Sélectionner une page

Dès lors qu’on désire créer son entreprise, il se pose irrémédiablement la question du compte bancaire. Quel que soit le statut dans lequel on se trouve, entrepreneur ou SARL, la loi exige de posséder un compte entièrement dédié à son activité professionnelle. Mais quelle banque faut-il choisir? Quelle est la meilleure banque pour entrepreneur? Ce guide vous propose des éléments de réponses.

Choisir sa banque, une opération délicate

En créant un compte pro, cela présente surtout un aspect pratique. Cette action permet de séparer vos transactions privées de celles liées à vos activités professionnelles pour prévenir toute confusion comptable et fiscale.

De manière globale,  les banques proposent toutes dans l’ensemble les services identiques aux professionnels. Il s’agit des différents moyens de paiement (chéquiers, carte Bleue et RIB), d’un système pour encaisser les cartes bancaires, d’un accès en ligne aux comptes professionnels, des services de gestion (relevés bancaires et assurances). Le prix de ces offres standards, n’est certes pas figé, mais tourne autour de 25 à 40 euros par mois.

Cela n’empêche pas que certaines banques proposent des services supplémentaires à leurs clients. Lesdits services ont pour objectif de permettre aux banques de toujours mieux répondre aux besoins particuliers des professionnels. Principalement ce qui concerne les cartes bancaires internationales, les paiements sécurisés en ligne, les virements à l’étranger, les contrats de vente à distance (bien que certains établissements bancaires sont plus réticents que d’autres pour ce qui est de leur obtention).

Pour ce qui est des banques gérées par les directions régionales, elles n’acceptent pas de dépôt d’espèces ou de chèques dans une agence dépendant d’une autre direction régionale. Ainsi, en fonction des besoins du professionnel, il est primordial de procéder à une comparaison des offres des banques et de jeter un coup d’œil sur leur grille tarifaire. Cette opération s’annonce fastidieuse, mais vous pouvez utiliser un comparateur de banque pro en ligne.

Statut micro-entreprise (anciennement auto entrepreneur)

banque pour entrepreneur - entreprise

Comme dit plus haut, depuis 2015, la loi exige des micro-entrepreneurs que ceux-ci possèdent un compte bancaire dédié à leur business. Si la législation ne leur impose pas d’avoir un compte bancaire professionnel, par les établissements bancaires, ces derniers poussent leur clientèle à ouvrir ce compte, qui possède bien plus d’avantages qu’un simple compte bancaire particulier. Néanmoins, retenez que si vous possédez un compte particulier sur lequel vous effectuez des décaissements et encaissements pour votre activité professionnelle, vous êtes parfaitement dans la légalité.

Un compte bancaire (gratuit) du type Fortuneo ou Boursorama devrait donc être, effectivement adapté à une activité d’auto-entrepreneuriat et surtout, proposer des solutions à coût zéro. Cependant, la réalité est bien différente. Pour des raisons cachées du grand public, ces banques ont interdit l’usage de leur compte bancaire particulier pour n’importe quelles activités professionnelles que ce soit. Pour retrouver cette mention, il faut lire les écrits en tout petit caractère dans les lignes qui constituent les conditions générales d’utilisation des services bancaires.

Vous allez probablement vous demander comment une banque telle que Fortuneo ou Boursorama banque peut savoir que vous utilisez votre compte à des fins professionnelles? Et bien c’est simple, c’est en analysant les relevés des prélèvements de l’URSSAF. Vous ne le saviez peut-être pas, mais dès que vous vous inscrivez aux prélèvements sociaux en ligne (condition obligatoire du moment que votre chiffre d’affaires est au-delà de 50 % du seuil du régime micro-fiscal), vous avez l’obligation de transmettre à votre établissement bancaire une autorisation de prélèvement qui est applicable entre entreprises.

A partir de là, votre banque bloquera directement tout prélèvement pro que vous enclencherez (à destination de l’URSSAF). Soyez-en sûr, la sanction est assez drastique. De son côté, quand l’URSSAF constatera que son prélèvement est rejeté, elle vous appliquera également des pénalités de non-paiement. En gros, vous serez sanctionné des deux côtés. Vous comprenez donc aisément comment les banques obligent leurs clients à ouvrir plutôt un compte pro. D’autant plus qu’elles ne vivent que principalement des revenus de ces comptes.

Heureusement, ce n’est pas toutes les banques qui fonctionnent ainsi. Il y en a encore qui autorisent l’usage des comptes particuliers pour des activités pro. Cela représente donc une réelle opportunité d’affaires. Certaines banques l’ont compris et ont rapidement saisi la faille qui existait. Axa Banque se trouve en tête de rang avec sa banque en ligne Soon. Entièrement gratuite et conçue pour les particuliers, c’est l’unique banque en ligne qui autorise l’utilisation de tous ses services pour un usage professionnel.

Soon est allé jusqu’à pousser le concept de la banque online uniquement sur tablette et smartphone. En effet, pour vous inscrire à leurs services, vous devez absolument utiliser une application iOS ou Android. Cela peut paraître un peu contraignant mais dans la pratique, la procédure d’ouverture de compte ne prend que 5 minutes en filmant avec votre téléphone ou votre tablette vos pièces justificatives.

Si vous n’êtes pas trop banque en ligne, une alternative est le CIC. Il vous permet d’utiliser ses comptes particuliers à des fins professionnelles gratuitement, à condition que votre chiffre d’affaires pour le trimestre soit inférieur à 3 000 €. Le cas échéant,  il vous propose une offre à un tarif symbolique de 13,05 € TTC chaque mois.

Les critères de sélection d’un compte auto-entrepreneur

Lorsque vous êtes dans une micro-entreprise ou alors auto-entrepreneur individuel, vous êtes obligés d’ouvrir un autre compte différent de votre compte personnel (sauf cas particuliers vus plus haut). L’ouverture de ce compte professionnel, dans une banque (établissement de crédit ou Banque Postale au sens du code de commerce) doit se faire durant l’année qui suit le début de votre activité. L’ouverture d’un compte de type Compte Nickel ou Anytime ne suffit pas du point de vue législatif.

Un compte Anytime est un compte sans banque qui propose une offre pouvant s’adapter aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels. Mais si vous êtes un auto-entrepreneur, l’offre pour particulier sera largement suffisante. Donc, pour un montant de 27 euros annuellement, vous pourrez posséder une carte bancaire MasterCard, un compte sans découvert autorisé (limitant ainsi les risques), un RIB et pour finir, l’opportunité de déposer vos chèques (c’est très pratique quand vos clients ne vous règlent qu’avec des chèques).

Anytime est un compte 100 % mobile. Cela permet de facilement gérer ses finances peu importe le moment de la journée. Le seul bémol c’est les petits frais qui s’additionnent rapidement, quand vous effectuez un retrait d’espèces (environ 2 euros par opération) ou alors un virement (0,30 euro).

Vous devez au préalable définir l’ensemble de vos besoins présents et futurs.

Définir vos besoins en services bancaires

La toute première étape pour choisir l’établissement dans lequel vous allez ouvrir votre compte pro est de bien définir vos besoins. Les banques classiques proposent des comptes spécifiques aux sociétés ou aux professionnels, mais ceux-ci sont le plus souvent adaptés aux besoins des entités morales (EIRL, SAS et SARL) avec une offre totale de services et des frais assez élevés. Il y a quelques banques qui se sont néanmoins adaptées, via des formules pour les entrepreneurs. Vous pourrez également opter pour les banques en ligne.

Les critères proprement dits

  • L’encaissement des chèques et des espèces

Concrètement, vous aurez besoin pour une activité d’auto-entrepreneur, d’un compte bancaire, d’un accès à distance afin de surveiller le solde de votre compte ou pour faire des virements, et enfin des moyens de paiement (chéquier, carte bancaire). Bien entendu, ces éléments sont disponibles dans toutes les banques françaises.

Le point qui doit le plus attirer votre attention est l’encaissement des paiements des clients. Bien que la majorité des banques en ligne autorisent les dépôts de chèques par voie postale, peu d’entre elles permettent d’encaisser les chèques ou les espèces dans les agences.

Selon les domaines d’activités, les auto-entrepreneurs peuvent aussi avoir besoin d’accepter les règlements par carte bancaire. En fonction des banques, l’achat ou la location d’un terminal de paiement électronique (TPE) peut aussi être proposé.

Choisir sa banque professionnelle est une tâche relativement difficile à ne pas prendre à la légère. C’est pourquoi il est souvent nécessaire de miser sur la simplicité. A titre d’exemple, lors du début d’une nouvelle activité pro, il est conseillé de privilégier votre banque personnelle. Vous pouvez aussi choisir d’ouvrir un compte professionnel dans la banque où un de vos associés est déjà client. La raison à cette astuce est très simple, elle peut aboutir  à une relation privilégiée et de complicité avec le conseiller.

  • La relation avec le banquier en question

Du fait que l’enseigne d’une banque n’est que rarement favorable, l’essentiel se joue donc au niveau du banquier. Effectivement, il est plus facile d’entrer en négociation avec un banquier avec qui vous entretenez déjà une bonne relation. Son expérience est bien sûr un atout précieux à ne pas négliger. Il est déconseillé de choisir un novice. Optez pour un banquier qui a une certaine expérience dans ce domaine et qui a pour habitude de gérer des comptes professionnels, car il sera plus prompt à réagir face aux problématiques liées à votre entreprise.

Vous pouvez également vérifier son engouement et son degré d’implication, en lui demandant simplement combien de dossiers il peut traiter sur une courte période.

  • La proximité géographique

La proximité représente un grand avantage particulièrement si le nombre de dépôts réguliers des chèques des espèces de l’entreprise est élevé. La possibilité pour vous de joindre rapidement et directement un conseiller clientèle ou même de discuter avec lui par mail devrait grandement faciliter la vie professionnelle des auto-entrepreneurs et entrepreneurs.

Il peut arriver que le courant passe bien avec plusieurs banquiers à la fois, dans pareil cas, vous pouvez chercher à faire la différence sur le coût du compte professionnel.

banque pour entrepreneur - entreprendre

Boursorama

1 000 € de revenus au moins par mois sont suffisants pour y ouvrir un compte bancaire. Elle offre une carte Visa Classique gratuite. Le seul hic est son livret qui n’est rémunéré qu’à 0,40 %.

ING Direct

Pour ouvrir un compte à Ing Direct, il vous faut justifier de 1 200 euros de revenus par mois. Sa valeur ajoutée réside en sa carte bancaire Gold MasterCard qui est une carte haut de gamme, et donc forcément avec plus d’avantages.

BforBank

Cette banque en ligne est réservée aux plus gros revenus car elle nécessite jusqu’à  1 600 euros de revenus minimums par mois. Néanmoins, elle propose une carte Visa Premier.

Monabanq

La banque en ligne, sans condition de revenus est assez connue des particuliers. Elle s’est aussi lancée dans la banque pour  les entrepreneurs. Elle propose un compte à 7 € chaque mois (plus 1 euro avec la carte Visa classique, et 3 euros si vous optez pour la carte Premier). Son avantage principal est qu’elle permet de déposer des chèques et du liquide gratuitement dans l’un des nombreux (2000) guichets automatiques CIC.

Bnp

Cette banque regroupe les services bancaires qu’offre BNP Paribas.  Son pack : esprit libre vous intéressera sans doute. Ce pack est exclusivement destiné aux clients professionnels. Chez bnp, vous avez un accès permanent à votre compte bancaire avec la possibilité de gérer votre compte et vos moyens de paiement selon vos exigences. Le service est disponible 24heures sur 24. Esprit libre vous offre la possibilité de choisir par vous-même le type de carte bancaire que vous souhaitez utiliser tout en vous proposant de nombreux avantages tarifaires.

Lcl

Pour que les auto-entrepreneurs et entrepreneurs puissent administrer leur compte en ligne de façon rapide et permanente, Access fut créé par LCL. Grace à ce service (Access), les professionnels ont accès à leurs différentes opérations courantes chez LCL. En plus de la gestion de votre propre bourse et le moyen de consulter votre solde sur internet,  vous aurez  également un aperçu en intégralité de vos différents relevés de compte. Vous avez la possibilité de télécharger ces relevés de compte en  de besoin.

Les alertes sur les impayés sont reçues instantanément en ligne et le RIB ou relevé d’identité bancaire pourra aussi être imprimé. Access vous garantit ainsi une messagerie hautement sécurisée. Pour des besoins de transférer d’argent à l’extérieur ou en cas de déplacement, vous bénéficiez d’une possibilité de réaliser des virements internationaux via Access.

Société Générale

A travers son offre Jazz pro destinée aux professionnels, la banque société Générale vous offre la possibilité de simplifier votre compte bancaire professionnel en vous offrant l’essentiel sans toutefois virer dans la complexité. Chez la Société Générale, le choix-vous est donné entre deux types de découverts : et le découvert permanent et le découvert occasionnel. La banque vous propose aussi un service consultation en ligne pour vous éviter de vous déplacer. Et met à votre disposition  des  conseillers performants pour vous accompagner.

Banque postale

Avec un compte professionnel à la Banque Postale, vous pourrez gérer facilement en ligne et ceci en quelques clics, vos opérations courantes. Chez la banque postale, vous avez la possibilité d’assurer vous-même les moyens de paiements et d’encaisser des sommes d’argent. Vous pouvez aussi, régler vos dépenses personnelles devant votre  ordinateur portable sans devoir se déplacer. La gestion de la trésorerie est faite de manière optimale chez la banque postale.

Crédit mutuel

Le service pour professionnel mis sur pied par la banque Crédit Mutuel, vous permet de réaliser les opérations en ligne. Vous pourrez ainsi consulter leurs comptes bancaires en ligne. Vous  pourrez gérer ses comptes en quelques clics seulement et accéder à la bourse de manière instantanée.

Conclusion

Au final, une banque pour entrepreneur ne se choisit qu’en fonction de ses propres besoins. Si vous comptez recevoir beaucoup de chèques, il est préférable d’opter pour une banque en ligne. Si vous souhaitez vous constituer une épargne en parallèle de votre activité, alors une banque disposant d’un livret d’épargne bien rémunéré est plus intéressante.