La semaine de 4 heures

Timothy Ferris, auteur du livre « la semaine de 4 heures » a changé de nombreuses vies en inspirant les « nouveaux bienheureux ». Les nouveaux bienheureux sont des personnes qui ne sont pas salarié, mais qui gagne mieux leur vie et ont plus de temps libre. Si vous voulez découvrir l’essence principale de ce livre, je vous invite à lire avec attention ce récapitulatif du livre. Je ne prétends résumer en un article l’art de vivre enseigné par ce maître de la loi de pareto mais je vous donnerais les conseils principaux. Je vous donnerais également quelques fois un retour de ma propre expérience en tant que nouveau bienheureux.

Concrètement vous verrez dans cet article :

  • comment travailler moins et donc avoir plus de temps libre
  • comment gagner plusieurs mois de salaire en travaillant peu ou presque
  • comment et pourquoi être le propriétaire d’une « muse »

 

Timothy Ferriss et la semaine de 4 heures

livre timothy ferrissTimothy Ferriss est actuellement à la tête d’une entreprise internationale complètement externalisée. Il n’en n’est que le propriétaire et non pas le gérant (nous reviendrons sur cette notion plus tard dans l’article). Il est également professeur à l’université de Princeton.

La richesse ne fait peut-être pas le bonheur, mais le manque de temps, oui. En 2001, Tim se fait virer de son emploi après avoir découvert qu’il était le deuxième employé le plus mal payé dans l’entreprise dans laquelle il travaillait (et pour 12 heures de travail par jour, rien que ça). Quelques semaines avant de se faire licencier, Tim trouva une société de compléments alimentaires qui proposaient de totalement externaliser la vente de leur produit. Tim n’aurait plus qu’à créer un site web et trouver les clients.

Note : On appelle « DropShipping » le fait qu’une entreprise vous propose de trouver des clients et que ce soit l’entreprise qui gère les stocks et envoi les produits à vos clients.

Fin 2003, Tim est passé de 40’000 € par an à 40’000 € par mois car son site web a prit une ampleur très importante, tout ça au travers de son petit site web. Le problème, c’est que Tim travaille encore une fois 12 heures par jour et 7 jours sur 7. Il est devenu complètement esclave de son travail.

Tim reçoit 2 propositions de rachat de son site web, et il décide de ne pas la vendre mais d’externaliser au maximum toutes les tâches qui lui prenne du temps. Tim passe du stade de 12 heures de travail par jour à 4 heures de travail par semaine et surprise, son site rapporte toujours autant. Tim parcourra ensuite l’Europe avec son sac à dos pour une période indéterminée. Il rentrera seulement un an plus tard aux Etats-Unis avec pour objectif de partager son incroyable art de vivre.

 

Votre semaine de 4 heures en 9 étapes :

1 – La fin de la gestion du temps

La gestion du temps n’est pas recommandé par Tim, car cela implique de réaliser toujours plus en en un minimum de temps. Si vous voulez avoir une semaine de 4 heures par semaine tout en gagnant plus, n’essayez pas d’optimiser sans cesse votre temps.

La solution présentée dans la semaine de 4 heures est celle de la loi de pareto. Cette loi indique que 80% des causes sont le résultat de 20% des effets. Par exemple, dans une entreprise 20% des actions amènent 80% des clients. Un autre exemple qui se retrouve souvent, 20% des clients d’une entreprise représente 80% du chiffre d’affaires de celle-ci. Il y a bien d’autres exemple mais ne retenons que le suivant : 20% des actions que vous faites vous apporterons 80% de votre revenu maximum atteignable.

Tim recommande donc de se concentrer sur un nombre minimum d’action qui sont les plus rentables pour vous et de ne pas faire ce qui prendra 80% de votre temps pour seulement 20% des résultats que vous allez obtenir.

 

2 – La diète d’information

Est-ce que vous vous souvenez de ce qui s’est dit au journal de 20 heures hier soir ? Ou encore de l’information principale des journaux ?

Tim recommande de ne plus suivre les médias, de toutes façons à quoi bon vous encombrer le cerveau d’informations inutiles que vous oublierez dès le lendemain. Plus votre esprit sera claire, plus vous avancerez vite et vous resterez concentré sur vos objectifs (obtenir plus de temps libre pour faire ce que vous aimez tout en gagnant au moins le triple de votre salaire actuel).

Retour d’expérience : je pratique la diète d’information depuis de nombreuses années car je n’ai aucun intérêt à connaître un tas d’information dont je n’ai pas besoin. Si je recherche une information ou que je me lance sur quelque chose que je ne connais pas, je recherche la solution sur Google ou auprès d’organismes spécialisés en passant un coup de fil. Puis j’ai appris une chose, c’est que si on apprend quelque chose dont on ne se sert pas, on l’oubliera aussi vite. Donc soyez à l’écoute des informations mais uniquement avant de vous en servir.

Il en va de même sur vos réseaux sociaux. Vous êtes certainement abonné à des marques ou des entreprises qui mettent en avant leurs produits ou des pseudo-informations. Je vous invite à vous désabonner immédiatement de toutes ces sources d’interruptions.

 

3 – Stop aux interruptions

Vous avez dit interruptions ?

De nombreuses études prouvent que l’interruption est le pire ennemi de la productivité. Si vous voulez accomplir beaucoup en peu de tache et en un minimum de temps, arrêtez toutes interruption. Attention cependant à ceux qui y serrez trop attachés car la déconnexion est assez violente et du jour au lendemain vous risquez de faire une dépression tellement que vous ressentirez un vide.

 

Voici 3 actions concrètes issues du livre de la semaine de 4 heures :

  1. Ne répondez pas aux appels et mettez une messagerie en indiquant qu’il vaudrait mieux vous contacter par email pour avoir une réponse rapide. Vous pouvez également indiquer dans votre messagerie vocale que vous disposez d’un autre numéro de téléphone en cas d’urgence (cela implique d’avoir une seconde ligne de portable).
  2. Lorsque quelqu’un vous appelle, évitez les formules du genre « comment tu vas ? quoi de beau ? ». Allez à l’essentiel avec une phrase du type « Salut, j’attend un appel dans quelques instants. Que puis-je faire pour toi ? ». Cette technique n’est pas vulgaire si elle est bien utilisée. Pour ma part j’utilisais cette technique pour diminuer mon temps d’appel lorsque je travaillais dans un centre d’appels.
  3. Consultez vos emails de moins en moins. Je sais, ça fait peur. J’ai moi même des emails de clients et je vous montrerais comment ils arrivent tout de même à avoir une réponse en moins d’une heure la plupart du temps. Progressivement, forcez-vous à consulter vos emails 2 fois par jour, à 11h et 16h si possible. Puis diminuer le rythme jusqu’à arriver à une fois par semaine. Il y aura des conséquences, c’est vrai, peut-être même que vous perdrez quelques futurs clients. Mais le temps que vous allez économiser sera tellement plus rentable que ça vous passera bien au dessus.

 

Un dernier conseil venant de ma part : ne montrez pas aux autres que vous êtes quelqu’un qui a du temps libre. Automatiquement vous allez attirer les chômeurs qui ne veulent rien faire de leur vie. Vous ne faite pas partie de ce genre de personne donc éloignez-vous en, ils ne vous feront que ralentir vers votre succès.

 

4 – Externaliser ce qui peut l’être

Il y a 3 types d’activités dans votre vie :

  • celles qui vous amusent
  • celles qui vous rapportent de l’argent
  • celles qui sont obligatoires

« Et les activités qui ne sont pas obligatoires mais qu’on me demande de faire ? »

C’est exactement celles ci que vous devez supprimées définitivement. Voici la façon de penser de Tim Ferriss que je trouve incroyablement efficace :

  • Si une activité vous amusent : faite la ou prévoyez de la faire
  • Si une activité vous rapportent de l’argent : déléguez la si possible, sinon faite la ou prévoyez de la faire
  • Si une activité est obligatoire : déléguez la si possible, sinon faite la ou prévoyez de la faire

 

Mais a qui déléguer et quoi déléguer ?

Notez les 5 choses qui vous prennent le plus de temps sur une feuille. Ensuite classez ses activités selon leur type et prenez les mesures nécessaire (c’est à dire soit les éliminer, soit les déléguer, soit les faire réellement vous même).

 

Si vous vous dite que cela coûte cher, je vous répondrez que pas tant que ça.

Voici une liste de chose que je déteste faire et que j’ai délégué :

  • 2 rédacteurs canadiens rédigent au total 4 articles par semaine pour alimenter mes blogs (coût : 800€ par mois)
  • une personne repasse l’ensemble de mes vêtements une fois par mois (7€/h en fonction de la quantité de linge à repasser)
  • un lave vaisselle (prix de la consommation d’eau et d’achat de la machine)

 

Tout d’abord j’aimerais apporter une précision, je ne déteste pas réellement écrire des articles, la preuve en est j’en écris toujours (celui-ci d’ailleurs) et je prends beaucoup de plaisir à faire le récapitulatif de ce livre. Mais au bout d’un an et demi à écrire des articles tout seul dans son coin, on perd de la motivation. Grâce à mes 2 rédacteurs, j’écris maintenant uniquement pour le plaisir et plus pour faire venir des visiteurs sur mon blog. Sachez également que certes, cela me coûte 800 € par mois, mais c’est un gain de temps incroyable et un rédacteur apporte bien plus que de simple article. Puis vous vous doutez bien que si je continue de le faire, c’est que c’est rentable.

Vous avez peut-être remarqué que je sous-traite une partie de mes tâches ménagères. C’est tout simplement parce que j’estime que mon temps vaut plus que 7€ de l’heure ou le prix de la consommation d’eau et de la machine amortie sur la durée de son utilisation. Si vous vous rendez compte que votre temps vaut plus que ça, et bien déléguez cette tache et concentrez vous sur l’essentiel : votre muse.

 

Note : pour calculer combien vaut votre temps de l’heure, faite un calcul très simple. Calculez vos revenus totaux net mensuels et divisez le par le nombre d’heure que vous travaillez. Si vous arrivez au dessus de 7€ de l’heure, il est fort probable que vous gagneriez beaucoup de temps et d’argent à vous concentrez sur votre muse plutôt que de votre repassage.

Exemple concret : admettons que vous gagnez 2000€ par mois net avec votre blog, vous pourriez déléguer la rédaction de 3 articles de 1500 mots par semaine. Cela vous coûterez environ 480 € par mois et vous gagneriez environ 24 heures par mois (en admettant que vous mettiez 2 heures par article de 1500 mots). Donc en prenant la base de 2000 € net et en admettant que vous travaillez 20 heures par semaine sur votre blog, votre rémunération horaire est de 25€ de l’heure. Donc si vous écriviez les article vous même, cela vous coûterez 600€ par mois  (24 heures x 25€). Donc vous faite une économie de temps mais également d’argent puisque le rédacteur est un professionnel de la rédaction et vous fera économiser énormément de temps et accessoirement 120€ pour cet exemple.

 

5 – Trouver votre muse

Une muse est un business qui vous rapporte de l’argent et qui est totalement gérée par vos prestataires. Il arrive la plupart du temps que votre muse nécessite un peu de travail, approximativement 4 heures par semaine (coïncidence avec le titre ?).

 

« Comment un business peut me rapporter de l’argent sans que j’y travaille dessus ? »

En réalité il existe 2 types d’entrepreneurs, il y a ceux qui veulent à tout prix gagner un maximum d’argent et puis il y a les nouveaux bienheureux qui ne sont que les propriétaires de ces business qui rapportent. La différence est qu’un entrepreneur qui travaille pour son entreprise est dépendant de son travail, il est limite esclave de son métier car le jour où il est malade ou qui ne travaille plus, son business s’écroule. Alors que le propriétaire d’un business, ne manage même plus son business, il a simplement à vérifier ses comptes en banque de temps en temps et ses emails (et encore).

 

Voici 3 exemples de muse :

  • un blog qui rapporte (l’idée est d’amener des visiteurs en écrivant des articles et de vendre des ebooks ou des formations)
  • une boutique en ligne en dropshipping (comme ça c’est l’entreprise qui gère les stocks et les livraisons)
  • une applications SAAS (un service à abonnement, si possible à destination des professionnels)

 

Chacun de ces 3 exemples de muse à pour principale caractéristique de vous demander du temps pour le lancement et ensuite de pouvoir être géré totalement par une armée de prestataires aussi efficaces qu’à moindres coûts.

Détaillons chacune des 3 muses listées ci-dessus :

  1. un blog qui rapporte : la partie rédaction d’article et création de vidéo peut-être totalement déléguée. Vous n’avez plus qu’à créer un système d’email automatique et créer un produit d’information et le tour et joué. Vous payerez votre rédacteur et au final vous aurez de plus en plus de visiteurs et de clients avec une marge très importante.
  2. une boutique en dropshipping : une fois que avez créé le site internet, vous pouvez soit payé de la publicité par clic (par exemple) ou payer un prestataire pour qu’il trouve de nouveau fournisseurs en dropshipping et ajoute les produits sur votre site e-commerce. Vous pouvez également utiliser le service « Expédié par Amazon » qui vous permettra de vendre des objets dont le stock est géré par les entrepôts d’Amazon.
  3. une application payante en abonnement : tout comme adopteunmec ou une chaine de télévision payante, le but est de faire entrer plus de personne dans votre abonnement qui n’en sortent. Donc une fois que vous avez créé votre application ou votre contenu sur votre site, vous n’avez plus qu’à (encore une fois) déléguer la partie acquisition de nouveaux clients de la manière que vous jugerez la plus rentable.

 

Conseil personnel : Pour ma part, même si je gagne déjà bien ma vie avec mes blogs je préfère rechercher d’autres muses afin d’être plus serein. Nous ne sommes jamais à l’abri – financièrement parlant – qu’une muse cesse de fonctionner comme ça m’est arrivée plus d’une fois.

 

6 – Mettre votre muse en pilote automatique

Comme écrit plus haut, une muse est géré par vos prestataires, et VOUS êtes le propriétaire de cette machine à générer des bénéfices. Donc une fois que vous avez lancé votre muse sur le bon chemin, il est temps de déléguer toutes activités qui prennent du temps..

En fonction de votre muse, vous allez devoir déléguer différentes tâches (comme celles citées dans l’étape 5).

Il y a tout de même des similitudes et voici ce que Tim vous conseillera de déléguer au maximum :

  1. le traitement des emails de vos prospects et clients
  2. la délégation d’un support client téléphonique (et surtout avant-vente)
  3. la partie acquisition de nouveaux clients (que ce soit la publicité au coût par clic ou la rédaction d’articles)

 

Si votre muse nécessite des stocks physiques, je vous invite à déléguer totalement cette partie de votre business en ligne.

Note : Tim Ferriss conseil de choisir des prestataires qui travaillent déjà ensemble pour des raisons de simplicité et d’efficacité. Par exemple vous pouvez trouver un prestataire qui créé des sites web sur mesure et lui demander s’il ont déjà des clients qui font du dropshipping et qui sont leurs fournisseurs. Vous vous éviterez bien des recherches et vous pourrez ensuite déléguer la partie gestion des stocks aux entreprises pour qu’ils travaillent eux même pour vous.

Liens utiles :

Si vous voulez trouver des prestataires (rédacteurs, développeurs etc…), je vous conseille d’utiliser upwork.com. C’est sur cette plateforme que j’ai trouvé mes 2 rédacteurs. Il existe aussi elance qui a plus de choix mais moins de francophone.

 

7 – S’occuper pendant tout votre nouveau temps libre

Maintenant que vous avez une muse et qu’elle est totalement gérée par votre équipe de prestataires, qu’allez vous faire ?

A ma grande surprise, Tim Ferriss ne travaille pas 4 heures par semaine et il l’avoue dans son livre. En réalité, il aime produire et c’est un entrepreneur dans le fond. Cela se vérifie avec de nombreux pré-retraités qui ont fait fortune avec leur entreprise, qui revende le tout pour plusieurs millions et qui se mettent à la retraite à 40 ans, voir plus jeune. Mais ces personnes s’ennuient terriblement et souvent rachète un business ou réouvre une autre activité.

D’où l’intérêt de ne jamais vendre votre muse malgré les propositions. Sachez qu’une muse peut se revendre en fonction de son chiffre d’affaires à l’année. Par exemple si vous avez un blog qui rapporte 3000€ par mois, vous pourrez le vendre 2 à 3 ans de chiffre d’affaires soit 90’000 € approximativement (basé sur 30 mois).

 

Dans la semaine de 4 heures, Tim nous explique qu’il se donnait un objectif lors de ses voyages. Lorsqu’il partie en Inde, il se fixa l’objectif de devenir champion de boxe. Quelques centaines de coups de poings et 6 mois plus tard, il devint le premier champion de boxe du pays en utilisant des techniques pour maîtriser son poids avant et après une pesée (son poids pouvait varier jusqu’à 20 kilos en 2 semaines comme il nous l’explique).

Peut-être que vous ne voulez pas devenir champion de boxe, mais si vous lisez cet article, vous rêvez sûrement d’avoir plus de temps libre.

 

  • Que ferez vous de votre temps libre ?

Pour être moi même un hyper actif de la productivité et de l’entrepreneuriat, ce n’est pas facile de passer d’une semaine de 35 heures minimum de travail à 4 heure. On s’ennuie vite et on se sent seul puisque tout le monde est au travail et que nous et bien, nous sommes chez nous.

Voici une liste de choses que vous pourriez faire avec plaisir durant vos nouveaux temps libres :

  1. Passer plus de temps avec votre famille
  2. Lire des livres sur des sujets qui vous passionnent
  3. Faire au moins 3 séances de sport par semaine (c’est aussi l’occasion de rencontrer des gens)
  4. Faire partie d’une association à but non lucratif
  5. chercher une autre muse ou développer la votre
  6. voyager (plus détail dans la prochaine étape)

 

8 – Les retraites miniatures et l’art de vie de nomade

  • Avez-vous déjà entendu parler des « Digitals Nomades » ?

Ce sont des personnes qui vivent de leurs revenus sur internet et qui voyagent toute l’année. Imaginez que vous puissiez être dans le pays de votre choix tout en travaillant sur votre blog ou votre site e-commerce.

 

  • Qu’est-ce qu’une « mini-retraite » ?

C’est ce que recommande Tim Ferriss dans la semaine de 4 heures. Plutôt de travailler chez vous toute l’année et faire une dépression par solitude, vous pouvez vous aérer l’esprit et découvrir le monde. Cela convient très bien aux nouveaux bienheureux. L’idée est de partir un mois ou deux dans un pays que vous avez toujours rêvé de connaître tout en travaillant un minimum sur votre muse. Tim conseille les mini-retraites pour la simple raison que vous ne devriez pas passer les plus belles années de votre vie derrière un bureau.

 

Voyager ne coûte pas aussi cher qu’on ne le pense et pour cause, la France est l’un des pays où la vie est la plus cher au monde. Donc cela veut dire que partout où vous irez dans le monde, vous aurez beaucoup plus de chance d’avoir tout le confort que vous avez à votre domicile et pour moins cher que ce que vous ne payez actuellement.

Le meilleur dans tout ça, c’est que vous n’êtes pas du tout obligé d’attendre de gagner 2000 € par mois avec votre blog. Vous pouvez tout à fait gagner déjà 1200 € par mois avec votre muse et partir un mois, billet d’avion compris, dans le sud de la Thaïland. La solution pour voyager à moindres coût est le fait de partir hors saison et à la dernière minute.

 

9 – Choisir les clients de votre muse

Nous avons déjà évoqué la loi de pareto alias la loi du 80/20. Maintenant que vous avez un site qui vous rapporte de l’argent tous les mois et que ce sont vos prestataires qui s’en occupent, vous aurez naturellement de plus en plus de clients.

 

  • Est-il bon d’avoir beaucoup de clients ?

Assurément non ! Nous savons que 20% de vos clients vous apportent en moyenne 80% de votre chiffre d’affaires. Mais nous aussi que 20% de vos clients vous demanderont 80% de vos questions et seront à l’origine de 80% de vos ennuis. Vous voyez où je veux en venir, ne cherchez pas à avoir beaucoup de clients mais les bons clients. Un bon client est un client qui achète régulièrement et qui ne posent pas trop de question car il suit vos instructions.

Si un prospect pose beaucoup trop de question et que vous sentez que le produit ne va pas fonctionner pour lui, je vous invite à lui refuser la vente de l’un de vos produits. Si votre client a déjà acheté le produit et s’en plaint car il ne sait pas l’utiliser et qu’il pose beaucoup trop de questions inutiles et à la limite de votre champ d’action, n’hésitez pas à le rembourser et à ne plus perdre votre temps.

Le vrai luxe pour une entreprise, c’est de choisir ses clients. Une entreprise qui choisi ses clients aura naturellement une meilleure rentabilité. Si vous avez en majorité des clients qui achètent souvent et qui ne posent pas trop de question car ils suivent vos instructions, vous deviendrez indépendant financièrement si ce n’est pas déjà fait.