Qu’est-ce que le webmarketing ?

le webmarketing

Le webmarketing, avec l’avènement d’Internet, il est devenu pratiquement impossible de passer à côté quand on souhaite communiquer. Ce terme, qui s’est beaucoup vulgarisé ces dix dernières années, a désormais toute sa place dans toutes activités réalisées en ligne. Mais que désigne réellement ce mot ? Pourquoi et comment le mettre en place?

Le webmarketing, c’est quoi ?

Toute entreprise qui se respecte doit posséder aujourd’hui un site Internet. Avec près de 4 milliards d’internautes dans le monde, ce canal représente un marché géant qu’il est impossible d’ignorer. Un marché spécifique également, au point que pour le conquérir, les spécialistes ont dû inventer des techniques nouvelles comme le webmarketing.

Encore appelé e-marketing, cybermarketing ou netmarketing, le webmarketing désigne l’ensemble des techniques marketing mises en œuvre pour promouvoir une marque, un produit, un service ou une idée via Internet. Comme dans un commerce classique, son but est d’attirer et de fidéliser les clients en utilisant des outils technologiques spécifiques du web à savoir les sites internet, les réseaux sociaux, l’e-mailing, le référencement, l’affiliation, etc.

Le webmarketing, c’est l’art de réunir et de mettre en adéquation les techniques traditionnelles du marketing, des statistiques, de la communication et les TIC, afin de créer une interface utilisateur conviviale et ergonomique. Et ceci, pour atteindre l’objectif principal qui est de sensibiliser et d’atteindre les consommateurs.

Le webmarketing et ses quatre composantes

Le webmarketing comprend quatre volets principaux, essentiels au bon développement d’un site Internet.

Le webmarketing stratégique

Le webmarketing stratégique, qui est en fait l’art de mettre en place une stratégie d’acquisition, recouvre trois actions principales :

  • L’analyse de la situation actuelle : cette branche du webmarketing stratégique vise à étudier le marché sur lequel on souhaite s’implanter, à travers l’analyse de la demande et de l’offre, l’analyse de la concurrence et l’analyse du positionnement. Les outils du marketing traditionnel à l’instar de l’analyse SWOT (Opportunités, Menaces, Forces et Faiblesses) et du Schéma des Forces de Porter, peuvent vous aider à faire ces analyses.
  • La veille stratégique: souvent négligée par les entreprises, cette branche est pourtant très importante si on souhaite éviter la myopie marketing. Elle consiste à scruter tout ce qui se passe sur le web, notamment chez les concurrents, pour connaitre leurs points forts et leurs points faibles. Des techniques comme l’abonnement aux newsletters des sites concurrents et l’utilisation de Netvibes peuvent vous aider à être informé des moindres nouveautés sur le web.
  • Le webmarketing mix: comme son nom l’indique, c’est l’application du marketing mix à l’Internet. Il regroupe un ensemble d’actions visant à mettre en place des stratégies PPDC (Prix, Produit, Distribution et Communication). Ces dernières découlent des différentes analyses réalisées plus haut. Elles sont propres à chaque marque ou site.

La génération de trafic

Le principal défi de l’e-marketing est de pouvoir générer du trafic. Qui dit trafic, dit nombre de visites sur un site web. Ça peut être la génération de commandes sur un site marchand, la génération de revenus grâce aux publicités, ou encore la volonté de faire connaître un site. La création de trafic peut faire appel à un certain nombre de leviers marketing :

  • Le référencement naturel (SEO) : ce levier marketing regroupe un ensemble de techniques permettant de positionner un site dans les premiers résultats des moteurs de recherche. L’optimisation doit être pensée dès les toutes premières étapes de la création d’un site Internet. A différencier du référencement payant, le référencement naturel est étroitement lié à la structure du site lui-même, à la qualité de son contenu, au choix des mots-clés, à l’optimisation des pages et à la qualité des backlinks.
  • L’e-mailing: on ne peut pas parler de génération de trafic sans parler de l’e-mailing, dont l’objectif principal est de conquérir et de fidéliser les clients. Comme son nom l’indique, cette campagne marketing s’effectue par e-mail. Il existe plusieurs types de campagnes e-mailing dont l’e-mailing de masse (destiné à informer les internautes à travers les ventes flash, la newsletter…), l’e-mailing de notification (servant à alerter les internautes d’un évènement particulier) et l’e-mailing transactionnel (les e-mails liés à l’achat ou à la commande, comme la confirmation de paiement, le suivi de l’expédition de la commande…).
  • Les réseaux sociaux: les réseaux sociaux jouent un rôle de plus en plus important, que ce soit dans la vie personnelle ou dans la vie professionnelle. La communication via les réseaux sociaux s’apparente au système de bouche-à-oreilles, mais pratiqué sur Internet. C’est un moyen efficace de toucher un nombre important d’internautes à moindres frais. Via les réseaux sociaux, vous pouvez faire connaître votre activité, vos produits ou vos services même aux personnes qui ne peuvent pas se déplacer dans votre magasin. Vous permettez également à votre public d’interagir avec vous.
  • La publicité en ligne: vous pouvez également accroître votre trafic avec la publicité en ligne. Le programme le plus connu est Google Adwords. Ce programme permet aux entrepreneurs de faire connaître leur entreprise ou activité grâce à un système d’enchères sur mots-clés. En faisant monter les enchères sur un mot-clé donné, un annonceur a la possibilité de paraître dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Les bannières publicitaires, l’affiliation et les publicités sponsorisées font également partie de cette catégorie.

L’analyse des performances

Mettre en place une bonne stratégie marketing ne suffit pas. Il faut aussi pouvoir mesurer les performances, afin d’ajuster la stratégie en fonction des résultats obtenus. Egalement appelée web analytique ou analyse d’audience, l’analyse des performances est, par définition, la mesure, l’étude et le reporting des données Internet d’une entreprise, ou d’un site afin de comprendre et optimiser l’utilisation de son site web. L’objectif est d’analyser la visibilité du site, le trafic, les ventes réalisées ainsi que le comportement des internautes. Pour réaliser l’analyse des performances, plusieurs outils sont aujourd’hui disponibles, dont Google Analytics, Woopra et Xiti.

La fidélisation

Considérer Internet comme un simple outil de promotion relève d’une erreur fondamentale. Le webmarketing accorde aussi de l’importance à la relation que chaque entreprise entretient avec le consommateur. Voilà pourquoi, la fidélisation constitue le quatrième et dernier volet de l’e-marketing. Cette démarche comprend plusieurs actions, dont la création d’un forum ou d’un blog, l’animation et le renouvellement du contenu d’un site, l’interaction avec les internautes par le biais des leviers du webmarketing…

Incontournable pour accroître votre visibilité et votre chiffre d’affaires, le webmarketing doit aujourd’hui être intégré à toutes les décisions prises autour du développement de votre entreprise. Vous venez d’avoir un aperçu sur les grandes lignes de cette discipline. A vous de les appliquer !