Sélectionner une page

Salut ! C’est Théo. Bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Aujourd’hui, j’aimerais vous dire comment est-ce que j’ai fait pour quitter mon travail lorsque j’étais encore salarié. Je vais vous dire comment est-ce que j’ai fait progressivement mais surement la transition vers quelque chose de nouveau, donc pour moi, c’était l’entrepreneuriat, peut-être que pour vous aujourd’hui, c’est simplement le fait de changer de travail, donc passer d’un ancien travail ou d’une ancienne situation qui ne vous plaît peut-être plus vers tout simplement une nouvelle situation qui vous plaît davantage, qui vous attire.

Quitter son travail

Peut-être que pendant un petit moment, vous vous posez la question de savoir si est-ce que vous allez vraiment quitter votre travail ou pas ? Peut-être que si vous regardez cette vidéo, c’est que vous vous posez énormément de questions, vous ne savez pas réellement comment le faire. Je ne parle pas d’un point de vue démarche administrative mais plutôt d’un point de vue est-ce que plutôt vous devriez le faire ?

Alors sur cette chaîne YouTube, vous le savez, on parle souvent entrepreneuriat et beaucoup de personnes se posent la question de savoir si elles doivent quitter, carrément tout plaquer pour commencer une nouvelle activité.

Alors déjà, je vais vous raconter ma propre expérience. Pour ma part, lorsque j’étais salarié dans un centre d’appel, je n’aimais pas du tout ce que je faisais et je me rendais compte que voilà je n’allais pas tenir longtemps dans ce type de situation. Et ce que je m’étais dit, c’est que « OK, il faut absolument que je quitte le plus rapidement possible ce travail mais j’avais besoin d’une certaine sécurité. »

A l’époque, je n’avais pas beaucoup d’argent de côté. Très honnêtement je devais avoir quelque chose comme 2.000€ alors que j’étais salarié, j’avais la chance de pouvoir vivre chez mon père. Et ce qui se passait, c’est que j’avais forcément envie d’habiter tout seul, forcément envie d’indépendance et ce qui se passait, c’est que j’étais totalement limité.

Donc, je devais prendre une décision entre soit quitter mon job et du coup rester chez mon père mais ne plus avoir de source de revenu ou alors justement trouver potentiellement un nouveau job mais alors continuer celui-là mais pouvoir prendre une indépendance mais en faisant un métier que je n’aime pas.

Pour ma part, ce que j’ai décidé de faire, c’est le choix logique, le choix sécuritaire, donc j’ai mis de l’argent de côté et j’ai développé mon activité entrepreneuriale en même temps que mon activité de salarié en centre d’appel, donc au téléphone.

Réussir à économiser

Progressivement mais surement, j’ai économisé un petit peu d’argent, 3.000€ pour être encore une fois tout à fait franc et transparent avec vous. J’avais développé mon premier site internet, c’est-à-dire mon premier blog, mon premier business où j’aide des étudiants, où je vends des fiches de révision. Et grâce à ça, je gagnais en complément de revenus 1.500€ par mois en plus de mon salaire de salarié de téléconseiller.

Et c’est ensuite grâce à ça que j’ai pu quitter mon job et ensuite partir habiter en Thaïlande pour à peu près six mois. Ensuite, je suis revenu en Europe, j’ai fait un petit tour d’Asie. J’ai ensuite refait un petit tour en Europe, mais ensuite je me suis expatrié dans le sud de l’Italie, dans une petite île qui s’appelle Malte. Et maintenant, je travaille et je voyage à travers le monde tout en continuant d’habiter à l’étranger.

Je suis conscient que ce n’est pas forcément ce que vous souhaitez peut-être, mais si aujourd’hui vous souhaitez changer littéralement de vie professionnelle, eh bien je peux vous assurer que pour ma part, il y a eu un énorme changement de situation dans ma vie d’une façon générale mais surtout sur mon travail.

Je me suis senti beaucoup mieux et c’est peut-être aujourd’hui ce que vous cherchez, faire un métier simplement qui vous plaît soit pour gagner plus ou soit tout simplement vivre au mieux, améliorer votre confort mais aussi votre plaisir d’aller au travail.

Donc si j’avais un conseil à vous partager, c’est le fait de ne pas tout quitter pour réussir. Pour ma part, ce n’est pas ce que j’ai fait parce que je me suis dit, « OK, si je quitte tout pour réussir et que même si je réussis au final, je m’en rends compte que je n’aime pas ce nouveau métier, puisque au-delà de l’argent, il y a aussi pour moi un aspect important qui est le plaisir que je prends à faire ce que je fais, eh bien je ne pouvais pas savoir si ce que j’allais faire allais me plaire. »

Du coup je me suis dit, « OK, en fait c’est un très grand risque de quitter ce job parce que si je quitte ce job sans une certaine sécurité, eh bien peut-être que je vais me lancer quelque chose de nouveau que je n’aime pas mais en plus que je ne connais pas sans avoir la certitude que ça va me rapporter. »

Mettre de l’argent de coté

Donc de sécurité à mettre en place, d’abord testez ce que vous voulez faire dans le futur et également ayez un minimum d’argent de côté. Pourquoi ? Vous allez être beaucoup plus relax, beaucoup plus détendu. Et lorsque vous allez quitter votre ancien job, vous allez être beaucoup plus détendu. Vous n’allez pas être dans une situation de stress.

Peut-être tout comme moi, je l’ai été lorsque je développais mes entreprises, puisque dès que je gagnais un peu d’argent, pour être très honnête avec vous, j’en dépensais très peu pour moi et j’investissais énormément dans mon entreprise. Je devais investir et encore maintenant je crois que je veux investir quelque chose comme 60 à 80 % de tout ce que je gagne dans soit des prestations, soit dans le développement de nouvelles sociétés, soit dans du réinvestissement dans ma propre entreprise.

Et tout ça pour vous dire que même si aujourd’hui vous voyez en effet que là par exemple on est à Dubaï, que je me permets des choses qu’auparavant je ne pouvais pas me permettre, eh bien derrière, il y a quand même une grande partie de réinvestissement dans mes entreprises.

Alors peut-être qu’il y a beaucoup de personnes qui vont également regarder cette vidéo, qui ont ce sentiment d’être en faute lorsque vous allez quitter votre travail, c’est-à-dire que vous avez en effet signé un document qui dit que vous avez envie de travailler pour telle personne et que vous allez recevoir une rémunération etc. et peut-être que vous avez envie de quitter votre job avant la fin de ce contrat.

En fait, psychologiquement vous vous êtes donc engagé et psychologiquement peut-être même que vous pensez que vous êtes quelqu’un de méchant, quelqu’un de mauvais parce que justement vous souhaitez changer de travail.

Moi, je vais vous dire quelque chose. Très honnêtement, si vous avez un petit peu la boule au ventre d’aller voir votre employeur et lui dire, « je souhaite arrêter mon travail, » puisque cette personne, potentiellement, elle va vous juger, vous faire sentir un malaise volontairement pour que vous restiez à votre poste si elle a envie de vous conserver.

Travailler pour un patron

Mais je vous invite à penser d’une façon un petit peu différente, c’est de vous dire aujourd’hui est-ce que vous pensez que c’est votre patron qui va faire votre bonheur ? Est-ce que vous pensez que votre patron, réellement, il fait en sorte de donner toutes les chances à son entreprise pour que vous ayez le maximum de confort ? Est-ce que vous pensez sincèrement que ça va être vos collègues de travail qui vont vous apporter le bonheur dans votre vie, l’accomplissement, la réussite, le fait de se sentir simplement bien, le fait simplement d’avoir de l’argent ? Est-ce que vous pensez que vous le devez de par votre patron ?

Mais pas forcément, vous apportez une grande valeur dans ces entreprises. Et je vous assure qu’à mon avis, si vous êtes payé de toute façon entre 1.500 et 2.000, voire maximum 2.500€ par mois, si aujourd’hui, vous avez une activité salariale, eh bien à mon sens, détecter simplement la valeur que vous ajoutez à une entreprise et vous allez voir que la plupart du temps, vous apportez beaucoup plus que ce que vous gagnez en termes de salaire.

Donc n’ayez pas peur ou n’ayez pas la crainte d’aller voir votre employeur pour lui dire, « je souhaite cesser de travailler pour vous. » Personne ne va vous juger, vous êtes maître de votre destin. Si vous avez envie de faire quelque chose, ne vivez pas dans le regret 5, 10, 15, 20 ans et vous rendre compte qu’après, potentiellement, vous pouvez vous dire, « j’aurai dû tout quitter avant »

Et potentiellement, je connais quelqu’un dans ma famille qui, pendant longtemps, a hésité à quitter son job. Il a ensuite quitté son job, trouvé un nouveau job qu’il ne lui a pas plu. Et justement pendant toutes ces années, il a un petit peu regretté le fait de ne pas s’être lancé. Et au final, quand il s’est lancé, il s’est dit, « ben non, en fait j’aimais bien mon job précédent. » Et c’est pour ça que je vous recommande de tester le nouveau job que vous souhaitez faire.

Pour ma part, lorsque j’étais salarié, je vous ai dit, j’ai développé mon activité à côté. Et je savais pertinemment qu’en faisant ça à côté de mon job, eh bien si ça me plaisait, j’aurai envie et je saurai si j’aurai envie de m’investir pleinement en termes de temps et d’énergie dans ce nouveau projet.

Passer à l’action

Ce que je vous recommande, c’est plutôt que de rêver et de vous dire, « ah si seulement j’avais des études, je pourrais faire ça » ou « ah si seulement j’avais choisi de rencontrer cette personne » ou « si jamais j’avais accepté cet autre job, peut être que je serais plus heureux, » ne vivez pas dans cette situation. Ce que je vous recommande, c’est de faire ce que vous aimez dans un laps de temps limité.

Donc ce que vous pouvez faire, c’est par exemple demander des vacances dans votre job actuel. Et dans un futur job par exemple, vous pouvez accepter un stage, vous pouvez accepter simplement d’aider gratuitement une entreprise en question, ce type de personne adore. Vous pouvez même potentiellement accepter simplement une mission de bénévolat en rapport  avec ce que vous souhaitez faire et vous allez avoir tout de suite un avis positif ou négatif sur ce nouveau métier et vous serez rassuré sur votre prise de décision quant au fait de quitter votre job actuel.

Alors pour aider encore plus loin les personnes qui souhaitent annoncer d’une façon tout à fait propre, tout à fait facile le fait que vous souhaitez quitter votre job, eh bien, n’allez pas voir votre employeur en disant, « j’en ai marre de travailler pour toi, je veux tout plaquer. » Allez plutôt le voir et dites-lui simplement que vous avez envie d’explorer de nouveau horizon professionnel et que tout simplement vous ne vous voyez pas évoluer dans cette entreprise.

Donc, il y a deux possibilités de conclusion à la suite de cette annonce que vous allez faire à votre employeur. Première possibilité, il va vous dire, « je n’ai pas trop envie que tu me quittes etc. » donc potentiellement, il va vous offrir de nouveaux avantages dans votre travail. Deuxième possibilité, ce qu’il peut se passer, c’est qu’il vous dise tout simplement, « je comprends, j’étais peut-être dans la même situation que toi et je vais t’aider à faire la transition vers ce nouveau métier. »

Ce qui est important de comprendre, c’est qu’il ne faut pas dire que vous n’aimez plus un travail que vous faites, mais il est important de dire que vous souhaitez explorer quelque chose de nouveau. Ça va beaucoup mieux passer auprès de votre employeur, vous aurez beaucoup moins à vous justifier et votre employeur qui est en face de vous ne peut pas vous interdire de vouloir tester de nouvelles choses.

Négocier ses droits

Ce que je vous invite à faire également, c’est de négocier vos droits avant de partir notamment si vous êtes en CDD ou en CDI, que vous avez des contrats par exemple de plus de six mois, ce que je vous invite à faire, c’est très clairement de négocier vos avantages.

Alors, peut-être que vous connaissez en France, il existe la rupture de contrat par commun accord. C’est tout simplement le fait que vous allez trouver un terrain d’entente avec votre employeur pour casser votre contrat avant la fin.

Alors l’avantage de ça, c’est que vous allez pouvoir justement cotiser pour le chômage par exemple alors que si vous aviez quitté votre travail du jour au lendemain et que vous n’y mettez plus les pieds, que vous coupez votre téléphone et que vous ne répondez pas par exemple à la porte quand quelqu’un vous appelle ou que vous ne répondez pas à des courriers ou que vous ne donnez tout simplement plus de signe de vie, eh bien vous risquez d’avoir un licenciement pour faute grave et vous risquez également d’avoir une mauvaise notoriété potentiellement dans ce domaine-là. Imaginez également si un jour vous souhaitez revenir dans cette entreprise, très honnêtement, je vous recommande de faire ça d’une façon la plus propre possible.

Maintenant, j’aimerais vous raconter une petite histoire de mon ami thaïlandais, peut-être que vous me suivez depuis un petit moment sur cette chaîne YouTube. Il y a maintenant de ça trois ans, je vivais donc en Asie, j’étais en Thaïlande et j’avais un ami thaïlandais qui est également devenu indépendant financièrement en même temps que moi et il n’était pas plus moins que… vous savez, ce sont les personnes qui refont les lits dans les hôtels, ceux qui font un petit peu le ménage, il travaille tout simplement dans un service de nettoyage, ce qu’on appelle à l’étranger du housekeeping.

Très honnêtement, il m’a fait extrêmement rire parce qu’il m’a dit, « mon employeur ne veut pas que je quitte mon métier etc. il a réellement besoin de moi. » Et en fait, son employeur lui mettait énormément de pression et jouait sur l’aspect sentimental de mon ami thaïlandais.

Un jour, mon ami thaïlandais m’a dit, « ça y est, j’ai réussi à quitter mon job et je vais pouvoir vivre pleinement de ce que j’ai développé. » Et donc lui en fait, il avait créé une entreprise justement de nettoyage pour les investisseurs immobiliers, donc il faisait les entrées et les sorties des biens sur Airbnb en l’échange d’argent et donc du coup il était indépendant financièrement grâce à son entreprise.

Je lui ai dit, « comment tu as fait du coup pour quitter ton job alors que tu me disais que ton employeur ne voulait pas te laisser partir ? » Il m’a dit, « en fait, j’ai trouvé une solution alternative pour mon employeur. » En fait, il était payé donc je ne sais plus combien et de toute façon, les pays d’Asie, vous vous doutez bien qu’ils ne sont payés beaucoup. Et donc en fait, il a présenté une solution encore moins chère que ce que lui coûtait son employeur d’engager mon ami thaïlandais.

Admettons que ça coûtait par exemple 500€ par mois à l’employeur en question de mon ami thaïlandais par exemple d’entretenir ce contrat, de le payer tous les mois, eh bien en fait mon ami thaïlandais est allé voir une entreprise de nettoyage d’hôtel, il a négocié le contrat pour l’employeur en question et il a dit, OK, il a pris un devis, il est allé voir son employeur et il a dit, eh bien regarde, même si je souhaite quitter l’entreprise, sache que je t’ai trouvé une solution et qui est même encore moins chère et de meilleure qualité puisque c’est carrément une entreprise de professionnels qui le fait et donc c’est ce qui lui a permis de quitter facilement cet ancien métier donc en faisant une belle transition de salarié à indépendant financièrement.

Nous arrivons déjà à la fin de cette vidéo. Si vous la regardez encore, c’est certainement que vous êtes salarié, que vous travaillez peut-être pour quelqu’un et que vous souhaitez changer littéralement de corps de métier. Eh bien peut-être que l’entrepreneuriat est fait pour vous, peut-être que vous avez envie de lancer votre activité, devenir indépendant financièrement.

Eh bien je vous invite à regarder dans la description de la vidéo, je vais vous permettre de recevoir une série de six vidéos 100 % gratuite, c’est une formation en ligne 100 % offerte qui va vous expliquer comment créer votre première entreprise. Je vais vous expliquer comment est-ce que j’ai fait moi-même à mes débuts avec très peu d’argent de côté, je vous explique tout. Je vous montre comment j’ai utilisé ces techniques en situation réelle et je vous montre les résultats de mes entreprises.

Je vous explique tout ça dans la description de la vidéo ou sur le lien qui apparaît juste ici. Il suffira de mettre votre e-mail et vous recevrez la première vidéo de formation instantanément.

Je vous souhaite une excellente transition entre votre ancien métier et ce que vous souhaitez réellement faire dans votre vie.