Sélectionner une page

Créer un site niche afin de toucher des visiteurs qualifiés est aujourd’hui un pari payant pour beaucoup d’internautes. Quels en sont les avantages et inconvénients ? Comment procéder pour la création du projet et s’assurer le succès ? Cet article vous apportera toutes les astuces nécessaires afin d’attirer un maximum de visiteurs.

Un site niche, c’est quoi et comment ça marche

Dans le marketing, le terme de niche défini un marché restreint ou un service spécialisé. L’objectif est ici est de réduire le thème principal à un sous-ensemble afin de diminuer la concurrence possible (provoquant également une réduction du nombre de consommateurs, utilisateurs ou public visés).

Dans la même idée, un site niche se verra spécialisé dans son domaine afin d’accentuer le nombre de visiteurs pourtant restreint. Dans les faits, ces sites connaissent en général un certain succès lorsque la concurrence, trop généralisée, bataille avec les nombreuses autres adresses disponibles sur la toile.

Vous l’aurez compris, créer un site niche peut sembler donner lieu à un nombre minimal de visites mensuelles, mais c’est pourtant souvent l’effet inverse que l’on constate.

Comment créer un site de niche

A la manière de n’importe quel site internet, la création est une étape à ne jamais prendre à la légère. Evitez donc de créer, sans avoir pris le temps de vous poser les bonnes questions, un site sur ce qui vous passionne dans la vie. Certes, cela serait intéressant de partager votre point de vue. Mais n’attendez pas forcément un rapide succès… Car, avant de vous lancer dans l’écriture, une phase indispensable devra être réalisée : celle de l’étude du marché.

L’étude de marché pour un site niche

Passons donc à une étude de la concurrence et surtout de la demande. Vous avez en tête différents thèmes en lien avec ce qui vous passionne ? Prenez des notes et essayez, par exemple, de sous catégoriser vos différentes idées. Si vous avez choisi la cuisine par exemple, pourquoi ne pas se spécialiser dans les mets grecs, américains ou japonais ? Prenez le temps d’y réfléchir.

Une fois vos spécialités de thèmes sélectionnés, votre prochain objectif sera de tester ces mots-clés via un outil d’analyses de requêtes. Vous pourrez utiliser, par exemple, gratuitement Google Keyword Planner. Ce logiciel online vous apportera des statistiques de recherches effectuées par les internautes via Google.

La concurrence pour un site niche

Une fois vos mots-clés testés sur Google Keyword Planner, il serait intéressant d’effectuer une rapide recherche de votre sujet sur Google. En effet, simple et efficace, cette étude permet de vérifier quel type de concurrence siège en haut du ranking. Pas de poids lourds dans le top 3 à l’horizon ? La voie est libre, vous pouvez y aller !

Gagner de l’argent avec son site niche

Autre point des plus importants, il est indispensable de sélectionner le bon sujet de votre site niche en fonction de la monétisation possible. En effet, certains domaines peuvent s’avérer moins payants que d’autres. Pour vous faire une idée, visiter Adsense (proposé par Google) afin de vérifier le CPC (coût par clic) estimé par ce précieux outil. Notez également qu’une affiliation avec Amazon est aussi possible, résultant un revenu mensuel parfois très intéressant !

Construire et héberger son site de niche

A cette étape, vous avez déjà de précieuses informations pour orienter correctement votre projet. Il ne vous reste plus qu’à répondre à une dernière question avant de vous lancer dans la phase de création : sélectionner le meilleur hébergeur.

Bien sélectionner son hébergeur

Vous trouverez, sur internet, de nombreux services d’hébergement pour votre projet. Cependant, il vous sera nécessaire de savoir si oui ou non vous souhaitez investir un abonnement à l’année, ou de simplement profiter d’un hébergement gratuit.

Pour les hébergements gratuits, votre site de niche ne profitera pas d’une adresse propre (Pour vous faire une idée : jaimelanature.wix.com). Il est facile de constater qu’une adresse web plus complexe rend la mémorisation plus difficile pour vos futurs visiteurs. Qui dit gratuit, dit également moins d’outils de personnalisation graphique ou encore d’outils webmarketing (mailing de newsletters par exemple). Enfin, la plupart des hébergements gratuits ne permettent pas de monétiser le site concerné.

Pour les hébergements payants, comptez environ 50 euros par an pour profiter de nombreux avantages. Pour commencer, la plupart des offres permettent de profiter d’une adresse propre .com. Du côté des outils, la personnalisation se veut plus poussée avec des outils webmarketing intéressants.

Suivant votre projet, l’investissement sera évident ou non, prenez le temps d’examiner ces possibilités.

Créer son site de niche

Dernière étape, celle de la création à proprement parler. Inutile de s’étendre ici pour présenter des tutoriels de WordPress ou autres logiciels ; votre hébergeur vous proposera tout ce qu’il vous faut. Souvent facilités par une interface claire et efficace, ces outils sont accompagnés par des explications adaptées à tout type d’utilisateur.

Une fois en place, allez sur le site d’Adsense pour vous y inscrire et intégrer de la publicité à votre site de niche. Simple comme bonjour, si le succès est au rendez-vous, il ne vous faudra que quelques semaines pour récolter vos premières centaines d’euros.

Entretenir son site avec des mises à jour

Même si vous vous êtes spécialisé dans votre projet, l’entretien de vos pages ainsi qu’une mise à jour régulière seront impératifs. Vous vous direz « mon sujet est trop restreint, il m’est impossible d’en dire plus » et bien, détrompez-vous, laisser un site « à l’abandon » est le meilleur moyen pour faire fuir vos visiteurs. Peu importe le thème et en fonction de l’actualité, il est toujours possible d’apporter un nouvel article à vos pages.

Que faut-il en conclure ?

Créer un site niche est une excellente idée pour partager des informations passionnantes, mais aussi pour s’assurer un revenu régulier. Cependant, les étapes de création ne doivent pas être prises à la légère. En suivant le plan défini dans cet article, vous vous assurerez un pourcentage de chance de réussite intéressant. Qu’attendez-vous pour vous y mettre ?