Sélectionner une page

Le marketing olfactif est l’une des déclinaisons du marketing sensoriel, c’est-à-dire des stratégies de vente utilisant les sens pour inciter les consommateurs à acheter. Le marketing olfactif sollicite l’odorat des potentiels clients dans l’objectif d’influencer leurs choix de consommation. L’humain possède la capacité de mémoriser des milliers d’odeurs, plusieurs études le prouvent. L’association entre l’odorat et la mémoire est très puissante et se caractérise par une persistance dans le temps. Les odeurs se révèlent ainsi un excellent outil pour améliorer son marketing et augmenter le profit d’une entreprise. Elles permettent d’influencer facilement et subtilement les clients, car les choix d’un individu ne sont pas la simple réflexion d’une analyse longue et ardue. Plusieurs éléments entrent en jeu, dont l’environnement dans lequel les gens se trouvent et ce que leurs différents sens perçoivent.

Le marketing olfactif se décline en plusieurs volets, mais le plus populaire demeure la diffusion d’un parfum dans un local de vente. Avant de s’attarder plus largement sur cette stratégie, voici quelques autres options pour intégrer les fragrances dans une stratégie marketing.

La mise en valeur de l’odeur naturelle d’un produit

marketing olfactif

Certains produits possèdent naturellement une odeur unique qui leur ajoute de la valeur. Accentuer leur diffusion permet de gagner la confiance des clients et ainsi augmenter les chances de faire des ventes. Avant d’acheter un produit, les consommateurs aiment constater de leur qualité. Ainsi, offrir la possibilité de sentir ou bien de toucher les articles en magasin augmentera la confiance de l’individu dans son acte d’achat.

Si un produit renferme naturellement un arôme, il est bien d’ouvrir un emballage et de l’installer comme démonstrateur. Dans le cas opposé, il est toujours possible d’ajouter un parfum artificiel pour rehausser l’attrait d’un produit.

Parfumer ses produits promotionnels

Il existe plusieurs tactiques pour imprégner son matériel promotionnel d’une odeur alléchante. Les potentiels consommateurs seront interpellés par les effluves qui se dégagent de la publicité et leur attention sera conservée quelques instants de plus. Dans une époque où la concentration des individus diminue de plus en plus, toutes les options sont bonnes pour gagner quelques secondes de plus d’attention. Le traditionnel autocollant à gratter permet aux consommateurs de déclencher la diffusion d’une odeur lorsqu’ils grattent ou frottent une surface déterminée.

Ce modèle est utile pour vendre une nouvelle fragrance offerte par une entreprise. Il est également possible de parfumer un catalogue avant de l’envoyer par la poste. Cela permet d’agrémenter la lecture des potentiels clients. Finalement, les nouvelles technologies permettent d’incorporer une odeur au plastique d’une affiche pour ainsi attirer les regards et conserver l’attention des passants. Le problème de cette technique est qu’elle est moins efficace en extérieur, car les affiches sont soumises aux intempéries.

Enrichir son image de marque

Comme mentionné plus haut, l’humain forme rapidement une association entre une senteur et un souvenir. Certaines compagnies profitent de cette capacité pour associer leur compagnie et leur marque à une odeur particulière. Elles développent alors un “logolf”, en d’autres mots un logo olfactif, pour renforcer leur image de marque. Cette stratégie est un outil de fidélisation très efficace si la fragrance est adaptée au public cible et à l’ambiance désirée dans le point de vente. Il demeure important de rester alerte et d’écouter sa clientèle lorsque l’on utilise un logo olfactif. Certaines entreprises, comme Abercrombie & Fitch, optent pour des odeurs fortes et caractéristiques pour rehausser l’ambiance de fête dans leurs succursales.

Cependant, cette technique peut facilement rebuter une certaine clientèle et ainsi faire perdre de potentiels acheteurs à l’entreprise. Si l’odeur utilisée est très agressive, elle peut également occasionner des réactions allergiques ou de l’inconfort chez certaines personnes, ce qui n’est certainement pas souhaitable pour augmenter son chiffre d’affaires. Cela peut même aller jusqu’à incommoder les vendeurs et rendre difficile l’embauche de nouveaux employés. Il est généralement conseillé d’opter pour la subtilité afin d’augmenter l’effet positif du marketing olfactif.

Le cerveau réagit plus vivement aux odeurs qu’il perçoit inconsciemment. Une odeur forcée et exagérée n’est alors pas toujours la meilleure option. Si vous décidez d’opter pour un logo olfactif plus agressif, assurez-vous qu’il coïncide avec votre stratégie marketing générale et vérifiez régulièrement son appréciation auprès de votre clientèle. L’odeur doit être un outil de fidélisation efficace et non un répulsif.

La diffusion dans un local de vente

La diffusion d’une odeur dans un point de vente ou de services est certainement la tactique de marketing olfactif la plus répandue et la plus efficace. Elle est utilisée par des magasins à grande surface, des petits détaillants, des restaurants et même certaines compagnies aériennes. Cette technique a fait ses preuves depuis longtemps par les nombreux bénéfices qu’elle procure aux entreprises qui l’adoptent.

Tout d’abord, le parfum dégagé par une boutique ou un restaurant va certainement alerter de potentiels clients qui passent à proximité. Leur attention sera captée, augmentant ainsi les chances qu’ils mettent les pieds dans le local commercial. Naturellement, les individus se dirigent vers des environnements qui leur sont agréables. Les passants, qu’ils se trouvent dans la rue ou dans un centre commercial, auront ainsi plus tendance à entrer dans un lieu dégageant une odeur familière, accueillante ou bien alléchante. N’hésitez pas à répandre la fragrance à l’extérieur des portes de votre commerce. En agrandissant le périmètre de diffusion, vous augmentez vos chances de capter l’attention de potentiels clients.

L’utilisation du marketing olfactif dans un local de vente ou de services permet également de créer une ambiance spécifique et d’offrir une expérience complète qui sollicite l’ensemble des sens humains. Cet aspect permet de faire grandement concurrence avec le commerce en ligne. L’expérience réelle et physique influence plus vivement les choix des consommateurs qui achètent malheureusement de plus en plus sur internet. Les points de vente physiques doivent tirer profit de cette ressource et l’exploiter pour maximiser leur profit. En d’autres mots, il est pertinent d’investir dans l’amélioration de son environnement commercial, particulièrement dans l’odeur diffusée, pour nourrir l’expérience de consommation. De plus, la diffusion d’une fragrance permet d’augmenter le temps de présence des individus dans votre succursale. S’ils apprécient l’odeur et l’ambiance générale de l’endroit, ils auront tendance à étirer leur visite. Cela augmente leur chance de dépenser dans votre commerce.

Certaines entreprises vont utiliser des parfums d’agrumes pour vivifier un espace, tandis que d’autres vont opter pour des arômes de vanille pour accentuer un sentiment de confort et de confiance. Il est important de corréler la fragrance choisie avec le type de commerce et avec l’ensemble des produits ou services offerts dans le magasin. L’objectif est d’agrémenter le plaisir d’achat et ainsi augmenter les ventes. Le choix de l’odeur à diffuser demande ainsi une analyse approfondie et ne doit pas être pris à la légère. Il faut prendre en considération son public cible, ses intérêts et l’ambiance désirée dans la succursale. Les commerces destinés à une clientèle féminine optent souvent pour des parfums doux, souvent floraux ou fruités, tandis que les commerces dirigés vers la gent masculine se tournent plutôt vers des parfums forestiers.

Le public

public

Lorsque le public cible est jeune ou que l’entreprise veut dégager un esprit de jeunesse, elle optera pour une ambiance de fête et diffusera un parfum vivifiant, qui peut généralement se trouver sur les tablettes du magasin. Pour ce qui est des commerces qui cherchent à attirer le grand public, ils se pencheront vers des odeurs plus neutres et générales, comme la vanille et les agrumes. Les senteurs choisies doivent permettre d’ajouter à l’expérience client tout en influençant subtilement les choix des potentiels acheteurs. Il est possible de sonder votre clientèle pour découvrir ses goûts. Offrez plusieurs exemples de parfums et demandez l’opinion des acheteurs. Vous aurez ainsi un regard plus vaste et complet sur leurs préférences.

Vous pouvez également changer l’odeur diffusée selon la période de l’année. Certains commerces vont changer le parfum selon les différentes saisons pour changer l’ambiance présente dans le local et ainsi s’adapter à l’humeur générale de la clientèle. Il peut également être pertinent d’offrir une expérience différente selon les évènements de l’année, comme Noël ou bien Pâques. En plus de personnaliser votre magasin avec de la musique et des décorations de circonstance, une senteur personnalisée augmentera considérablement l’expérience des clients et les influencera dans leur choix de consommation. Ils se sentiront accueillis dans une ambiance chaleureuse et bienveillante.

Un autre truc utile à savoir est de varier l’intensité de diffusion selon la disposition du magasin. Si l’odeur est présente sur l’ensemble du plancher de vente, il est très probable que les clients cessent d’en prendre conscience à un certain moment. L’adaptation olfactive est loin d’être désirée dans l’utilisation du marketing olfactif. L’influence d’achat qui devrait normalement découler de la diffusion d’un parfum se voit ainsi annulée.

Pour éviter cette situation, il est préférable de fluctuer la dispersion de la senteur pour obtenir une meilleure réception de la part du client. Certains magasins de grandes surfaces optent même pour différentes odeurs et intensités selon les sections de la succursale. Cette technique permet d’adapter les parfums selon une certaine clientèle et ainsi personnaliser chacune des sections. L’expérience client est alors enrichie d’une découverte selon les allées et venues à l’intérieur d’un même local.

Il est primordial d’étudier la disposition de son système de ventilation avant de débuter une approche de marketing olfactif. Chaque local commercial possède différents courants d’air qui ne dispersent pas les parfums également. Les espaces restreints ont tendance à conserver plus longtemps les parfums, tout comme les mauvaises odeurs. Les succursales à grande surface ou bien les centres d’achat munis d’un système de ventilation centrale bénéficient d’un avantage considérable pour une diffusion contrôlée.

Connaitre les dispositions de son système d’aération vous évitera de diffuser en trop grande quantité et ainsi être pris avec une odeur agressive et qui pourrait rebuter certains clients. Cette situation se présente particulièrement dans les locaux plus anciens dont le système de ventilation est inexistant ou loin d’être optimal. Pour éviter toutes bévues, il est recommandé de faire plusieurs tests, en diffusant moins que nécessaire au départ, pour trouver la disposition idéale du diffuseur de parfum. Vous pouvez changer l’emplacement du diffuseur, varier l’intensité de diffusion ou bien même utiliser un ventilateur pour augmenter la circulation des vapeurs odorantes. Vous assurez ainsi une transition plus douce et une adaptation plus rapide si jamais une plainte se faisait entendre.

Il existe différentes options pour diffuser une odeur désirée dans un espace délimité. Pour les locaux dont la surface de plancher de vente est relativement grande ou qui possèdent un système de ventilation complet, il existe des systèmes spécialisés dans le marketing olfactif qui permettent de diffuser dans ces grands espaces. Cependant, ce type d’engins peut être coûteux et inadéquat pour les petits commerces. Une option facile et efficace se retrouve dans les diffuseurs d’huiles essentielles. Ils se retrouvent dans de nombreux magasins à un coût grandement inférieur des diffuseurs industriels.

Leur diffusion est plus subtile et sera plus appréciée par votre clientèle. Les diffuseurs ont aussi l’avantage de permettre un changement d’odeur rapide et peu dispendieux. Il devient tout simple d’adapter le parfum d’un local de vente selon la période de l’année, par exemple Noël ou le solstice d’été. De plus, il est plus facile de s’adapter aux goûts de la clientèle. Une plainte sur l’odeur est émise et le lendemain une nouvelle fragrance d’huile essentielle peut être diffusée et ainsi réjouir l’ensemble de la clientèle.

Le bon marché

Un autre marché à ne pas négliger est celui de l’odeur de la nourriture. Les restaurants, les boulangeries, les cafés, les pâtisseries et tous les autres centres de vente de nourriture doivent miser sur leur produit vedette et en diffuser les arômes aux alentours des succursales. Que ce soit du café, des pâtisseries, de la friture ou bien des produits naturels, les potentiels consommateurs seront attirés par les différentes odeurs. Il est avantageux de promouvoir l’odeur des petits pains chauds ou bien du café fraichement moulu pour susciter une envie. Diffusez les effluves provenant des produits tout droit sortis du four en les laissant refroidir près d’une fenêtre ou sur le comptoir. L’odeur en fera certainement saliver plusieurs.

Le marketing olfactif est une technique qui peut être bien simple à mettre en application, mais qui requiert tout de même une petite réflexion. Améliorez l’expérience des clients dans leurs emplettes en leur soumettant un environnement accueillant et professionnel et vous en récolterez les bénéfices.