Vos emails arrivent en spam ?

Vos emails arrivent dans les spams de vos inscrits et de vos clients ? Marre de payer vos campagnes d’emailing alors que la moitié voir plus ne sera jamais lu à cause des spam ?

Dans cet article vous trouverez :

  • comment tester si votre email est considéré comme spam auprès des fournisseurs d’email
  • 3 conseils rapides pour éviter d’envoyer des emails classées en spam
  • comment sortir d’une email blacklistée

 

Campagne d’email en spam

Comme vous, j’envois des milliers d’email chaque mois à mes inscrits à mes différentes mailing list. J’ai remarqué que lorsque mes clients me répondaient, de temps en temps, apparaissait dans leur objet « RE: l’objet de mon email ». Cela me laisser entendre que mes emails étaient considérées comme spam de nombreuses fois. J’ai fait le test en m’inscrivant à ma propre liste de diffusion et en effet, mes emails allaient dans les courriers indésirables… alors …

  • Comment envoyer des emails qui arriveront dans la boite principale ?

Déjà comprenons pourquoi les emails arrivent parfois en spam et nous verrons ensuite comment y remédier.

Vos emails arrivent en spam car les fournisseurs d’email comme Outlook, Gmail, Free, Orange et bien d’autres considèrent que vos emails ne sont pas pertinent ou voulu pour le propriétaire de l’email. Donc sans entrer dans la technique, vous devez toujours garder en tête que vos emails doivent être pertinent pour ceux qui s’inscrivent. Ensuite, il faut convaincre les fournisseurs d’emails que vos emails proviennent bien d’un site sérieux. Principalement en utilisant une adresse email qui est en @votre nom de domaine.

 

Tester si votre email est considérée comme spam

Je vous conseille d’utiliser le site mail-tester.com qui est un service qui permet de tester si votre email est considéré comme spam ou non. Il suffit d’envoyer un email a une adresse générée automatiquement par mail-tester une fois l’email envoyé, cliquez sur « Vérifiez votre score ». Vous aurez ensuite ce type de récapitulatif :

 

tester son email en spam

 

Pour ce qui est du message « Vous n’êtes pas parfaitement authentifié » il s’agit simplement d’ajouter une clé DKIM dont je reviendrais juste après.

A titre comparatif, une boite email Outlook obtient le score de 6/10 sans mettre de lien dans l’email. Je vous laisse imaginer si vous mettez un lien ou pire, une image. Donc vous voyez que le test ci-dessus montre que j’ai testé avec mon email [email protected] et que le résultat est plutôt satisfaisant. J’ajoute que pour ce test, j’ai inclus un lien et une image et que le corps de l’email a était envoyé en HTML (pour les connaisseurs).

 

Ajouter une clé DKIM à son email

 

  • Qu’est-ce que c’est une clé DKIM ?

Une clé DKIM c’est un petit bout de code dans votre email qui ne se voit pas dans l’email mais uniquement dans l’en-tête d’un email. L’en-tête d’un email est simplement du code qui regroupe les informations techniques d’un email (comme l’adresse IP de la personne ou du serveur qui envois l’email). Le protocole DKIM permet d’avertir les fournisseurs d’emails votre adresse email est conforme et provient bien de quelqu’un en rapport avec le nom de domaine dans l’email.

Admettons que quelqu’un se fait passer pour vous en envoyant un email sous votre adresse email (ce qui est possible et plutôt facile), et bien il n’aura pas cette identification DKIM et il sera peut-être pourtant noté que c’est bien vous l’expéditeur de l’email.

 

  • Comment ajouter une clé DKIM ?

Déjà, il vous en faut une. Donc vous pouvez générer une clé DKIM dans un premier temps. Une fois que vous avez cette clé qui devraient faire environ 4 lignes de codes incompréhensibles, vous allez pouvoir l’ajouter dans votre Zone DNS. Pas de panique, la zone DNS c’est simplement un tableau qui indique chez qui sont vos services associés à votre nom de domaine. Donc rendez-vous sur le site de votre registrar (OVH, 1and1, Gandi, peu importe) et ajoutez une entrée dans votre zone DNS.

Une fois dans votre zone DNS, renseignez le sous-domaine que vous donnera le site dkimcore sur lequel vous avez généré votre clé DKIM. Le sous-domaine sera certainement quelques chose du genre « 1647294528.votresite._domainkey.votresite.fr ».

Enfin il suffit de remplir le champ « cible » ou « valeur » selon les appellations. Il s’agira de votre clé DKIM qui fait généralement 4 lignes.

Note : pas de panique si vous refaite le test sur mail-tester.com et que vous voyez que votre clé n’est pas accepté. Lorsqu’on apporte une modification à une zone DNS d’un nom de domaine il faut attendre le temps de la propagation (un délai de 4 à 24 heures).

 

  • Comment lutter contre l’usurpation d’identité de son email ?

Et bien malheureusement on ne peut pas. Tout le monde peut envoyer un email au nom de quelqu’un d’autre et la seule façon de savoir si l’email provient bien de la personne qui détient l’email, et bien ce sera dans l’en-tête de l’email que vous le saurez.

Un article d’un confrère blogueur explique plutôt bien comment lire une en-tête d’email (même si cela reste pointue).

 

Objet de l’email : le mot interdit

Les fournisseurs d’adresses emails analysent beaucoup d’éléments dans votre email. Notamment, l’objet de votre email. Plus vous avez d’éléments qui indiquent que votre emailing est douteux, plus les fournisseurs auront tendance à mettre directement vos emails la boite de spam.

Concernant l’objet de votre email, il y a bien un seul mot à bannir absolument de tous vos objets : le mot « Gratuit ».

Si vous mettez le mot « Gratuit » ou des mots s’en approchent trop comme « Offert » (bien qu’il soit préféré), votre email peut-être considérée comme suspicieuse par les fournisseurs d’emails qui vont s’inquiéter pour leurs utilisateurs (ceux qui ont des boites emails chez eux).

 

Sortir son adresse email d’une black-list

Après avoir testé votre email, vous avez peut-être découvert que votre adresse email est blacklistée.

  • Comment sortir son email d’une black-list ?

Avant tout, il faut savoir qu’une adresse ne peut pas être blacklisté, ce sera l’hébergement (ou le serveur appelez ça comme vous voulez) qui sera blacklisté pour l’envois d’email massif. Les serveurs qui envoient des emails sont facilement identifiable grâce à leurs adresses IP. Chaque hébergement à une adresse IP différente.

La solution est donc très simple, si vous avez une adresse email qui contient votre nom de domaine après le @, il suffira de changer d’hébergeur (ou de registrar) pour votre offre email. Car finalement, c’est l’hébergement qui est blacklisté, et pas votre adresse email personnellement. Si vous utilisez une adresse email comme gmail ou outlook par exemple, il suffira de créer une adresse email chez un autre fournisseur d’adresses emails.