Sélectionner une page

Salut, c’est Théo.

Aujourd’hui dans cette vidéo, j’aimerais vous aider à trouver votre prochaine idée d’entreprise et pour cela, je me suis inspiré du livre 21 days to a big idea de Brian Mattimore. Nous allons voir en cinq étapes, comment faire pour trouver une idée d’entreprise. Parce que peut-être qu’en ce moment, vous avez envie d’entreprendre, et ce, pour X raisons : peut-être simplement pour avoir plus de liberté ; pour travailler plus pour gagner plus. Je vais vous aider, du moins, je vais essayer de vous aider à trouver votre prochaine idée d’entreprise. Pour ça, on va commencer par la première étape.

Brainstormer

La première étape consiste tout simplement à brainstormer. Et ça, c’est quelque chose qui est hyper puissant, mais malheureusement, c’est quelque chose qui est hyper négligé pour une simple et bonne raison. Je vous invite à faire une grande bulle et à venir écrire autour. Admettons qu’ici, vous ayez votre idée.

Admettons que vous vouliez vous lancer dans le domaine du jardin. Vous voulez lancer un business autour du jardin, mais vous n’avez aucune idée de business. Donc, vous mettez le mot « jardin » au milieu puis vous allez noter tout ce qui vous passe par l’esprit, mettez les mots sans essayer de faire aucune association. Vous ne savez pas du tout ce que vous voulez lancer, alors plutôt que de vous focaliser sur « Je veux créer un business dans le domaine des pelles ou dans le domaine des râteaux », venez tout simplement arrondir votre idée de business avec tous les mots qui vous viennent à l’esprit.

Et ne faites pas d’association, parce que les associations, ça vous limitera à ce qui se trouve, comme on l’appelle en anglais, inside the box. Donc, c’est pour ça que j’ai fait un rond au milieu, c’est pour penser outside the box, ça veut dire : ne pensez pas simplement jardin, pensez à tout ce qu’il y a autour. Et en fait, grâce aux prochaines étapes, vous verrez qu’on réussira en fait à faire des associations avec des idées que vous avez trouvées. Et c’est ça qui vous permettra d’enfin trouver une idée d’entreprise.

Les contraintes

La deuxième étape consiste à faire la liste des contraintes que vous rencontrez tous les jours. Qu’est-ce que ça va vous permettre ? Retenez bien une chose, c’est que les business les plus rentables du monde, les idées les plus innovantes sont venues résoudre des contraintes : soit de très grandes contraintes qui sont vraiment très importantes auprès de très peu de personnes, soit de petites contraintes quotidiennes qui touchent des millions de personnes. Donc, une fois que vous avez compris les contraintes que vous avez vous, et qu’en plus de ça, vous les assimilez à tous les mots que vous avez trouvés précédemment, forcément, vous allez trouver des dizaines et des dizaines de contraintes. Et une fois que vous allez assimiler correctement les contraintes, vous pourrez les utiliser comme un vrai tremplin pour trouver des idées de business en résolvant les contraintes qui sont ici.

Idée-solution existante

La troisième étape est plutôt un conseil. Ce que je vous recommande, c’est d’utiliser également des idées, des solutions existantes et de venir les transformer en utilisant un filtre, c’est-à-dire que vous allez les rendre ludiques. En fait, il existe déjà des dizaines et des dizaines de personnes qui ont réfléchi comme vous auparavant à la façon d’enlever toutes ces contraintes à toutes les personnes dans un marché, en rendant les choses de plus en plus faciles. Et si vous pensiez différemment, plutôt que de penser de la même façon que tout le monde ?

Il y a autre chose qui est également très puissant, c’est le fait de ne pas dépenser d’argent, de temps ou encore d’énergie dans de la recherche et du développement. Admettons que quelqu’un veuille lancer une navette dans l’espace. S’il y a une autre entreprise qui veut faire exactement la même chose, est-ce que vous pensez qu’elle réinventera le système de propulsion nucléaire ou je ne sais quoi ? Non, bien évidemment. Elle achètera l’idée, elle achètera le processus, elle achètera les solutions, elle achètera l’intelligence et elle l’utilisera de façon différente. De la même façon, vous pouvez acheter des brevets d’entreprise et venir les différencier en apportant quelque chose de ludique.

Prenons l’exemple de la pelle et du râteau. Je dirais que le problème principal quand on a une pelle et un râteau, c’est de savoir où les mettre, si on n’a pas de jardin. C’est donc une contrainte. Plutôt que de rendre plus facile le stockage des pelles et des râteaux, par exemple, dans un petit abri de jardin, on peut le rendre ludique en faisant en sorte que la pelle et le râteau deviennent, par exemple, un objet de décoration dans le jardin.

La technique du « Et… »

Utilisez la technique du « Et… ». Il y a beaucoup de personnes qui critiquent les nouvelles technologies. Admettons qu’un nouveau créateur de téléphone vienne de sortir son dernier smartphone, ou alors qu’Apple, Mac lance une grande controverse sur qui est le meilleur ordinateur ; quel est le meilleur jeu vidéo de l’année, quelle est la meilleure tractopelle du mois… Ce que vous devez retenir, c’est qu’il y aura toujours des personnes (moi y compris) qui viendront critiquer ce genre d’innovation.

Eh bien, plutôt que de critiquer les choses, d’utiliser le mot « mais », je vous invite à utiliser le mot « et ». C’est-à-dire que vous allez en fait utiliser votre imagination. Je sais que le côté créatif n’est pas facile à développer, le cerveau est soit intelligent, soit créatif, il faut trouver la bonne balance. Soyez créatif et plutôt que de dire « mais », utilisez le mot « et ».

Par exemple, vous allez utiliser une grande innovation dans votre marché, disons que maintenant, il existe des pelles pliantes. Plutôt que de dire : « les pelles pliantes, c’est génial, mais ce n’est pas efficace » ; vous allez trouver une idée qui va faire en sorte que les pelles pliantes prennent peu de place et deviennent efficaces. Et donc, ce sera à vous de trouver cette nouvelle innovation. Donc la technique du « et » vous permettra de trouver des idées.

Utilisez les critiques des autres ou vos propres critiques à propos d’une innovation et améliorez-la en prononçant le mot « et », et en faisant travailler votre imagination.

Tendances

La cinquième et dernière étape, c’est d’être au courant des tendances. Alors attention, ne le soyez pas non plus trop longtemps, puisque cela signifierait qui vous restez concentré à travailler dans votre entreprise, alors qu’il faut, à mon sens, que votre entreprise travaille pour vous. Dans ce cas-là, ce que je vous recommande, c’est de faire attention aux tendances, c’est-à-dire que vous êtes dans votre marché et que vous savez qu’à tel moment de l’année, il y a vraiment un pic d’achat parce qu’il y a un événement en particulier et qu’après, il y a forcément un peu moins de choses, un peu moins d’activité. Donc, ce que vous devez saisir, c’est le moment où vous viendrez intégrer votre marché.

Par exemple, il y a beaucoup de gens qui disent : « OK, par exemple le pic de trafic, le pic de clients est au mois de septembre ». Et qu’est-ce qui va se passer ? Beaucoup d’entreprises vont se dire « On se lancera au mois de septembre, on lancera notre produit au mois de septembre ». Mais le problème, c’est que le pic de vente aura déjà été atteint ou alors qu’il y aura déjà quelqu’un qui vous aura devancé.

Retenez bien une chose, c’est que ni vous, ni moi, aucun de nous n’est le plus intelligent. Dites-vous bien que pour toutes les personnes qui sont dans votre marché, tout le monde est plus intelligent que tout le monde. Donc, vous devez faire une chose, c’est venir et avoir toujours de l’avance par rapport à votre marché. Par exemple, quand je parle à quelqu’un dans le cadre du business, généralement, j’essaye d’avoir toujours deux phrases d’avance dans mon esprit. J’ai rencontré des personnes dernièrement qui ont entre trois et quatre phrases d’avance sur ce que je vais dire. Donc, ces personnes-là sont plus intelligentes que moi. Ce que je vous recommande, c’est d’essayer d’avoir un maximum d’avance par rapport à ce truc-là.

Alors, plutôt que de vous lancer en septembre, vous pourriez vous lancer à ce moment-là. Mais justement, c’est peut-être ce que se disent vos concurrents. Et donc, c’est à vous de commencer votre communication encore plus tôt. Bien évidemment, il ne faut pas non plus être parano et commencer à lancer votre produit cinq décennies avant ! Mais retenez bien une chose, c’est qu’une fois que vous avez analysé les tendances et que vous savez pourquoi ici les ventes baissent, vous aurez compris pourquoi, ou à quel moment votre business doit se lancer ou comment faire en sorte d’éliminer ces baisses.

Je vais vous donner une technique très simple, c’est dans le cadre de la proposition d’un contrat d’assurance. Vous vendez, par exemple, des pelles ou des râteaux. Plutôt que de simplement vendre vos pelles et vos râteaux, vous pouvez dire : « Moi, je vous loue des pelles et je vous loue des râteaux, et comme ça, vous les payez moins cher ». Et comme ça après, vous pourrez les revendre dans un autre pays au moment où les pelles et les râteaux sont plus utilisés.

Donc, voilà cinq étapes pour trouver des idées d’entreprises. Si vous voulez trouver beaucoup plus d’idées d’entreprises, j’en ai préparé 101 pour vous, avec non seulement de la théorie, des exemples concrets de personnes qui ont réussi dans ces entreprises, dans ces idées de business. Je suis venu également, de temps en temps, vous apporter des idées totalement neuves et encore une fois, je vous donne des actions concrètes pour appliquer ces idées de business.

Tout ça, c’est dans la description de la vidéo. C’est gratuit. Donc, pour ceux qui sont sur smartphones et tablettes, le lien est dans la description ; et pour ceux qui sont sur ordinateur, le lien apparaît juste ici. Il y a donc plus de 101 idées de business. Tout ça, vous le retrouverez de l’autre côté.

Ciao !