très simple, vous allez vous différencier plutôt que de rentrer en compétition avec vos concurrents. Il est souvent beaucoup plus simple d’être différent que d’être meilleur.

Je m’explique. C’est comme les personnes qui essaient de vendre des produits moins chers que leurs concurrents. Au final, ceux qui gagnent, ce sont tout simplement ceux qui font le plus de volume puisqu’elles peuvent diminuer au maximum leur coût avec la masse de clients qu’elles ont et au final, progressivement, les concurrents vont s’éteindre et lorsque les concurrents seront partis, elles vont réaugmenter leur prix.

Comment faire dans cet univers ? Je vous recommande le storytelling, je le fais énormément. Le storytelling, c’est tout simplement le fait de raconter votre histoire. À mes débuts, vous vous doutez bien que lorsque je me suis lancé, au début, mon premier business, c’est un business où j’aide des étudiants où là où je vendais des fiches de révisions et ensuite je suis venu me lancer dans des business hyper saturés et là où tout le monde me disait : « tu ne réussiras jamais puisqu’il y a d’autres personnes qui sont beaucoup plus fortes que toi » et ce qui est tout à fait vrai.

Je pense que même aujourd’hui, je n’essaie pas d’être meilleur que les autres, j’essaie simplement d’être la meilleure version de moi-même, j’essaie de proposer les meilleurs produits que mon entreprise peut se permettre de créer avec le volume que l’on fait et c’est grâce à ça que progressivement mais sûrement j’assure la pérennité de mon entreprise et également de mon indépendance financière.

Pour les personnes qui me découvrent depuis peu, peut-être que vous vous demandez « qu’est-ce que c’est que le storytelling ? » Storytelling, peut-être que vous parlez deux, trois mots d’anglais et vous avez compris que dedans il y a le mot « story, » donc histoire, vous allez raconter votre histoire de vie, votre parcours, les difficultés que vous avez rencontrées au travers de votre expérience et c’est comme ça que progressivement mais sûrement vous allez faire en sorte que d’autres personnes s’identifient à vous.

Elles vont connaître votre histoire, apprendre justement à vous connaître et progressivement, elles vont se dire : « Mais au final, il me ressemble. Il n’est pas si différent de moi que ça. » Progressivement, elles vont se dire : « Mais il a également rencontré les mêmes problèmes que j’ai rencontrés, sauf que lui il a également la solution, sauf que moi, je ne l’ai pas. Comment fait-il ? » C’est comme ça que vous allez vendre vos produits et vos services.

Le stoytelling

Je suis conscient qu’il existe des milliers de différents techniques marketings et que le storytelling n’est pas forcément la plus facile à mettre en place. Maintenant, selon moi, c’est la technique qui va vous permettre le plus rapidement d’être différent et de percer dans n’importe quel marché même avec une petite audience.

À noter que même les plus grandes entreprises de ce siècle utilisent également le storytelling notamment les plus grandes marques que vous connaissez, les marques de Smartphones également utilisent le storytelling en racontant, et peut-être que vous l’avez déjà vu sur les réseaux sociaux, leurs débuts, progressivement comment est-ce qu’ils ont évolué, même tous les documentaires qui sont faits à propos de grandes marques, tout ça c’est purement marketing, c’est simplement pour que les gens connaissent et apprennent les valeurs d’une entreprise. Progressivement, elles vont s’identifier et potentiellement, un jour, soit recommander un produit ou un service venant de la marque qu’elles ont appris à connaître ou soit directement acheter le produit ou service en question.

J’aimerais maintenant aborder la question du financement : est-ce que vous devez utiliser un financement pour lancer votre entreprise ? À mon sens, ça va dépendre de vous, de votre expérience, ce que vous savez déjà faire.

Je m’explique. À mon sens, quelqu’un qui n’a aucune expérience dans l’entrepreneuriat ne devrait pas utiliser un crédit. Pour illustrer ce que je suis en train de vous dire, j’aimerais vous raconter l’histoire d’un entrepreneur que j’ai rencontré il y a maintenant plus d’un an et cet entrepreneur était un fan de e-commerce.

Petite parenthèse, je n’ai rien contre le e-commerce, c’est tout simplement que cette histoire est dans le domaine du e-commerce.

Faire un emprunt bancaire

Cette personne a emprunté 10.000€ à la banque. Elle était salariée, elle a fait son crédit juste avant de quitter son contrat et un jour, elle a quitté donc son job, elle m’a contacté, elle m’a dit : « Théo, je suis chaud, je viens de faire un crédit de 10.000€ à la banque et je n’ai plus de job, donc j’ai tout mon temps pour pouvoir me lancer dans entrepreneuriat. » Je lui dis : « franchement, c’est une super chose que tu aies pu quitter ton job et pour tout simplement te donner les chances de devenir indépendant financièrement. »

Malheureusement, qu’est-ce qu’il a fait ? Il a pris ses 10.000€, il est allé en Chine, il a testé différents produits et il a importé des produits de Chine directement dans des entrepôts en France. Il s’est passé différentes choses. Non seulement il ne s’attendait pas à un tel budget pour le stockage de ses produits et il n’avait plus de budget pour pouvoir financer la création de son site internet, autrement dit le seul moyen de communiquer sur la vente de ses produits.

Quel a été le résultat de cette expérience ? Il s’est retrouvé avec un crédit sur le dos duquel forcément il n’a pas pu rembourser puisque les produits, forcément, il a dû tout d’abord les renvoyer en Chine, donc il a payé les frais de livraison qui sont terribles. En plus de ça, il n’a pas récupéré la totalité de son argent lorsqu’il a renvoyé la marchandise au producteur puisque cette personne a dit : « non, il n’y a pas de remboursement sur ce type de produit, donc je vais te proposer tout de même un prix pour te le récupérer, mais ce ne sera pas autant que tu le souhaites. » Concrètement, je vous évite les calculs, il a perdu un peu près 30 % déjà de son prix d’achat. Ce qu’il s’est passé en plus de ça, c’est qu’il s’est retrouvé à payer bien évidemment l’entrepôt dans lequel il a stocké sa marchandise. Au final, qu’est-ce qu’il se passe ? Il doit de l’argent à la banque et il a perdu son job et pas mal de motivation.

Ce que je vous recommande, c’est de ne pas faire appel au crédit tant que vous n’avez pas d’expérience dans l’entrepreneuriat.

Pour ma part, aujourd’hui, je ne vais pas faire de crédit pour plusieurs raisons, non seulement parce qu’aujourd’hui je n’en ai plus forcément besoin pour lancer des business puisque je vais me servir de mon cash-flow sur mes autres business pour pouvoir nourrir de nouveaux business. Par contre, dans le domaine de l’immobilier, ça peut toujours servir.

Investissement dans l’immobilier

Je referai plus tard une autre série de vidéos au sujet de l’immobilier en vous expliquant les intérêts justement d’emprunter de l’argent à la banque pour acheter un bien immobilier pour le mettre en location même si vous avez l’argent, la somme nécessaire pour pouvoir l’acheter en cash.

Concrètement, n’empruntez pas si vous n’avez pas d’expérience au préalable dans entrepreneuriat ou l’investissement.

Maintenant, j’aimerais vous parler de l’une de mes erreurs à mes débuts. Je n’en parle pas assez souvent, mais à mes débuts, ce que j’ai fait, c’est que je voulais absolument tout savoir avant de me lancer. Je parle surtout d’un point de vue administratif. Je recherchais toutes les démarches administratives à faire. Un jour, je me suis rendu compte qu’en fait tout dépendait du statut juridique que vous choisissez.

Je m’explique. Si vous avez tel statut, vous avez telle obligation et au contraire, si vous avez tel statut, donc le même, eh bien vous n’avez pas telle obligation qu’un autre statut d’entreprise pourrait avoir. Concrètement, ce que vous devez retenir, c’est qu’il vaut mieux d’abord trouver son statut juridique le plus optimisé pour votre activité et seulement après vous dire : « quelles sont les démarches administratives ? »

Maintenant, j’aimerais vous parler d’une erreur que j’ai faite à mes débuts, je voulais tout savoir sur les démarches administratives. En gros, j’avais acheté différents bouquins qui m’apprenaient absolument tout sur les démarches administratives d’entreprise. Je me suis rendu compte de quelque chose, donc j’ai quasiment passé, honnêtement, des semaines à apprendre tout ce qu’il fallait faire en fonction de son type d’activité. Au bout d’un moment, je me suis rendu compte que tout dépendait du statut juridique que j’allais choisir. Autrement dit si vous avez tel type de statut juridique, vous êtes soumis à tel type d’obligation. Par contre, si vous avez ce même statut, il y en a plein d’autres auxquels vous n’êtes pas soumis et inversement, si vous avez un autre statut, en fait tout change à chaque fois.

Ce que je vous recommande, c’est d’abord en amont trouver et réfléchir au bon statut juridique qui vous est adapté en fonction de votre activité et seulement après, à la fin, de voir quelles sont les démarches administratives que vous devez faire en fonction de votre activité, votre business, où est-ce que vous êtes localisé dans le monde, le statut juridique que vous allez choisir et vous allez voir que la plupart du temps, mais en fait soit c’est beaucoup plus facile que ce que l’on pense puisqu’au final on entend tout le temps dire « il faut faire ci, il faut faire ça, il faut faire ci, il faut faire ça, » mais honnêtement en fait, il n’est pas important et il n’est pas obligatoire de faire toutes ces choses puisque tout simplement ça dépend de votre statut juridique. Donc, renseignez-vous, honnêtement, d’abord auprès de professionnels.

Pourquoi est-ce que je ne vais pas vous dire il vaut mieux, selon vous, selon votre activité, créer tel type d’entreprise ou tel type d’entreprise, faire tel montage fiscal etc.? Tout simplement parce que pour ma part, je suis juste un entrepreneur, je ne suis pas un avocat fiscaliste, je ne suis pas un expert-comptable. Seuls ces experts-là peuvent réellement vous accompagner sur ces sujets.

Maintenant, si vous n’avez pas de budget pour vous payer l’expertise de ces personnes, ce que je vous recommande, c’est tout simplement d’aller à la chambre du commerce et de l’industrie et de demander des informations.

Nous arrivons déjà à la fin de cette vidéo. Pour vous remercier, vous retrouverez dans la description de la vidéo ou sur le lien qui apparaît juste ici une série de six vidéos 100 % gratuite qui va vous expliquer étape par étape comment est-ce que j’ai moi-même créé ma première entreprise et comment est-ce que j’ai fait progressivement pour évoluer dans mes différents business. Vous allez voir comment est-ce que j’ai utilisé le réinvestissement perpétuel. Vous verrez comment trouver des bons marchés même saturés, comment faire la différence avec vos concurrents et vous aurez également des conseils beaucoup plus poussés.

Je vous laisse découvrir tout ça dans la description de la vidéo ou sur le lien qui apparaît juste ici. C’est 100 % gratuit, vous mettez votre mail, vous recevez la première vidéo instantanément.